Catalogue

Accueil boutique > Choix de nouveautés

Choix de nouveautés

Comment tu es devenue ma fille : l'amour au-delà du genre

C’est une famille presque ordinaire : un père, une mère, quatre enfants. La maison, dans une petite ville du sud des États-Unis, est bruyante et pleine de vie. Le dernier né est un garçon qui , dès qu’il a pu parler, a dit à toute sa famille qu’elle avait tort : il était une fille. La famille se mobilise, abandonne le prénom masculin et opte pour un surnom neutre. La vie poursuit son cours jusqu’à ce qu’un jour, un enquêteur du Département de l’enfance frappe à leur porte. Ainsi commence ce récit de vie et lettre d’une mère à son enfant devenu une fille de treize ans aujourd’hui. Cette mère de famille se lance dans une vaste enquête. De l’architecture délicate et complexe du cerveau, à l’existence de personnes transgenres à travers l’histoire, de la Chine ancienne à Jeanne d’Arc, en passant par la longue histoire des bals travestis, la botanique, le féminisme et les membres fantômes, Carolyn Hays célèbre la richesse du passage entre les sexes, de la métamorphose.
Carolyn Hays, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Héloïse Esquié, Flammarion, 412 p.
21.90 €

La TRES grande taille au féminin. Les ambivalences d'une stature "hors normes"

La grande taille apparaît au premier regard comme un attribut féminin enviable, signe de séduction et d'élégance. Pourtant, si l'on écoute ce que disent les femmes de très grande taille (mesurant plus d'1,77 m, soit 2 à 3 % de la population féminine), c'est une tout autre histoire, faite de difficultés à surmonter et de stigmates à déconstruire. Valorisation dans les imaginaires mais moqueries quotidiennes : cet ouvrage vise à résoudre ce paradoxe de la très grande taille. Celle-ci perturbe les normes qui veulent que les femmes soient douces, fragiles, passives, et dominées physiquement par les hommes qui les entourent. Ces femmes hors norme remettent donc en cause, par leur simple existence, l'ordre genré du monde. Sur la base d'une enquête, l'ouvrage retrace la trajectoire de ces femmes très grandes et s'intéresse à la manière dont elles apprennent, avec plus ou moins de succès, à contourner, à dépasser, à transgresser, à dénier, voire à renverser ces stigmatisations.
Marie Buscatto, CNRS éd., 287 p.
23.00 €

Olivia, une oeuvre constellation

Quand elle publie anonymement Olivia en 1949, Dorothy Bussy ignore encore que ce récit autobiographique d’un amour de jeunesse pour l’une de ses professeures va s’imposer comme une œuvre nodale au sein d’une vaste galaxie féminine – et lesbienne. Roman d’apprentissage d’un nouveau genre, il suscite la comparaison avec maints romans comme Claudine à l’école (1900) de Colette, Poussières (1928) de Rosamond Lehmann, ou Jeunes filles en uniforme (1930), pièce de Christa Winsloe, portée à l’écran dès 1931 par Leontine Sagan… Le roman met en scène un couple de femmes et jette un regard neuf sur l’éducation des filles, leur relation au savoir et aux élans du cœur. Jacqueline Audry adaptera fidèlement Olivia au cinéma (1951), parachevant sa tranquille radicalité. En (re)tissant les fils qui relient les œuvres et les figures – pour certaines injustement oubliées – gravitant autour de Dorothy Bussy, cet ouvrage vise à rendre son éclat à la constellation dont Olivia est un des astres les plus lumineux.
Brigitte Rollet, ErosOnyx, 189 p.
14.00 €

Et après les gens meurent

Eulalie, 17 ans, a commencé sa vie de façon chaotique. Orpheline de mère à 7 ans, elle s’est trouvée embarquée dans la vie de Léonie, son imprévisible et égoïste baby-sitter lesbienne. Si grâce à elle Eulalie a échappé à une vie en foyer, elle ne lui en est pas vraiment reconnaissante. L’adolescente a du mal à trouver sa place, à contrôler sa colère. Elle grandit à Barcelone, mais aujourd’hui elle a un plan : aller à Paris, retrouver son père et renouer avec un passé tourmenté. D’une écriture brute et vivante, A. Linÿer reprend certains personnages de son premier roman et déroule les vies de femmes singulières, touchantes et désabusées, qui dessinent en creux le portrait d’une génération et d’une époque.
Albane Linÿer, Nil, 317 p.
19.50 €

Précipitations

Pétra a trente-sept ans, elle est enceinte, mère d'un petit garçon, belle-mère - marâtre, pense-t-elle - de deux autres enfants. Pétra vit au bord de l'évier, entourée d'eau sale et de vaisselle ; elle rêve (mais c'est peut-être un cauchemar) de disparaître par la bonde. Pétra a les mains longues (dignes d'être racontées) et des oreilles sensibles qui laissent tout passer. S'il arrive à certaines personnes d'entendre des voix, Pétra, elle, les entend toutes à la fois. Un jour, au cirque, ces voix - rugueuses, enjôleuses, trop nombreuses - lui intiment de s'échapper. Et ce jour-là, Pétra ne se fait pas prier.
Sophie Weverbergh, Verticales, 271 p.
20.00 €

Les nuits bleues

Dans les rues d’un Paris déserté, la narratrice avance la peur au ventre et la joie au cœur : c’est chez Sara qu’elle se rend, pour la toute première fois. Les premières fois, les deux amantes les comptent et les chérissent, depuis leur rencontre, les messages échangés comme autant de promesses poétiques, le désir contenu, jusqu’à l’apothéose du premier baiser, des premières caresses, de la première étreinte. Leur histoire est une évidence. Débute une romance ardente et délicate, dont les héroïnes sont également les témoins subjuguées. La découverte de l’autre, de son corps, de ses affects, l’éblouissement sensuel et la douce ivresse des moments partagés seront l’occasion d’apprendre à se connaître un peu mieux soi-même.
Anne-Fleur Multon, L'Observatoire, 205 p.
18.00 €

Le deuxième corps : Femmes au travail, de la honte à la solidarité

Sur le marché du travail, les femmes sont encore trop souvent considérées comme le «deuxième sexe»: leur corps, leurs tâches, leur rôle social sont relégués au second plan. Blagues sexistes et avances déplacées, outils inappropriés et maladies professionnelles: que pouvons-nous faire pour améliorer la condition des travailleuses? Comment réconcilier la lutte pour l’égalité et la protection de la santé des femmes? Comment nous libérer du jugement sur notre corps? Qu’est-ce qu’un travail «égal»? Pourquoi le salaire des femmes est-il inférieur à celui des hommes? Est-ce en raison de l’effort physique demandé? Pourquoi les outils de travail ne sont pas adaptés à la diversité des corps humains?
Karen Messing, traduit de l'anglais (Canada) par Geneviève Boulanger, éd. Ecosociété, 279 p.
20.00 €

Revue Alaso n° 1 : "Rezistans"

"Fondée en 2015, Nègès Mawon est une organisation féministe haïtienne revendicatrice qui lutte pour l’émancipation des femmes et leur libération de toutes les formes de violences et d’oppression. Ce projet vise à proposer de nouveaux modes de distribution de la pensée et de voix féministes. Alaso est une plateforme par les femmes féministes haïtiennes en Haïti et dans la diaspora, afin de diffuser nos idées, nos positions, notre vision et nos aspirations. Cette revue est déclinée en deux éditions bilingues (une en créole haïtien et en français, l’autre en créole haïtien et en anglais)."
collectif, Nègès Mawon, 88 p.
9.00 €

Revue AssiégéEs n° 5

Dans l'objectif de contribuer à l'émancipation des femmes racisées, dont celles appartenant à la communauté LGBT, une réflexion sur la transmission des luttes intimes et collectives en prise avec l'actualité politique. Le numéro montre que celle-ci passe aussi bien par les gestes, l'ordinaire, le mondain, les luttes, les ancêtres et les liens à la terre.
collectif, 80 p., ill.
20.00 €

Les sentiers de l'oubli

Après le décès de son mari, Claudina se retrouve dans une routine solitaire. Elle décide de quitter la campagne pour rejoindre son petit-fils Cristóban et sa fille Alejandra, avec qui la communication est compliquée. C’est ici qu’elle fait la connaissance d’Elsa, une femme indépendante et mariée qui chante dans un bar caché appelé « Porvenir » (L’avenir). Une rencontre qui va lui permettre de s’émanciper d’une vie religieuse et conservatrice. "La jeune cinéaste séduit avec un récit d’émancipation dans la campagne chilienne." Télérama
DVD - Un film de Nicole Ruiz Benavidez, avec Romana Satt, Rosa Ramirez Rios, Gabriela Arancibia, Chili, en espagnol, sous-titres français, français sourds et malentendants, anglais, espagnol, portugais
21.20 €

Revue de poésie Soeurs n° 6 "Nuit"

Théâtre de nos rêves comme de nos cauchemars, la nuit est l’un des thèmes privilégiés de la littérature. Nous avons donc voulu la retrouver ici dans les vers de poétesses. Ce numéro, c'est 20 poétesses de différentes époques et régions du monde, 2 traductions inédites et de magnifiques illustrations de Mona Leu-Leu, qui nous permettent de nous approprier cet espace secret qui, en hiver, s'impose si fort à nous.
collectif, 48 p., illustré
8.00 €

Calendrier Acceptess-T 2022

L’association, de son nom complet Actions Concrètes Conciliants : Education, Prévention, Travail, Equité, Santé et Sport pour les Transgenres est née de la volonté de créer un groupe d’activités Trans dans Paris qui se focaliserait sur la défense des droits des personnes transgenres les plus précarisées par l’intersectionnalité.
calendrier de l'association Acceptess-T, photographies de Max K. Pelgrims, couleurs, 21cm x 29,7cm, spirale métal
15.80 €

Calendrier "Art féministe" 2022

"Vous y retrouvez des personnages inspirants, des couleurs pop, mais aussi des encres de Chine. C’est un matériau que j’apprécie beaucoup et j’utilise la teinte Ultra marine essentiellement. Ce calendrier raconte d’une certaine façon ma vision de la liberté. Danser, chanter, lâcher prise, aller à contre courant, s’affranchir des diktats imposés par la société…" (Barbara)
conception et réalisation : Barbara, éd. Barbocitron, 29,7cm x 21cm plié, illustrations couleur, oeillet accrochage
25.00 €

Le jeu de 7 familles

Jeu de 7 familles inclusif qui permet de montrer aux enfants la diversité des familles en France et des personnes qui la composent. Le jeu propose en plus de familles hétéroparentales, des familles homoparentales, monoparentales et une famille sans enfant.
illustré par Sayululu, imprimé en France sur du papier 100% recyclé, 42 cartes et une notice
13.00 €

Aux vies anecdotiques

"Écrit depuis les marges, ce recueil est un écho aux dynamiques d’oppression systémiques auxquelles fait face celle qui dit. Ne jamais être comme il faudrait : racisée, queer, grosse, pauvre ou poilue, le corps d’un être à qui on intime le silence mais qui le refuse par une explosion poétique venant inquiéter un confort qui ne tient qu’à l’écrasement des autres."
Karima Ouaghenim, blast, 72 p.
11.00 €

Empreintes de résistance: Filiations et récits de femmes autochtones, noires et racisées

L'autrice s’entretient avec neuf femmes engagées afin de connaître leurs histoires de résistance et faire apparaître le fil qui les unit les unes aux autres. Elle en tire un matériau inédit, ancré dans les luttes passées et futures, et détaché des grandes trames du féminisme blanc et du militantisme de gauche.
Alexandra Pierre, illustrations, Eruoma Awashish, préface, Émilie Monnet, préface, Marilou Craft, Remue-Ménage, 334 p.
20.00 €

Bad Bitches Only - Music edition - Jeu de société féministe et musical

Le jeu 100% féministe et 100% musique, où des artistes femmes, transgenres et/ou non-binaires du rap, rock, jazz, électro et bien d'autre genres musicaux sont à l’honneur ! 190 cartes avec des noms d'artistes et 1 à 3 chansons.
10 cartes actions qui ajoutent des contraintes pour pimenter la partie.
Ines Slim, Gender Games
22.00 €

Queer Icons - Extension du jeu Bad Bitches Only

Extension qui propose 80 cartes supplémentaires d'icônes LGBTQIA+ qui viennent compléter le jeu Bad Bitches Only.
Ines Slim, Gender Games
10.00 €