Catalogue

Accueil boutique > Choix de nouveautés

Choix de nouveautés

Women who do stuff n° 2 : la famille

Plus de 60 journalistes, autrices, illustratrices et photographes explorent le thème de la famille dans une perspective féministe, politique et engagée. Cet exemplaire parle de ce que nos grands-mères nous ont transmis, des femmes à qui un parcours PMA est interdit, de l’obligation ou non du pardon, des luttes quotidiennes que vivent les mères incarcérées, de coming out joyeux, de poupées, de tricot, et de biens d’autres sujets encore.
Women who do stuff, n° 2, 156 p.
20.00 €

L'homme préhistorique est aussi une femme : une histoire de l'invisibilité des femmes

Lorsque la discipline qu'est l'Histoire naît au XIXe siècle, elle n'est conduite que par des hommes qui projettent sur ces temps anciens leur vision d'une femme procréatrice au rôle social limité à l'éducation des enfants et aux tâches domestiques. Or, les récentes découvertes archéologiques montrent les femmes moins soumises, plus robustes et inventives. S'appuyant sur les dernières découvertes en préhistoire et l'analyse des idées reçues de la littérature savante, cet essai pose les bases d'une autre histoire des femmes, débarrassée des préjugés sexistes.
Marylène Patou Mathis, Allary Editions, 352 p.
21.90 €

La maternité symbolique: être mère autrement

"Le développement des techniques de procréation entraînerait un changement anthropologique de la maternité, devenue l'objet d'une revendication d'égalité entre hétérosexuels et homosexuels avec le droit à l'enfant. Pour Marie-Jo Bonnet, la maternité symbolique fait partie de l'expérience universelle : à la fois alternative à la maternité obligatoire et moyen d'exprimer son élan créateur,qu'il soit mystique, artistique ou guérisseur."
Marie-Jo Bonnet, Albin Michel, 351 p.
20.90 €

Histoire féminine de la France : de la Révolution à la loi Veil

Parce que l'histoire a longtemps été écrite par et pour les hommes, sa dimension féminine a été négligée. Ce livre est une vision de l'histoire de France depuis 1789 fondée sur une approche féminine. Le peuple des femmes s'affirme comme tel en marchant sur Versailles le 5 octobre 1789, de sa propre initiative. Depuis, le rôle des femmes, la prise en considération de leurs revendications et leurs actions font apparaître une autre chronologie de l'histoire. "Ainsi va l'histoire de France d'hier : effervescente, plurielle, mobile. Notre présent en est l'héritier."
Yannick Ripa, préface de Michelle Perrot, Editions Belin, 767 p.
41.00 €

She said : l'enquête qui a révélé l'affaire Weinstein et fait exploser le mouvement #MeToo

Retour sur l'enquête de Megan Twohey et de Jodi Kantor sur le harcèlement et les agressions sexuelles subis par de nombreuses femmes de la part du producteur de cinéma Harvey Weinstein. Leur article, publié dans le New York Times en octobre 2017, a reçu le Prix Pulitzer en 2018. Cet ouvrage est le récit de l'investigation menée par les deux journalistes qui enflamma le mouvement #MeToo à l'échelle planétaire.
Jodi Kantor et Megan Twohey, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Danielle Lafarge,Alisio,432 p.
24.00 €

Pour un féminisme universel

Alors que le féminisme est plus que nécessaire, il est malmené. A l'heure où le féminisme est dénoncé comme blanc ou, à l'opposé, défend des idées identitaires, nationalistes ou racistes, il est urgent de réaffirmer sa valeur. Ni décolonial ni occidental, il se construit sans cesse, dans les luttes et la solidarité des combats quotidiens. Ce livre est un plaidoyer en faveur du féminisme universel, concret et pluriel.
Martine Storti, Seuil, 112 p.
11.80 €

Moi les hommes, je les déteste

L'autrice défend la misandrie et montre comment la colère envers les hommes peut être un chemin joyeux et émancipateur, une manière d’aller vers plus de sororité et vers des relations bienveillantes. "Si on devenait toutes misandres, on pourrait former une grande et belle sarabande. On se rendrait compte (et ce serait peut-être un peu douloureux au début) qu'on n'a vraiment pas besoin des hommes."
Pauline Harmange, Seuil, 90 p.
12.00 €

Le génie lesbien

Dans cet essai très personnel, Alice Coffin raconte et tente de comprendre pourquoi le constat énoncé par Simone de Beauvoir, « le neutre, c’est l’homme », est toujours d’actualité. Elle y évoque son activisme au sein du groupe féministe La Barbe, qui vise à « dénoncer le monopole du pouvoir, du prestige et de l’argent par quelques milliers d’hommes blancs. » Elle revient sur l’extension de la PMA pour toutes, sur la libération de la parole des femmes après #Metoo ; interroge aussi la difficulté de « sortir du placard » et l'invisibilité des lesbiennes dans les médias. Sans jamais dissocier l’intime du politique, elle permet de mieux comprendre ce qu’être lesbienne aujourd’hui veut dire, en France et dans le monde.
Alice Coffin, Grasset, 240 p.
19.00 €

Revue de poésie Soeurs n°1 : "Poétesses !"

Ce premier numéro de "Sœurs" met à l'honneur les poétesses, les écrivaines qui se consacrent à la poésie et qui composent des poèmes. Lire les poétesses mais aussi de les donner à lire, réaffirmant ainsi la place des femmes dans la poésie. Ce premier numéro, c'est un recueil-manifeste qui repense la poésie et qui la propose à toutes celles et ceux qui souhaitent se libérer des carcans sexistes qui les privent de lectures féminines et pourtant remarquables.
Revue de poésie, automne 2020, illustré par Marie Fré Dahl, 48 p.
8.00 €

Jonny Appleseed

Travailleur du cybersexe, Jonny doit rentrer à la réserve dans une semaine pour assister aux funérailles de son beau-père. Pendant ces sept jours, Jonny se raconte : enfance, amitié, amour, sexe, alcool, maquillage, musique, fantômes, espoirs. Le fil des liens familiaux se retisse avec sa mère, sa kokum, ses tantes et oncles. Surgit tout un monde de tendresse. Joshua Whitehead est un poète et romancier bi-spirituel autochtone du Canada. "Il redéfinit les possibilités de l’écriture autochtone queer dans son puissant premier roman." (Gwen Benaway) Magnifique et émouvant.
Joshua Whitehead, traduit de l'anglais (Canada) par Arianne Des Rochers, Mémoire d'Encrier, 272 p.
19.00 €

Amoureuses

1939. Enceinte pour la seconde fois d'un mari peu présent et volage, Claire, jeune bourgeoise du Havre, part accoucher clandestinement à la campagne. Elle compte laisser son bébé à un couple de cafetiers dont la femme, Marthe, est stérile. Claire, dont la seule peine est de ne pouvoir être avec sa première fille, découvre la vie simple de la campagne et tombe amoureuse de Marthe. Avec ce premier roman, inspiré d'une histoire vraie, l'auteur aborde le thème de l'émancipation des femmes par l'amour.
Frédéric Baptiste, Julliard, 271 p.
19.00 €

La Maison

"Écrire sur les putes, qui sont une telle caricature de femmes, la nudité schématique de cet état, être une femme et rien que ça, être payée pour ça, c'est comme examiner mon sexe sous un microscope." A 23 ans, l'autrice décide d’aller vivre dans une maison close de Berlin. Son séjour de deux ans et demi lui permet de dépeindre la vie des filles et les coulisses de ce monde interdit. "La Maison" a reçu le Prix Blù Jean-Marc Roberts 2019, le prix du Roman-News 2019 et le prix du roman des étudiants France Culture-Télérama 2019.
Emma Becker, J'ai lu, 448 p.
8.00 €

Bon genre

Epouse modèle, fille dévouée, employée assidue, Claude est une femme exemplaire à qui tout semble sourire. Un jour, pourtant, elle décide d'être aussi Crystale et d'avoir une deuxième personnalité. Si Claude était un homme, ce livre n'existerait pas. Inès Benaroya explore les notions de liberté, de domination et d'inégalité entre les sexes à travers l'odyssée intime d'une femme qui renoue avec ses désirs et sa vie.
Inès Benaroya, Le livre de Poche, 240 p.
7.40 €

Et si on réinventait l'éducation des garçons ?

La question de l'éducation des garçons a longtemps été négligée, au profit de celle des filles, à qui l'on devait apprendre à lutter contre les stéréotypes. Mais aujourd'hui, cette question apparait comme l'un des grands défis du XXIème siècle : comment libérer les garçons d'un idéal viril obsolète, de stéréotypes de genre que l'on reproduit alors même qu'on les dénonce ? Par où commencer ? Voici une réflexion sur les différentes pistes à explorer en tant que parent pour changer l'éducation des garçons afin d'empêcher le sexisme.
Christine Castelain Meunier, Nathan, 129 p.
9.00 €

Là où se trouve le coeur : une enquête de Kouplan, détective sans-papiers

A Stockholm, Kouplan, ancien détective sans papiers, a changé de vie. Il a obtenu son permis de résidence et travaille désormais dans une bibliothèque. Mais il ne cesse de penser à son frère dont il n'a aucune nouvelle depuis son arrestation en Iran il y a huit ans. En se lançant à sa recherche, il rencontre neuf immigrés illégaux qui font la plonge ou le ménage. L'un d'eux est mort mais personne ne peut dénoncer les coupables, de peur d'être expulsé par la police. Kouplan va faire face à ses vieux démons pour aider ceux qui n'ont personne vers qui se tourner.
Sara Lövestam, traduit du suédois par Cecilia Klintebäck,Robert Laffont,342 p.
18.90 €

(Dés) Enchantées : un conte de fées-ministes

Moderna de Pueblo a grandi au son de "ça, ce n'est pas digne d'une demoiselle", "celle-là c'est une trainée" et "le jour de ton mariage sera le plus heureux de ta vie". Mais après avoir débarqué en ville et rencontré Garcillon, Grosse-Neige et la petite Sirêve, elle ouvre les yeux et entreprend un long voyage pour se libérer de tout ce que l'on aurait jamais dû lui apprendre.
Moderna De Pueblo dit Raquel Corcoles, traduit de l'espagnol par Margaux Hélédut, First Editions, 208 p.
16.95 €

L'autre moitié de soi

À Mallard, en Louisiane, les habitants Noirs s’échinent depuis un siècle à « éclaircir » leur couleur de peau par des mariages métissés. Là-bas, 14 ans après leur fugue, l’une des deux jumelles qui s’étaient enfuies réapparaît. Pourquoi est-elle revenue avec sa fille dans cette communauté qu’elle a toujours voulu fuir ? Retrouvera-t-elle sa sœur, disparue sans laisser de trace pour mener une vie de Blanche ? L'autrice interroge l'identité et les mailles fragiles dont sont tissés les individus.
Brit Bennett, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Karine Lalechère, Autrement, 480 p.
22.90 €

Autobiographie du rouge

Un roman en vers qui revisite la figure mythologique de Géryon évoquée par le poète grec Stésichore dans ses fragments lyriques. A la fois jeune garçon et monstre rouge ailé, Géryon livre les tourments de son âme liés à son être hors norme. En grandissant, il échappe à l'emprise d'un frère abusif et trouve du réconfort dans la photographie ainsi qu'auprès d'un jeune homme nommé Héraclès. A la fois rhapsodie, roman initiatique, journal intime, portrait d'artiste, épopée lyrique et carnet de voyage.
Anne Carson, traduit de l'anglais (Canada) par Vanasay Khamphommala, L'Arche, 176 p.
16.00 €