Catalogue

Accueil boutique > Choix de nouveautés

Choix de nouveautés

Gaze n°2

Gaze explore les enjeux intimes, culturels et sociétaux de la condition féminine à travers des récits incarnés, des articles écrits à la première personne et beaucoup d’images. Rencontre entre l’écrivaine canadienne Nancy Huston et l’autrice et travailleuse du sexe française Bebe Melkor-Kadior ; la reporter Laurène Daycard va à la rencontre de couples de lesbiennes âgées, dans une quête intime et politique ; une personnelle lettre d’amour de Morgane Ortin (Amours solitaires) : une lettre à soi-même ; sur les traces de Kathleen Hanna, qui a guidé le mouvement punk des Riot Grrrls dans les années 90 ; les confidences d’un duo mère-fille tout en pudeur, sur la transmission et la transidentité.
Magazine Gaze, 136 p., ill., bilingue anglais-français
20.00 €

Alfonsina reine du vélo

A 10 ans, Alfonsina reçoit son premier vélo. Elle veut être libre, pédaler, filer à toute allure et décide qu'elle deviendra cycliste. Trois ans plus tard, elle remporte sa première course. Le récit vibrant d'une petite fille passionnée, inspiré du fabuleux destin d'Alfonsina Strada, qui fut la première femme à participer au Giro d'Italie en 1924, à une époque où les femmes étaient exclues de la plupart des compétitions sportives.
Joan Negrescolor, Gallimard jeunesse, 48 p.
15.90 €

C'est ça notre liberté : 50 ans de lutte LGBTQ+ de Paris à New York

Ces cinquante dernières années, le mouvement LGBTQ+ à remporté de nombreuses victoires, en France comme aux États-Unis. Derrière ce combat de longue haleine, il y a des individus qui résistent, qui se cherchent et qui tombent amoureux. Mason Funk et son équipe ont sillonnés les États-Unis pour recueillir les témoignages de plus de cinquante militants de la cause homosexuelle et transgenre (avocats, médecins, artistes, militaires, personnalités publiques ou anonymes) qui nous racontent leurs combats pour la reconnaissance de leurs droits et de leur culture, ainsi que de leur lutte pour faire reculer la discrimination et la haine. Ce récit, illustré de photos, à été enrichi de dix témoignages inédits pour l'édition française dont Alice Coffin, Hoàng Phan Bigotte, Sam Bourcier ou encore Elisabeth Lebovici.
Mason Funk, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Nino S. Dufour, Harper Collins, 302 p., ill.
24.00 €

Lakota Woman : Ma vie de femme Sioux

Mary Crow Dog est une Indienne de la nation Sioux Lakota. Elle dévoile dans ce récit la difficulté d'être une femme Indienne dans l'Amérique de la fin du XXe siècle et nous raconte son enfance dans une réserve, à l'écart de la société de consommation, l'anéantissement de sa culture par l'enseignement des écoles missionnaires, l'alcoolisme et le chômage. Cette violence quotidienne l'amène, à l'adolescence, à rejoindre l'American Indian Movement. Elle est alors de ceux qui, encerclés par l'armée et le FBI, occupent Wounded Knee en 1973. Publié pour la première fois en 1990, ce témoignage poignant raconte le parcours d'un peuple à la découverte de lui-même, dans une Amérique qui cherche à l'ignorer.
Mary Crow Dog, traduit de l'américain par Dominique Péju, préface de Joëlle Rostowski, Albin Michel, 402 p.
11.00 €

Une fille en or

Le destin de Betty Robinson, jeune lycéenne repérée par un entraineur en 1928 et qui va, plus tard, devenir la première femme médaillée d'or d'athlétisme. Sa vitesse et sa determination vont alors avoir raison des préjugés qui pèsent sur la compétition féminine et permettront à la jeune fille de marquer l'histoire des Jeux olympiques. Roman ado.
Philippe Nessmann, Flammarion jeunesse, 317 p.
13.90 €

Push

Tessa, 15 ans, pratique la gymnastique dans le club présidé par sa mère. Cette dernière embauche Raphaël, un entraîneur qui a de grandes ambitions pour ses élèves. A l'approche des compétitions, Camille, une fille du même groupe que Tessa, renonce à ce sport et refuse de parler à quiconque. Trop de pression ? Trop de mésentente entre les filles ? A moins qu'il y ait autre chose. Quelque chose qu'on a peut-être pas envie de dire.
Annelise Heurtier, Casterman, 271 p.
14.90 €

Birthday

Eric et Morgan sont nés dans le même hôpital le même jour. Ils sont amis depuis toujours mais, à mesure qu'ils grandissent, leurs secrets les séparent. Morgan est mal dans sa peau de garçon, Eric est passionné par la musique mais s'investit dans le football pour faire plaisir à son père tyrannique. Tout deux changent, se soutiennent puis se séparent... Parviendront-ils à se retrouver ? Meredith Russo aborde ici avec justesse le thème de l'identité de genre mais aussi de la complexité des sentiments à l'adolescence et de l'amour naissant.
Meredith Russo, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Alice Delarbe, PKJ, 331 p.
17.90 €

Joue-la comme Megan

Une virée au cœur de la lutte pour la reconnaissance, dans le milieu du sport, des droits des femmes qui élèvent aujourd'hui la voix sur la liberté qui leur est accordée à pratiquer tout sport, sur leur besoin d'équité en terme de rémunération ou encore pour dénoncer l'omerta autour des violences sexuelles. Près de 70 sportives, coachs et dirigeantes prennent la parole pour défendre la liberté d'évoluer dans le sport qui les passionne et d'être respectées en tant qu'athlètes sur le terrain comme en dehors.
Assia Hamdi, préface de Clarisse Agbegnenou, Marabout, 204 p.
18.90 €

Danse avec les lutins

Des métis ogres et nains, nombreux et agressifs, colonisent la planète, réduisant les rescapés des peuples natifs à la misère. Deux fées, issues d'une autre époque, vivent parmi les mortels dans l'immense ville de Scrougne. Parmi leurs amis, Figuin, le fils d'un couple, supporte mal le racisme et la pauvreté auxquels il est confronté, c'est alors qu'un banquier froid, inusable et immensément riche cherche à l'endoctriner pour accroître sa fortune. Un roman de fantasy où C. Dufour montre sa verve et son mordant.
Catherine Dufour, Le livre de poche, 281 p.
7.70 €

Le lait de l'oranger

Dans ce récit autobiographique, Gisèle Halimi écrit à son père tant aimé pour lui dire "tout ce qui n'a pas été dit". Elle revient sur son enfance rebelle, celle d'une écolière qui se bat contre les stéréotypes de genre véhiculés par la religion et l'école. La haine de l'injustice chevillée au corps, Gisèle Halimi devient une brillante avocate qui a secoué l'histoire de combats difficiles qui résonnent encore fortement aujourd'hui. De la guerre d'Algérie à la reconnaissance du viol comme un crime, elle retrace ici son parcours hors du commun dans un récit personnel et émouvant.
Gisèle Halimi, Gallimard, coll. L'Imaginaire, 429 p.
12.50 €

La mère d'Eva

Dans une clinique serbe, Eva s'apprête à subir une opération afin de changer de sexe. Garçon prisonnier d'un corps de fille, il y a dix-huit ans qu'il attend. Près du bloc opératoire, sa mère patiente, et, comme une lettre ouverte qu'elle adresserait à son enfant, elle se souvient. De l'enfance, de la différence. Du chemin parcouru pour accepter. Aujourd'hui, c'est un fils qui lui renaît et elle l'aimera, comme toutes les mères du monde aiment leur enfant. Sans conditions.
Silvia Ferreri, traduit de l'italien par Chantal Moiroud, Pocket, 251 p.
6.95 €

La jeune fille bandée

Lucille Bosco, 17 ans, vit isolée avec son père, médecin misanthrope, dans leur manoir au fond des bois. Après la tentative de suicide ratée de sa fille, il embauche Joan, une infirmière de 36 ans pour la soigner... Par une écriture charnelle et poétique, on épouse le paysage mental de la jeune fille entre hallucinations et fantasmes, insectes et chair, douleur et plaisir. Ce roman d'amour lesbien, à la fois érotique et fétichiste, a été adapté au cinéma par Maria Beatty sous le titre Bandaged.
Claire Menichi, auto-édition, 164 p.
14.00 €

Les cinq vies de Lee Miller

La vie de l'Américaine Lee Miller, photographe, modèle pour son père, mannequin pour Vogue et muse de Man Ray. Aussi à l'aise devant que derrière l'objectif, elle jongle entre surréalisme, photo de mode et reportage de guerre. Loin des mondanités et de la frivolité des années 1920, elle suivra notamment la libération des camps de concentration aux cotés des troupes américaines. Constante dans son anticonformisme, son insouciance est, elle, de façade et cache des failles.
Eleonora Antonioni, Steinkis, 160 p.
20.00 €

Strip-tease, tout sur ma vie, tout sur mon art

L'autobiographie, avec un cahiers photos, de la plasticienne française et féministe, connue dans le monde entier, qui retrace son parcours depuis sa naissance à Saint-Étienne dans un milieu ouvrier, ses amours, ses traumatismes et sa vie d'artiste. Elle commence les performances dans la rue en 1965 et devient célèbre en 1977 avec le Baiser de l'artiste. Dans les années 1990, elle se fait connaître du grand public avec ses "opérations chirurgicales-performances", dont certaines sont retransmises en direct à New York, Tokyo ou Paris et avec lesquelles elle entreprend de remettre en cause les critères de beauté imposées par la société. Nous découvrons ici Orlan autrice, elle qui écrit chaque nuit depuis son adolescence. Cette étonnante confession révèle la vie d'une femme engagée qui ne ressemble à personne.
Orlan, Gallimard, 345 p., ill. couleurs et N&B
29.00 €

Décroissance sexuelle

Décroissance sexuelle est un livre hybride, à la rencontre du manifeste, du poétique et de l'imagerie artistique. Les phrases qui en composent le texte ont été inspirées à Julie Delporte par de longues conversations avec vingt-quatre personnes, amies ou inconnues, qu'elle avait invitées à lui parler de sexualité, de traumatisme et de guérison collective. L'autrice a ensuite eu l'idée d'incarner ces phrases en un livre en les accompagnant de gravures à l'eau-forte.
Julie Delporte, L'Oie de Cravan, 60 p.
16.00 €

Eloignez-vous de ma fenêtre

Des poèmes inspirés par la tragédie des explosions du port de Beyrouth en août 2020. L'autrice transforme alors la mort en espace habitable, apprivoisé, dont la peur est enfin chassée. "joue collée au sol / tu attends un signe / le réconfort viendra des morts"
Vénus Khoury-Ghata, Mercure de France, 118 p.
14.50 €

Charlotte Perriand, politique du photomontage : comment voulons-nous vivre ?

A l'occasion de l'exposition aux Rencontres d'Arles consacrée à Charlotte Perriand, surtout connue pour son travail d'architecte et de designer, les auteurs.rices montrent l'importance de la photographie dans son oeuvre, et ce depuis les années 1920.
Athina Alvarez, Damarice Amao, Jacques Barsac, Max Bonhomme, Emanuele Coccia et Sébastien Gokalp, Actes Sud, 256 p.
39.00 €

Dysfonctionnelle

La jeune Fidèle, dite Fifi, grandit entourée de six frères et sœurs dans une famille dysfonctionnelle : son père, patron de bar à Paris, fait souvent des séjours en prison, et sa mère est internée. Remarquée pour son intelligence précoce, elle intègre un lycée des beaux quartiers où elle ne passe pas inaperçue et contre toute attente trouve l'amour auprès d'une camarade de classe. L'autrice nous invite ici à faire connaissance avec des personnages attachants et forts tout en abordant des sujets difficiles avec autant d'humour que de tendresse. Roman ado.
Axl Cendres, J'ai lu, 374 p.
7.60 €