Catalogue

Accueil boutique > Choix de nouveautés

Choix de nouveautés

Gorille, mon amour

Toni Cade Bambara (1939-1995), admiratrice de Langston Hughes et Gwendolyn Brooks, a publié "Gorille, mon amour" son premier livre en 1972 avec le soutien d'une autre grande écrivaine, Toni Morrison, qui publiera ceux qui suivirent. Contribution importante de la littérature féministe noire, alors en émergence, ce recueil de quinze nouvelles "dur, drôle et désespérément pertinent" est une galerie de portraits de la communauté noire : un vieux joueur de blues du Sud refuse d'enregistrer chez les blancs du Nord ; un groupe d'amies se réunit en conseil de guerre après que l'amant de l'une d'elle l'a désertée ; les enfants d'un quartier pauvre font face à l'incompréhension des adultes, etc. Dans ces nouvelles "admirablement maîtrisées", c'est l'amour que l'autrice porte à sa communauté qui transparaît.
Toni Cade Bambara, Ypsilon, 204 p.
20.00 €

"Je ne serais pas arrivée là si..." 27 femmes racontent

D'Agnès b. à Patti Smith en passant par l'écrivaine turque Asli Erdoğan, Joan Baez ou encore Christiane Taubira, Shirin Ebadi, Cecila Bartoli, Virginie Despentes etc., c'est auprès de 27 femmes que la grand reporter au Monde et présidente du prix Albert Londres, Annick Cojean a réalisé des entretiens en partant d'une petite phrase qu'elle leur a enjoint de poursuivre : "Je ne serais pas arrivée là si...". L'occasion pour celles qui se sont imposées dans un monde régi par les hommes de revenir sur leurs parcours et leurs expériences...
Annick Cojean, Grasset - Le Monde, 316 p.
20.00 €

Du consentement, édition augmentée

Dans ce livre, la philosophe rend compte de son travail sur la notion de consentement. Alors qu'elle dit "avoir longtemps pensé que l'acte de consentir relevait de l'intimité [...], mélange de désir et de volonté", elle a pris conscience "qu'il pénétrait l'espace public comme un argument de poids" notamment en politique. Dans ce cadre, le fondement du consentement, que cela concerne le port du foulard, la prostitution ou le viol, se ferait à partir des principes que sont la liberté et la résistance à un ordre injuste. En cherchant à identifier les lieux de l'autonomie des femmes contemporaines, l'autrice a repensé la notion de consentement en tant que relation entre les êtres et non plus comme simple adhésion à autrui. Cette édition augmenté contient un épilogue inédit : "Et le refus de consentir?"
Geneviève Fraisse, Seuil, 149 p.
16.00 €

Ecologie et féminisme : Révolution ou mutation ?

Essai sur l'écoféminisme, à la fois une philosophie, une éthique et un mouvement né de la conjonction de deux courants du monde moderne : l'écologie et le féminisme. L'auteure, créatrice du terme "écoféminisme", pionnière dans le domaine, remet en question la notion de croissance économique et démographique, dénonçant le capitalisme, comme stade ultime du patriarcat.
Françoise d'Eaubonne, Libre et Solidaire,238 p.
18.90 €

Une femme chasseurs de têtes

Les récits d'aventures d'une pionnière du journalisme littéraire. Bourlingueuse des années folles, Titaÿna (1897-1966) parcourt le monde à la recherche d'expériences extrêmes et de sujets hors du commun. Dans la jungle indonésienne, elle rend visite aux chasseurs de têtes. Depuis la Perse, elle traverse le désert jusqu'à La Mecque. Aux Etats-Unis, elle vole dans des "avions ivres".
Titaÿna, Points, 278 p.
7.50 €

Américains d'Amérique

Classique de la modernité, ce roman de la célèbre créatrice et patronnesse des arts et des lettres d'avant-garde du XXème siècle, raconte l'histoire d'une famille émigrée en Amérique au XIXème siècle : ses migrations, ses installations, ses conquêtes et ses fuites. A travers elle, c'est une certaine idée de l'Amérique qui est représentée, incarnée par "l'entrée d'un vieux peuple dans un monde nouveau, la naissance d'un peuple nouveau".
Gertrude Stein, traduit de l'américain par la baronne J.Seillère et Bernard Faÿ, éd. Bartillat, 320 p.
20.00 €

Nous vivons cachés : récits d'une romni à travers le siècle

Ceija Stojka (1933-2013) est née en Autriche dans une famille de marchands de chevaux roms. Pendant la seconde guerre mondiale, elle sera déportée avec toute sa famille dans plusieurs camps de concentration. Seuls Ceija, sa mère et quatre de ses six frères et sœurs y auront survécu. Dans les années 80, elle commence à peindre et à écrire pour témoigner de son parcours. Elle devient vite ambassadrice informelle de la communauté rom ce qui lui vaut des distinctions. Ce volume rassemble ses récits écrits enrichis de deux entretiens avec la documentariste Karin Berger ainsi qu'un témoignage sur l'importance de leur rencontre. "Éminemment libre et singulière", elle revient sur sa vie "portée par un amour inconditionnel de la vie".
Ceija Stojka, éd. Isabelle Sauvage, 296 p.
27.00 €

Coeur tambour

Au Rwanda,Nyabingi, l'Esprit redoutable de la reine Kitami, peut-il s'emparer d'une petite fille? Oui, si son penchant pour la solitude la mène trop souvent sur les rives du marais où la guette la sorcière... C'est ainsi que la petite Prisca devient Kitami et envoûte le monde entier avec ses "improvisations magnétiques". Du Rwanda à la Jamaïque, du Bronx à Salvador de Bahia, Kitami la déesse, surnommée l'Amazone noire, fait retentir le tambour sacré. Ce roman évoque les fondations mythiques et les mystères de la culture des Nyabinghi qui a inspiré le mouvement rasta en Jamaïque.
Scholastique Mukasonga, Folio, 208 p.
6.60 €

Théorème n° 28 : Représentations-limites des corps sexuels dans le cinéma et l'audiovisuel contemporain

Portant essentiellement sur des représentations-limites contemporaines, mais sans exclure une mise en perspective historique, ce numéro propose une réflexion collective sur les représentations cinématographiques et audiovisuelles de corps sexuels qui mettent en jeu les frontières de "l'acceptable". De la fiction mainstream, à la pornographie en passant par le cinéma d'auteur, ces études analysent les contextes de création et de diffusion de ces représentations en rassemblant des approches théoriques diverses comme l'esthétique, l'histoire des médias et des techniques,la sociologie, les gender et porn studies, etc. Elle vise à expliciter certains modèles spectaculaires à travers lesquels notre époque construit et négocie ses morales sexuelles.
Revue sous la direction d'Antoine Gaudin, Martin Goutte et Barbara Laborde, Presses Sorbonne Nouvelle, 237 p.
29.50 €

Comme résonne la vie

"Dans ta bouche fondent les nuages / des ans de lutte et de nuées noires / où tu cherchais le passage / vers l'autre saison et comme résonne étrangement l'aube / à l'horizon, enfin résonne ta vie." Hélène Dorion cherche le passage vers l'autre saison, fidèle à l'enfant qu'elle a été et de la femme qu'elle devient dans un recueil de givre et de grands vents, de vastes espaces et d'anfractuosités où le vent s'engouffre. "Comme résonne la vie" est une interrogation sur les raisons de notre présence au monde.
Hélène Dorion, éd. Bruno Doucey, 71 p.
13.00 €

Auschwitz est mon manteau

"Moi Ceija / je dis qu'Auschwitz vit / et respire / aujourd'hui encore en moi / je sens aujourd'hui encore / la souffrance. Chaque brin d'herbe, chaque fleur là-bas est l'âme d'un mort". Publié pour la première fois en France, "Auschwitz est mon manteau" est un recueil des poèmes de Ceija Stojka, la première femme rom rescapée des camps de la mort. Elle dit dans ses poèmes que les notes de ses chansons en romani "sont en désordre", mais que cela ne l'empêche pas de dire "Oui à la vie". Fruit de ses carnets où se mêlaient dessins, souvenirs de l'horreur et notes journalières, ce recueil révèle "une artiste majeure de son temps".
Ceija Stojka, éd. Bruno Doucey, 120 p.
15.00 €

Qui suis-je?

Ce roman pour adolescents.es raconte l'histoire de Vincent, élève de 3ème, dont le cœur va s'emballer sans crier gare pour Cédric le nouveau venu de la classe. Entouré de ses amis, Aziz qui ne comprend rien à rien et Myriam qui comprend tout, il va faire l'apprentissage du sentiment amoureux et de l'amour de soi. Des personnages attachants et un livre truffé d'humour, juste et sensible.
Thomas Gornet, Rouergue, coll. DoAdo, 90 p.
9.20 €

L'inspecteur et l'inverti : la police face aux sexualités masculines à Paris, 1919-1940

L'auteur s'intéresse au contrôle policier des pratiques amoureuses homosexuelles et masculines à Paris dans l'entre-deux-guerres. Il montre comment ce contrôle, sous forme d'enquêtes et d'opérations quotidiennes, dans la sphère publique et privé,tend à se renforcer de 1919 à 1940 car l'homosexualité est alors perçue comme un phénomène "à endiguer". A travers cette étude, il va analyser les catégories sociales de perception des sexualités marginales et leur usage par l'institution policière. Prix Mnémosyne 2016.
Romain Jaouen,préface de Elissa Mailänder, éd. PU Rennes, coll. Mnémosyne,263 p.
20.00 €

Le sexe des mots : un chemin vers l'égalité

L'autrice, spécialiste des controverses linguistiques et des politiques d'égalité femmes-hommes, analyse dans ce livre la dimension sexiste du langage qui reflète une culture fondée sur la hiérarchie entre les sexes. Elle raconte l'histoire des luttes pour émanciper la langue de cette culture, des résistances individuelles et collectives et propose des solutions pour promouvoir l'égalité au sein de la langue et de la culture.
Claudie Baudino, Belin, coll. D'égale à égal, 80 p.
6.50 €

Ceci n'est pas un livre de sexe

Ce livre de la youtubeuse Chusita est un guide qui répond aux questions des adolescents.es sur la sexualité notamment la connaissance de son corps, les mécanismes du plaisir, les relations affectives, la contraception, les préliminaires, l'acte sexuel, l'homosexualité, l'hétérosexualité, la masturbation et la pornographie et ce sur un ton qui se veut "direct, sérieux et sans complexe" Il contient des pages BD qui illustrent les situations présentées, des encadrés, des témoignages, des tests et des mots-clés.


Chusita, illustrations Maria Llovet avec la collaboration de Virginie Dumont, Nathan, 160 p.
14.90 €

Animaux homos : Histoire naturelle de l'homosexualité

Alors que l'homosexualité animale a longtemps été perçue comme une anomalie par le milieu scientifique et qu'elle est encore taboue, Fleur Daugey s'attaque à cette idée reçue en retraçant l'histoire de l'observation et de l'interprétation de ce comportement par les savants, de l'Antiquité à nos jours, en s'appuyant sur des recherches éthologiques et comportementales. Elle nous fait ainsi découvrir les multiples facettes d'une sexualité animale qui n'est pas tournée vers la reproduction.

Fleur Daugey, Albin Michel, 166 p.
16.00 €

Le deuxième sexe de la démocratie

La démocratie est continuellement présentée comme le meilleur régime, le plus équitable, le moins misogyne. Force est de le constater : les régimes autoritaires sont rarement des dictatures féministes contraignant les hommes à partager le pouvoir et les responsabilités familiales mais plus souvent des régimes dévastateurs pour les droits des femmes. En France, la République peine à faire aux femmes toute leur place. Dans cet essai, la secrétaire d'État chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes, en plus de dresser un constat, énumère une série de propositions destinées à faire bouger les choses.
Marlène Schiappa, L'aube, 162 p.
16.80 €

Ecrits d'une insoumise

Emma Goldman tenait Voltairine de Cleyre (1866-1912) pour « la femme anarchiste la plus douée et la plus brillante que l'Amérique ait jamais produit ». Pionnière du féminisme américain, poétesse, musicienne, elle propose une réflexion originale qui touche à un très large éventail de sujets - notamment l'économie, la libre pensée, la philosophie, la religion, la criminologie, la littérature et l'action directe non violente. L'oeuvre de cette militante passionnée demeure, aujourd'hui encore, d'une brûlante actualité.
Voltairine de Cleyre, textes réunis et présentés par Normand Baillargeon et Chantal Santerre, éd. Lux, 312 p.
10.00 €