Catalogue

Accueil boutique > Choix de nouveautés

Choix de nouveautés

Dernières lettres de Montmartre

Les Dernières lettres de Montmartre déploient, à travers une série de missives écrites par une narratrice sans nom, les tours et détours d’une relation amoureuse entre deux jeunes femmes. Éveil à la sexualité, passion dévorante, ruptures incessantes… Tout y passe, de la découverte de l’autre à l’expérience insoutenable de son absence. Entre Paris, Taipei et Tokyo, se dessine en creux une réflexion sur le brassage (souvent ardu) des cultures, des langues et des genres.



Qiu Miaojin, traduit du chinois (Taiwan) par Emmanuelle Péchenart, préface d'Hélène Cixous, Noir sur Blanc,264 p.
17.00 €

Une femme entre deux mondes

C'est un mur entre deux mondes. D'un côté, la prison. De l'autre, la liberté.La vie de Valérie bascule lors d'une visite en prison. La quarantaine, journaliste et romancière, mère de deux adolescents, elle vient présenter son livre au club de lecture d'une prison pour femmes. Quelques jours après, elle reçoit un courrier de l'une des détenues, Nathalie, avec qui elle va vivre une histoire d'amour. Mais le crime de Nathalie finit par les rattraper.
Marina Carrère d'Encausse, Pocket, 210 p.
6.70 €

Histoires du soir pour filles rebelles Vol.2

100 nouveaux destins de femmes héroïques du monde entier, d'hier et d'aujourd'hui, qui brisent les stéréotypes. Mieux que tous les livres de contes de fées ! Elles sont sportives, aventurières, scientifiques, créatives, courageuses ou surprenantes... La saga des Filles rebelles continue. Cet album encourage chacun à suivre ses rêves. Parce que l'imaginaire se nourrit d'exemples vécus. Voilà les histoires que nous devrions lire à nos filles... et à nos garçons !
Francesca Cavallo et Elena Favilli, Les Arènes,212 p.
19.90 €

Une révolution sexuelle ? Réflexions sur l'après-Weinstein

« Écrire sur l'après-Weinstein, du point de vue américain et français. Analyser deux cultures, cousines et à bien des égards incompatibles. Préférer l'histoire longue, des origines lointaines aux perspectives d'avenir, à l'histoire courte et pagailleuse livrée par les médias. Essayer de comprendre ce qui constitue un événement historique et ses enjeux. Revenir sur les polémiques autour de la liberté d'expression, de la morale et de l'art, en particulier dans le cinéma. Je mesure les risques d'écrire un livre d'intervention en pleine actualité. Je les assume parce que je crois que contribuer à la conversation démocratique vaut mieux que de rester dans son coin. »
Laure Murat, Stock, 172 p.
17.50 €

La gentrification des esprits

Cet essai est un retour captivant sur la crise du sida et l’activisme d’ACT UP dans le New York des années 1980 et 1990. L'autrice, elle-même new-yorkaise et militante de la cause LGBT, se souvient de la disparition du centre-ville, pratiquement du jour au lendemain, de la culture rebelle queer, des loyers à bas coût et du prolifique mouvement artistique qui se développait au cœur de Manhattan, remplacés par des porte-parole gays conservateurs, ainsi que par le consumérisme de masse. Elle décrit avec précision et engagement le « remplacement d’une communauté par une autre » et le processus de gentrification qui toucha ces quartiers concomitamment à la crise du SIDA.
Sarah Schulman,traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Emilie Notéris,postface de Vanina Géré, B42, 168 p.
20.00 €

On ne naît pas soumise, on le devient

"Les récents scandales sexuels qui ont agité le monde entier ont jeté une lumière crue sur l’envers de la domination masculine : le consentement des femmes à leur propre soumission. Tabou philosophique et point aveugle du féminisme, la soumission des femmes n’est jamais analysée en détail, dans la complexité des existences vécues. Sur les pas de Simone de Beauvoir, Manon Garcia s’y attelle avec force, parce que comprendre pourquoi les femmes se soumettent est le préalable nécessaire à toute émancipation."
Manon Garcia, Climats, 272 p.
19.00 €

Tu seras un homme féministe, mon fils ! : manuel d'éducation antisexiste pour des garçons libres et heureux

Depuis plusieurs décennies, nous réfléchissons au sens de la féminité, à l'éducation de nos filles que nous voulons fières et émancipées. Nous luttons à l'école, dans la rue, auprès de nos familles pour tordre le cou aux clichés et leur offrir des chances égales à celles des garçons. Mais nous continuons d'élever nos fils dans le même moule patriarcal, comme si nous pouvions déconstruire le sexisme sans nous interroger sur la masculinité ! S'appuyant sur des études scientifiques et sur les témoignages de professionnels de l'enfance, Aurélia Blanc, jeune mère et journaliste, décortique les stéréotypes et rassemble tous les outils pour aider les parents à élever leurs garçons de manière antisexiste.
Aurélia Blanc, Marabout, 224 p.
15.90 €

Well Well Well Hors Série : Les icônes lesbiennes

"On parle souvent des «icônes gays». Et les icônes lesbiennes, alors? Avec ce hors-série, la revue lesbienne Well Well Well met en lumière ces femmes qui nous interpellent, nous émeuvent, nous fascinent ou nous guident. Un numéro spécial en hommage à celles qui ont rendu la culture LGBT+ si riche. À travers ses articles, ce hors-série s’interroge sur la notion d’«icône lesbienne», sur le rapport très personnel, mais aussi communautaire, qu’on peut entretenir avec ces femmes. En se dépliant, le hors-série devient un poster où sont représentées plus de 50 icônes badass et puissantes. Une fresque dessinée par Aurélie Garnier."
5.00 €

Et j'abatterai l'arrogance des tyrans

En 1381, la grande peste et la guerre de Cent Ans ont affaibli le royaume d'Angleterre. Lorsque le roi décide d'augmenter les impôts, les paysans se rebellent. Johanna Ferrour, une femme athée de 32 ans, fait partie des révoltés. Elle est aussi décidée à renverser la société patriarcale.
Marie-Fleur Albecker, Aux Forges de Vulcain,
18.00 €

La vraie vie

C'est un pavillon qui ressemble à tous ceux du lotissement. Ou presque. Chez eux, il y a quatre chambres. La sienne, celle de son petit frère Gilles, celle des parents, et celle des cadavres. Le père est chasseur de gros gibier. La mère est transparente, amibe craintive...Jusqu'au jour où.... Elle, avec ses dix ans, voudrait tout annuler, revenir en arrière. Effacer cette vie qui lui apparaît comme le brouillon de l'autre. La vraie. Coup de coeur.
Adeline Dieudonné, L'Iconoclaste, 270 p.
17.00 €

Le malheur du bas

Marie et son époux, Laurent, sont heureux jusqu'au jour où la jeune femme est violée par son directeur. Elle se tait mais découvre peu de temps après qu'elle est enceinte. Persuadée que cet enfant est celui de son agresseur, elle s'enferme dans un silence destructeur qui la pousse à commettre l'irréparable. Dans ce premier roman suffoquant, Inès Bayard dissèque la vie conjugale d'une jeune femme à travers le prisme du viol. Remarquable.
Inès Bayard, Albin Michel, 272 p.
18.50 €

La vérité sort de la bouche du cheval

Jmiaa, prostituée de Casablanca, vit seule avec sa fille. Femme au fort caractère et à l'esprit vif, elle n'a pas la langue dans sa poche pour décrire le monde qui l'entoure : son amoureux Chaïba, brute épaisse et sans parole, ou Halima, sa comparse dépressive qui lit le Coran entre deux clients... Mais voici qu'arrive une jeune femme, Chadlia, dite « Bouche de cheval », qui veut réaliser son premier film sur la vie de ce quartier de Casa. Beaucoup d'humour pour décrire la vie quotidienne dans un Maroc populaire où chacun fait face aux difficultés à force de vitalité et de débrouillardise.
Meryem Alaoui, Gallimard, 262 p.
21.00 €

Un paradis

Ce paradis est une clinique illégale pour mères porteuses gérée selon un système quasi militaire, qui tient autant du centre de détenues, voire de la maison close. Les femmes y sont désignées par des numéros, mais se donnent entre elles des surnoms de fruits, comme autrefois les courtisanes de Shanghai. Plus rebelles que victimes, elles fomentent des révoltes avec esprit de dérision.
Tout est vu par l’œil innocent d’une jeune fille un peu simple d’esprit. Ce roman féministe dénonce le pouvoir patriarcal – viols et sélection génétique – dans la Chine contemporaine.
Keyi Sheng, traduit du chinois par Brigitte Duzan, Philippe Picquier, 164 p.
17.00 €

Portraits d'illustres butchs

Portraits d'illustres butchs paraît d'abord sous le titre The life and Times of Butch Dykes. Il s'agit d'une série de douze fanzines conçus par Eloisa Aquino publiés entre les années 2009 et 2016. Ils sont inspirants, attachants, mais aussi plein d'humour, les protagonistes dont Eloisa Aquino a choisi de faire le portrait : Audre Lorde, Gertrude Stein. Gloria Anzaldúa, Claude Cahun, Jenny Shimizu, JD Samson, etc. Une trentaine en tout. Uls nous séduisent, nous bousculent, nous inspire, surtout, par leur courage, leurs audaces et leur créativité.
Eloisa Aquino, traduit de l'anglais par Nesrine Bessaih, Les éditions sans fin, 236 p.
22.00 €

Fréhel

Pionnière de la chanson réaliste et figure incontournable de la Belle Époque et des Années folles, Fréhel a marqué de son empreinte la scène musicale française, de Serge Gainsbourg aux Garçons Bouchers. Dans ce roman graphique, J.G. Louis redonne vie à cette artiste entière et passionnée qui brûla sa vie, se consumant dans l’amour, la fête, l’alcool et la « coco », entre scènes de music-hall et plateaux de cinéma, caf’conc’ et voyages au pays des paradis artificiels ! Et, comme Maurice Chevalier, Mistinguett et Jean Gabin, laissez-vous emporter par La Java bleue !
Johann G. Louis,postface Olivier Bailly, Nada,288 p.
29.90 €

Mais leurs yeux dardaient sur Dieu

L'auteure est l’une des figures de proue du mouvement Harlem Renaissance. Roman culte (1937) de la littérature afro-américaine, l’héritage de Zora Neale Hurston est revendiqué par Toni Morrison, Alice Walker, Maya Angelou, Zadie Smith, Paul Beatty, Oprah Winfrey… Janie Crawford, jeune fille noire américaine, élevée par sa grand-mère qui a connu l'esclavage, épouse un homme sans amour, pour obéir à son aïeule qui veut la voir s'élever dans la société. Elle connaît pourtant le bonheur en bravant l'opinion publique quelques années plus tard.
Zola Neale Hurston,traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Sika Fakambi, Zulma,306 p.
22.50 €

La vie sexuelle en France

Cet équivalent français du Rapport Hite donne la parole à une centaine d'hommes et de femmes de 17 à 72 ans, hétérosexuels, homosexuels, bisexuels. Des témoignages sur la première fois, les premiers frissons, la maturité sexuelle, le plaisir, l'épanouissement, mais aussi la peur et les cauchemars d'une sexualité mal assumée, les risques, les rapports à la religion (les femmes et l'islam), etc.
Janine Mossuz-Lavau, La Martinière, 280 p.
20.90 €

Les femmes et le pouvoir : un manifeste

Si la question de la place des femmes dans les structures du pouvoir est d'une actualité brûlante, la misogynie a des racines anciennes. Dès l'Odyssée d'Homère, les femmes se sont vues interdire tout rôle de premier plan dans la vie civique, le discours public, indissociable du pouvoir politique, étant défini comme masculin. L'auteure, professeure à Cambridge, puise dans l'histoire de Méduse, d'Elizabeth Ire ou d'Hillary Clinton. Elle revisite ainsi, avec humour, la question de l'égalité des sexes et explique pourquoi, depuis 2000 ans, l'on a réservé aux femmes qui s'expriment et revendiquent le pouvoir une image détestable.
Mary Beard,traduit de l'anglais par Simon Duran, Perrin, 128 p.
10.00 €