Catalogue

Accueil boutique > Choix de nouveautés

Choix de nouveautés

Foucault en Californie

Demeuré inédit pendant plus de quarante ans, ce témoignage consigné par un jeune universitaire californien relate cette nuit de mai 1975 dans la Vallée de la Mort du désert des Mojaves, lors de laquelle, avec d'autres Américains, il a entraîné le philosophe français M. Foucault à ingérer une dose de LSD. Un récit détaillé d'un épisode biographique longtemps tenu pour sujet à caution.
Simeon Wade, préface de Heather Dundas, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Gaëtan Thomas, Zones, 143 p.
16.00 €

Nellie Bly. Dans l'antre de la folie

Biographie en bande dessinée de la pionnière américaine du journalisme d'investigation N. Bly (1864-1922), qui s'est fait passer pour folle afin de pouvoir enquêter sur le traitement réservé aux résidentes de l'hôpital psychiatrique de Blackwell à New York. Elle y découvre un univers glacial où le sadisme et la misogynie dominent et où l'internement arbitraire est monnaie courante.
Virginie Ollagnier et Carole Maurel, Glénat, 144 p.
22.00 €

Numérique, compter avec les femmes

Directrice de recherche à l'INRIA, l'auteure dresse un état des lieux de la relation entre les femmes et les métiers du numérique, puis propose des mesures et des solutions précises pour mettre fin à la sous-féminisation de professions encore largement dominées par les hommes. Récapitulant l'histoire de cette relation, elle montre que le sexisme a existé et existe toujours dans ce secteur. De la pionnière Ada Lovelace, première programmeuse, injustement méconnue, à Grace Hopper qui a posé les bases du langage Cobol, des biais de genre sur Wikipédia aux clichés véhiculés par les réseaux sociaux, un livre court et incisif pour montrer le sexisme d'un secteur crucial de l'économie.
Anne-Marie Kermarrec, préface de Gérard Berry, O. Jacob, 235 p.
21.90 €

Contre les femmes. La montée d'une haine mondiale

Mutilations, viols, crimes d'honneur, féminicides, vitriolages, avortements forcés... Le patriarcat est un régime de terreur. Les hommes ont tiré pendant des siècles avantage symbolique et matériel d'une domination qu'ils ont établie par la force brute. Aujourd'hui, les femmes parviennent en de nombreux endroits à secouer le joug. Mais cette aspiration à l'égalité ne va pas sans déchaîner un désir de représailles. La lutte pour l'émancipation est âpre. Aucun groupe dirigeant ne renonce à sa position de supériorité sans combattre. C'est cette résistance acharnée, parfois sanglante, qu'Abram de Swaan documente de manière implacable, d'un bout à l'autre du monde.
Abram de Swaan, traduit du néérlandais (Pays-Bas) par Bertrand Abraham, Seuil, 368 p.
22.00 €

Il n'y a pas que Beyoncé

Entre narration personnelle et critique culturelle poétique et politique, Morgan Parker confronte société de consommation, médias et féminisme, tissant habilement son histoire personnelle avec la pop culture. « Je voudrais voir ma chatte / autrement et putain / qu’on la respecte un peu ». La voix impétueuse et enflammée d’une icône afro-américaine féministe.
Morgan Parker, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Félix Jousserand, Au diable vauvert, 118 p.
15.00 €

Dérision

Publiés à vingt ans d'intervalle, entre 1927 et 1946, les trois récits rassemblés dans ces pages puisent dans la vie mouvementée de l'autrice. Une matière très charnelle, façonnée par les épreuves qui ont marqué son parcours, et que l'écrivaine explore avec mordant et lucidité. Les monologues intérieurs de ses narratrices disent le quotidien de misère des jeunes militants anarchistes et leur misogynie, l'âpreté d'une liberté sexuelle assumée, et l'accouchement, la maladie, le rapport à la maternité, à l'amour. « Un mélange de bravade et de désespoir, d'idéalisme et de noirceur, relevé ici et là par quelques touches d'humour pince-sans-rire » (P. Doderisse).
Hirabayashi Taiko, traduit du japonais et présenté par Pascale Doderisse, iXe, 105 p.
10.00 €

Roule Ginette !

Imaginons que la Vieille de l'histoire traditionnelle s’appelle Ginette, qu’elle en ait ras-le-bol de trimer pour ce Vieux assis dans son fauteuil, et que par un retournement de situation aussi magique que formidable, elle se transforme en galette et taille la route. Direction : la liberté et la sororité ! La petite chanson est toujours là, le lapin, l’ours, le loup gris aussi. Et le renard ? Vous verrez bien ! Album à partir de 3 ans.
Anne Dory et Mirion Malle, La ville brûle, 48 p.
15.00 €

La crise de la reproduction sociale

Nées en Italie dans les années 1940, Silvia Federici et Mariarosa Dalla Costa sont des militantes pionnières et des intellectuelles féministes de premier plan. Dans ces entretiens avec Louise Toupin, elles reviennent sur le mouvement qu'elles ont cofondé en 1972, le Collectif féministe international, qui fut à l'origine d'une revendication radicale et controversée au sein du féminisme, celle de la rémunération du travail domestique. À partir de ce riche terreau, elles racontent comment s'est développée leur pensée au fil du temps, et formulent une critique intersectionnelle du capitalisme néolibéral, depuis la notion de crise de la reproduction sociale.
Silvia Federici et Mariarosa Dalla Costa, remue-ménage, coll. micro, 86 p.
8.00 €

Revue Clio n° 52 - Abuser / Forcer / Violer

Un numéro consacré à la violence sexuelle envers les femmes et à l'évolution des normes de la masculinité et de la féminité depuis l'Antiquité. Les contributrices et contributeurs analysent le traitement juridique, social, culturel et politique de ces violences en s'intéressant aussi à la prise en charge des victimes et des coupables.
coll., Femmes, genre et histoire, Belin, 326 p.
26.00 €

Les Carpates

Une riche et originale New-Yorkaise, Mattina Brecon, décide de passer deux mois en Nouvelle-Zélande dans la ville qui a vu naître la légende maorie de la Fleur du Souvenir. Elle ne se doute pas que la rue où elle élit domicile va être le théâtre de phénomènes étranges qui culminent en un éclatement de la langue dont les lettres, voyelles, consonnes et signes typographiques se mettent à tomber en une pluie dévastatrice. Les habitants de la rue seront eux aussi emportés par cet étrange cyclone. Et, surtout, ils seront aussitôt oubliés par le reste de la ville. Contre cet oubli, Janet Frame, dans ce roman qui sera son dernier et qu'elle fait vibrer de réalisme magique, en appelle aux écrivains et aux autres artistes. À eux de renouveler la langue et le monde, à eux surtout de les sauver en s'attachant au souvenir, en ramenant à la lumière du jour ce que notre lâcheté ordinaire tente de chasser de la mémoire.
Janet Frame, traduit de l'anglais (Nouvelle-Zélande) par Pierre Furlan, Esperluète, 352 p.
24.00 €

Sang et stupre au lycée

Un conte philosophique voltairien, un roman d’apprentissage intertextuel qui retrace avec facétie les mésaventures de Janey Smith à la façon d’un journal intime. Un roman de jeunesse et chef-d’œuvre incontestable de Kathy Acker – opère comme un manifeste qui contient en germe toute son œuvre. C’est le laboratoire où elle met au point les expérimentations stylistiques et les jeux avec le canon littéraire qui lui resteront chers. La difficulté à vivre dans une société brutale, néolibérale, patriarcale donne lieu à des diatribes anticapitalistes et féministes dont l’écho résonne encore aujourd’hui. Le fil conducteur de ce roman pulvérisé, traversé par un humour noir ravageur, réside dans la fraîcheur survoltée et si attachante de la voix de Janey/Kathy, irrévérencieuse et érudite, onirique et autobiographique, visionnaire et surdouée.
Kathy Acker, traduit de l'américain par Claro, nouvelle édition revue et augmentée, Laurence Viallet, 214 p.
22.50 €

Je veux me battre partout où il y a de la vie

En plus d'être féministe, Clara Zetkin (1857-1933)qui a inventé la Journée internationale des femmes, célébrée tous les 8 mars, était aussi révolutionnaire, pacifiste et antifasciste, députée pendant treize ans et amie fidèle de Rosa Luxemburg. Ce livre, coordonné et introduit par la journaliste Florence Hervé, rassemble des lettres, des discours et des textes théoriques, une biographie et des portraits par différents auteurs ( Rosa Luxemburg, Louis Aragon, Henri Barbusse et Angela Davis) de celle qui voulait se battre « partout où il y a de la vie ».
Clara Zetkin, Hors d'Atteinte, 252 p.
19.00 €

A travers la mort : mémoires inédits 1886-1890

Révolutionnaire française, Louise Michel (1830-1905) fut la figure emblématique de la Commune de Paris. Cette suite des "Mémoires" commençant avec le décès de sa mère Marianne Michel, et celui de Victor Hugo, son idole, et finissant avec son départ à Londres, éclaire la personnalité de la militante anarchiste et son rapport à l'histoire, à la mémoire, au présent de sa lutte et à l'écriture. L'édition de ce second tome, inédit en librairie, constitue un événement.
Louise Michel,édition critique par Claude Rétat, La Découverte, 394 p.
13.00 €

Journal d'une suffragiste

Hubertine Auclert (1848-1914)estime que le combat doit commencer par le vote, et non par la conquête des droits civils et de l'égalité salariale qui en découleront, contrairement à ce que pensent la plupart des féministes de l'époque.Engagée dans des recherches sur les féminismes de la seconde moitié du XIXe siècle, Nicole Cadène a retrouvé, à la Bibliothèque historique de la Ville de Paris, le journal longtemps disparu d'Hubertine Auclert, militante à la volonté inflexible. Elle nous en livre ici une édition critique qui présente son autrice, la situe dans le mouvement féministe et ravive la mémoire de celle qui fut la plus éminente suffragiste française.
Hubertine Auclert,édition présentée et annotée par Nicole Cadène, Folio, 242 p.
7.50 €

Mon nom est clitoris

Des jeunes femmes dialoguent autour du thème de la sexualité féminine. Avec une liberté, un courage et un humour communicatifs, elles partagent leur expérience et leurs histoires, dans la volonté de changer le monde autour d'elles et de faire valoir le droit des femmes à une éducation sexuelle informée, délivrée des contraintes et des tabous.
Bonus : Interview croisée des réalisatrices (15min) - Interview des protagonistes (4 ans après)(22min), Intervention au Parlement Belge (15min)
DVD - Un film documentaire de Lisa Billuart Monet et Daphné Leblond, 1h18, en français, sous-titres en anglais et pour malentendants.
15.90 €

Le conflit n'est pas une agression

Des relations intimes aux politiques globales, Sarah Schulman fait le constat d’un continuum : individus comme États font souvent basculer les situations conflictuelles dans le registre de l’agression, criminalisant leurs opposants pour couper court à la contradiction et échappant ainsi à leur propre responsabilité dans les conflits. En distinguant conflit et agression, l’autrice interroge notre culture de la stigmatisation. Ce livre intentionnellement polémique offre un aperçu des dynamiques contemporaines et historiques qui prennent les différences intimes, raciales et géopolitiques pour des éléments déclencheurs de la course à l’injustice, à l’exclusion et à la répression. C'est un virulent plaidoyer contre le phénomène culturel de l’accusation, révélant combien les personnes en situation de pouvoir exacerbent et manipulent la crainte de l’« autre » pour éviter toute remise en question.
Sarah Schulman, B42, 295 p.
23.00 €

Le genre au travail. Recherches féministes et luttes de femmes

L'enjeu de cet ouvrage est de faire dialoguer la recherche sur le genre au travail et les mouvements revendicatifs de femmes, notamment féministes et syndicalistes. La décennie 2010 a été celle du renouveau des luttes sociales et écologistes, où les femmes ont fait entendre leurs voix. Au sein du « printemps arabe », des « Gilets jaunes », contre les fermetures d'usines, qu'elles travaillent dans les services publics ou privés (maisons de retraite, hôpitaux, écoles, commerce, nettoyage), toutes se sont mobilisées pour dénoncer leurs conditions de travail, de salaire et d'emploi ou la réforme des retraites. Ici, chercheuses et militantes reviennent sur ces luttes et interrogent les effets des politiques d'égalité professionnelle, les enjeux genrés de l'espace numérique ou encore les conséquences professionnelles des violences conjugales.
dir. N. Lapeyre, J. Laufer, S. Lemière, S. Pochic, R. Silvera, Syllepse, 341 p.
20.00 €

Oli le petit nuage fête le carnaval

C’est le carnaval à Joliciel. Tous les enfants sont impatients de faire la fête. Comment va se déguiser Oli le petit nuage ? Cette collection a pour but de permettre aux enfants de famille homoparentale de s’identifier à un personnage. Avec Oli le petit nuage et ses deux mamans ils vivront des tas d’aventures et découvriront les valeurs de l’amitié, du respect et de l’amour. Album souple à partir de 2 ans.
Carole Jaillot, éd. Little Rainbow, 34 p.
7.99 €