Catalogue

Accueil boutique > Choix de nouveautés

Choix de nouveautés

Coïts

Dans cet essai paru à la fin des années 1980, Andrea Dworkin explore le monde sexué de la domination et de la soumission. Elle parle de la "baise" dans un monde dominé par les hommes et de l'anéantissement des femmes dans la sexualité masculine. C'est un livre radical, "le plus choquant jamais écrit par une féministe", selon l'écrivaine australienne Germaine Greer.
Andrea Dworkin, traduction de l'anglais (Etats-Unis) par Martin Dufresne, Syllepse, 224 p.
20.00 €

Féminisme pour les 99% : un manifeste

Trois des organisatrices de la Grève internationale des femmes s'engagent avec ce manifeste pour un féminisme totalement inclusif, à la fois anticapitaliste, antiraciste, écologiste, internationaliste et anti-hétérosexiste, s'opposant à l'idée selon laquelle les femmes devraient se plier aux cadres normatifs imposés par le capitalisme pour faire progresser leurs droits.
Cinzia Arruzza, Tithi Bhattacharya, Nancy Fraser, La Découverte, 128 p.
12.00 €

Ma vie sur la route : mémoires d'une icône féministe

Gloria Steinem, aujourd'hui âgée de 83 ans, a fondé le magazine féministe Ms. et le Women's media center avec Jane Fonda et Robin Morgan, une organisation qui se bat pour rendre les femmes plus présentes dans les médias. Ma vie sur la route est le récit autobiographique de plus de cinquante ans de combats, depuis la cause amérindienne à l'avortement en passant par le tourbillon de la campagne politique de Hillary Clinton ou encore les droits de la communauté gay.
Gloria Steinem, Harper Collins, 400 p.
19.00 €

Mes bien chères soeurs

"Ceci est une adresse. Aux femmes en général, autant qu'à leurs alliés. Je vous écris d'où je peux. Le privé est politique, l'intime littérature." En France, la quatrième vague féministe fait son entrée : non plus des militantes, mais des femmes ordinaires. Qui remettent en cause les us et les coutumes du pays de la gaudriole, où une femme sur dix est violée au cours de sa vie, où tous les trois jours une femme est assassinée par son conjoint. Dans ce court texte incisif qui prône la sororité comme outil de puissance virale, Chloé Delaume aborde la question du renouvellement du féminisme, de l'extinction en cours du patriarcat, de ce qu'il se passe, et peut se passer, depuis le mouvement #metoo.
Chloé Delaume, Seuil, 125 P.
13.50 €

Antiféminismes et masculinismes d'hier et d'aujourd'hui

Aussi ancienne que les luttes féministes, l'opposition à l'émancipation des femmes est loin d'être le reliquat d'un passé révolu : l'antiféminisme contemporain reste vivace et pluriel. "Printemps des pères", "Manif pour tous", "célibataires involontaires" et mobilisations contre la "théorie du genre" : il est renouvelé par des masques séducteurs, des emprunts au discours égalitaire, par un répertoire d'action actualisé et par une nouvelle militance, dite masculiniste, dans un climat politique et social propice à son extension. En analysant les diverses expressions de l'antiféminisme depuis le XIXe siècle, les contributions à cet ouvrage démontrent la vitalité historique de ce combat et mettent en évidence ses points de contact avec l'homophobie et le racisme : l'intersectionnalité des haines. L'ensemble constitue une réponse inédite en même temps qu'un appel à la vigilance.
Christine Bard, Mélissa Blais, Francis Dupuis-Déri (dir.), Presses Universitaires de France, 512 p.
24.00 €

Ecrire l'histoire des sexualités

Si l'histoire de la sexualité est apparue avec celle des mentalités dans les années 1960, l'histoire des sexualités minoritaires a pris son envol dans les années 1970. Féminisme et militantisme LGBT, combats politiques et débats scientifiques ont profondément transformé la société et avec elle le regard porté sur le passé, le présent et l'avenir des rapports de sexe et de genre. Jeffrey Weeks, auteur majeur du champ, décrit de façon claire et systémique les évolutions récentes de l'histoire des sexualités et en expose les enjeux actuels. Opposé à tout déterminisme biologique, il passe en revue les principales approches de l'historiographie anglo-saxonne et internationale, tant mainstream que queer, LGBT, féministe ou postcoloniale.
Jeffrey Weeks, traduit de l'anglais par Samuel Baudry, Baudouin Millet & Jean-Charles Perquin, dir. de Françoise Orazi, Presses universitaires de Lyon, 232 p.
14.00 €

Mon corps, mes droits ! L'avortement menacé ? : panorama socio-juridique : France, Europe, Etats-Unis

La liberté d'avortement, issue des combats féministes, est-elle vraiment acquise ? Les analyses ici réunies convergent : dans les différentes juridictions étudiées, se découvrent des difficultés pratiques, symboliques et idéologiques communes. Analyse des obstacles qui empêchent les femmes de disposer de leur corps et de leurs implications sur les plans sociologique et juridique.
Laurence Brunet et Alexandrine Guyard-Nedelec (dir), Mare & Martin, 208 p.
27.00 €

Cheffes : 500 femmes qui font la différence dans les cuisines de France

Pour la première fois dans l'histoire de la cuisine française, ce guide recense les femmes cheffes du pays par centaines, révélant ou confirmant leur talent, mais leur donnant surtout la visibilité qu'elles méritent. Présentes dans toutes les régions, élaborant une cuisine sophistiquée, innovante ou traditionnelle, voici plus de 500 femmes qui renouvellent le genre gastronomique et le métier de chef... Venez à leur rencontre !
Vérane Frédiani et Estérelle Payany, préface Anne-Sophie Pic, Nouriturfu, 296 p.
20.00 €

Sodoma : enquête au coeur du Vatican

Pendant quatre années, Frédéric Martel a vécu en immersion à l’intérieur du Vatican et mené l’enquête sur le terrain dans une trentaine de pays. Il a interrogé des dizaines de cardinaux et rencontré des centaines d’évêques et de prêtres. Ce livre révèle la face cachée de l’Église : un système construit depuis les plus petits séminaires jusqu’au Vatican à la fois sur la double vie homosexuelle et sur l’homophobie la plus radicale.
Frédéric Martel, Robert Laffont, 638 p.
23.00 €

Dire le genre : avec les mots, avec le corps

En ouvrant la bouche ou en nous habillant le matin, nous portons les marques du genre. Nos moyens d'expression sont genrés. Nous en jouons et, ce faisant, nous élaborons un imaginaire de la différence sexuelle. Le plus souvent, nous nous contentons d'activer des stéréotypes. Étudier ces marques du genre est donc un vaste chantier, auquel cet ouvrage collectif entend contribuer. La langue continue à véhiculer de redoutables préjugés sexistes. Mais l'écriture inclusive aujourd'hui proposée s'insurge contre la prééminence du masculin sur le féminin dans la langue française. Et l'histoire des langues et des oeuvres littéraires donne bien des exemples de résistance. Le corps ensuite. Des espaces de liberté se sont ouverts, mais les normes traditionnelles n'ont pas disparu. Le corps vêtu continue de dire le genre. À moins de perturber le regard avec un travestissement, des pilosités inattendues ou une gestuelle inhabituelle, s'« attaquer » au genre, à son binarisme obligatoire et hiérarchisé, n'est pas chose facile. Peut-on dépasser le genre ? L'annuler ? Créer du neutre ?
Christine Bard & Frédérique Le Nann (dir.), CNRS Éditions, 304 p.
24.00 €

Le féminisme : histoire et actualité

La lutte pour l'égalité des sexes occupe une place centrale dans l'actualité. Pour autant, le féminisme suscite encore des incompréhensions. Afin de tenter des les dissiper, ce petit ouvrage présente une synthèse des multiples courants du féminisme contemporain, ses fondements théoriques et son histoire. Il ne s'agit pas d'une histoire qui viendrait retracer un progrès linéaire de la cause des droits des femmes, mais bien d'une histoire discontinue, faite d'avancées et de retours en arrière, traversée de conflits et d'élans de sororité.
Caroline Fayolle, Presses Universitaires Blaise Pascal, 64 p.
4.50 €

Thelma, Louise & moi

"Il me fallait un dispositif, une provocation, peut-être un garde-fou pour continuer d'observer cet objet à la fois banal et étrange qu'est ma vie. L'observer en suivant de nouvelles lignes : le chemin que me propose le film "Thelma & Louise". Mon film choisi, mon film aimé, le film qui a marqué ma vie, le film qui encore aujourd'hui me fait pleurer. J'ai voulu remonter le cours du temps en m'installant dans la Thunderbird avec Thelma et Louise, pour retrouver celle que j'étais en 1991, cette jeune femme qui n'est pas si différente de la femme que je suis aujourd'hui. J'ai suivi le scénario du film à la manière de marques topographiques sur le chemin de ma propre vie : deux femmes, une voiture, un voyage, un viol, un révolver." M.Delvaux L'écrivaine se love au plus près de ses héroïnes en cavale pour offrir un cinquième roman haletant et magnifiquement écrit.
Martine Delvaux, Héliotrope, 240 p.
20.00 €

Corps imaginaires

L'autrice, qui a été incarcérée en 2013-2014 à Fleury-Merogis, dresse le portrait de deux détenues, Thérèse et Sana. Elle aborde la relation du corps et de l'espace lorsque celui-ci est réduit à la cour de promenade, à la cellule, à l'espace des parloirs et aux contingences.
Brigitte Brami, Unicité, 60 p.
10.00 €

Écrits sur la psychanalyse

Dans ce recueil de textes et d'articles, Didier Eribon vise à expliquer comment se détacher de la psychanalyse et de son emprise afin d'établir une nouvelle théorie sociologique et politique du sujet et de l'inconscient. Il aborde l'histoire de la pensée critique et ses relations avec la psychanalyse à travers les principaux concepts de cette discipline : l'Oedipe, le phallus et la castration.
Didier Eribon, Fayard, 304 p.
20.00 €

La musique a-t-elle un genre ?

Comme la littérature et la peinture, la musique n'échappe pas aux catégorisations genrées, et encore moins aux inégalités de genre qui relèguent dans l'ombre les femmes artistes.Les seize études réunies ici abordent la question de la place des femmes et leur occultation dans l'histoire de la musique, analysant le regard que la société et la communauté musicale leur portent à travers des sources variées.
Mélanie Traversier et Alban Ramaut (dir.), éditions de la Sorbonne, 360 p.
27.00 €

Principes d'une pensée critique

Ce recueil réunit une sélection des principaux textes rédigés ou prononcés par Didier Eribon de 2004 à 2015. On retrouve les thèmes majeurs de son oeuvre : le sujet, l'identité et la production des subjectivités, la politique et la démocratie, ainsi que l'auto-analyse en littérature et en sciences sociales. Comment définir les principes d'une pensée critique est l'interrogation essentielle de cet ouvrage.
Didier Eribon, Pluriel, 224 p.
9.00 €

The Hate U Give / La haine qu'on donne

Starr Carter, une Noire de 16 ans habite dans un quartier pauvre et fréquente le lycée blanc situé dans une banlieue chic. Cet équilibre difficile est brisé quand Starr voit son meilleur ami d'enfance, Khalil, tué par un policier trop nerveux. Son quartier s’embrase et Khalil devient un symbole national. Starr en a assez de jouer la "gentille noire" et se lance dans les manifestations. Children's and Teen Choice Book Awards 2018 (catégorie adolescents).
Angie Thomas, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Nathalie Bru, Nathan
17.95 €

Marie-Claire

L'enfance d'une bergère orpheline en Sologne au début de la IIIe République. Marie-Claire n'a que 3 ans lorsque sa mère meurt de tuberculose. Après la fuite de son père, accablé par le chagrin et l'alcool, Marie-Claire et sa soeur aînée, Madeleine, sont placées dans un orphelinat religieux. Elles y apprennent que la méchanceté des enfants vaut bien celle des adultes. Prix Femina 1910. C'est un des premiers titres d'une collection pour les adolescents consacrée à la découverte d'autrices classiques.
Marguerite Audoux, préface de Bernard-Marie Garreau, Talents Hauts, coll. Les plumées, 250 p.
7.90 €