Catalogue

Accueil boutique > Choix de nouveautés

Choix de nouveautés

Rosa Parks, la femme qui a changé l'Amérique

Biographie de Rosa Parks, la première femme afro-américaine qui refusa de céder sa place dans un bus à un Blanc, en 1955 à Montgomery, Alabama, en pleine ségrégation. Elle consacra son existence à défendre les droits de la communauté noire américaine. A partir de 11 ans.
Eric Simard, Oskar, coll. Elles ont osé !, 136 p.
13.95 €

La laveuse de mort

La mère de Frmesk, née au Kurdistan en 1986, fait tout pour la protéger d’un père violent qui menace de la tuer car elle n'est pas un garçon. Heureusement, les grands-parents maternels de Frmesk la recueillent et l’élèvent avec amour. Gawhar, la grand-mère, est laveuse de mort. Elle s'occupe du corps des femmes que personne ne réclame, ne veut toucher ni enterrer. Son grand-père est un colonel à la retraite qui, contrairement à sa femme, ne lit pas uniquement le Coran mais possède une riche bibliothèque. Ce foyer bienveillant ne parviendra qu'un temps à protéger Frmesk des inexorables menaces physiques et psychologiques qui se resserrent sur elle, dans un pays frappé par la guerre, le génocide et la haine.
Sara Omar, traduit du danois par Macha Dathi, Actes sud, 377 p.
22.80 €

Paola

Lorsque le narrateur apprend, à Londres, la mort de son oncle Noble Godavary, il n'entretient plus que des liens très distants avec ses racines. Pour l'enterrement et l'ouverture du testament, il retrouve à la Grange, le cottage familial où repose son oncle, les autres membres de la famille et surtout sa cousine Paola. Court roman publié initialement en anglais en 1932.
Vita Sackville-West, traduit de l'anglais (Grande-Bretagne) par Micha Venaille, Autrement, 128 p.
8.00 €

Balayons les abus. Organisation syndicale dans le nettoyage

Organisatrice syndicale, l'autrice organise des rencontres et des formations à la négociation avec des femmes de ménage. Ce récit, ponctué de témoignages et d'extraits de son carnet de bord, propose un état des lieux des conditions de travail de ces salariées et des combats que plusieurs d'entre elles ont mené pour briser le silence sur leur situation précaire.
Marielle Benchehboune, postface de Karel Yon, Syllepse, 138 p.
9.00 €

Les femmes de pouvoir sont dangereuses

L'autrice présente l'histoire des modèles de pouvoir féminins à travers les siècles, de la reine Cléopâtre à Angela Merkel en passant par Catherine de Médicis et Elisabeth 1re. Elle aborde également la question de leurs représentations et des attributs du pouvoir.
Dominique Gaulme, illustrations en noir et en couleur, Flammarion, 160 p.
29.90 €

Traquée : la cavale d'Angela Davis

Etats-Unis, 1970. La militante communiste et membre des Black Panthers Angela Davis est recherchée par le FBI pour avoir organisé une prise d'otage dans un tribunal. L'album retrace la cavale de celle qui est devenue une icône pour son combat en faveur des droits civiques des Noirs, dans le contexte de la ségrégation et des agissements du Ku Klux Klan.
Grolleau et Pitz, Glénat,
22.00 €

Constellations subjectives : pour une histoire féministe de l'art

Recueil de travaux inédits, d’études historiques, et de propositions esthétiques, cette anthologie d’approches théoriques et artistiques féministes en art contemporain affirme la nécessité de penser l’articulation entre art et histoire globale, art et genre, art et corporéités, art et postcolonialité ou décolonialité, à partir de références textuelles, visuelles, performatives et conceptuelles.
une anthologie établie et présentée par Marie-Laure Allain Bonilla, Emilie Blanc, Johanna Renard, Elvan Zabunyan
24.00 €

One Life

Autobiographie de la footballeuse américaine, qui s'illustre dans ses combats contre le racisme et les discriminations ainsi que pour l'égalité des sexes et les droits de la communauté LGBT. Première joueuse de football à faire son coming out dans la presse en 2012, elle s'oppose à Trump en refusant de se rendre à la Maison Blanche après la victoire de son équipe lors de la Coupe du monde de 2019.
Megan Rapinoe, traduit de l'américain par Marguerite Capelle et Hélène Cohen, Stock, 280 p.
20.50 €

Vernon Subutex vol 1

Vernon Subutex, ancien disquaire à la dérive, compte sur Alex Bleach pour l'aider à payer ses factures. Quand celui-ci meurt d'overdose, Vernon est expulsé et se fait héberger à droite et à gauche, sans se douter qu'on le recherche pour la vidéo que lui a laissée la pop star avant de mourir. 1er vol de la trilogie en BD.
Luz et Virginie Despentes, Albin Michel, 304 p.
29.90 €

Cahiers du genre n° 68 : Penser avec Colette Guillaumin aujourd'hui

Au travers d'une diversité de disciplines et de travaux empiriques basés sur des terrains variés, ce numéro illustre l'actualité de la pensée de Colette Guillaumin. Dès les années 1960, elle a été pionnière dans l'analyse de la race et du racisme grâce à une approche matérialiste des processus idéologiques de racialisation. À partir des années 1970, elle a enrichi l'étude de la naturalisation du sexe, en proposant le concept de sexage et d'appropriation des femmes par les hommes. Ce numéro est une invitation à lire et relire l'ensemble de ses écrits.
Dossier coordonné par Maira Abreu, Jules Falquet, Dominique Fougeyrollas-Schwebel et Camille Noûs, L(Harmattan, 306 p.
24.50 €

Une théorie féministe de la violence : pour une politique antiraciste de la protection

Cet essai soutient l'idée selon laquelle l'origine des violences faites aux femmes s'explique en dernière instance par la répression d’État et le système policier. En se focalisant sur les "hommes violents", on omet souvent d'interroger les sources de cette violence. L'autrice soutient le démantèlement de structures inefficaces pour assurer la protection des femmes et sanctionner les agresseurs au profit d'un autre fonctionnement de la justice plus réparatrice.
Françoise Vergès, La fabrique, 192 p.
12.00 €

Désirer comme un homme : enquête sur les fantasmes et les masculinités

Florian Vörös propose une enquête sociologique explorant, à travers des fantasmes pornographiques, les débats contemporains sur la définition de la masculinité. En mêlant conversations entre hommes sur le plaisir sexuel, comparaisons des cultures sexuelles gays/hétéros et réflexion d'inspiration féministe sur les normes, les hiérarchies et les violences de genre, cet ouvrage décrit la fabrique sexuelle de la masculinité blanche, influencée par la pornographie.
Florian Vörös, La Découverte, 167 p.
18.00 €

Les damnées de la mer : femmes et frontières en Méditerannée

En s'appuyant sur des observations et des témoignages, la géographe Camille Schmoll reconstitue le parcours de femmes rencontrées en Italie et à Malte, après leur traversée du désert et de la Méditerranée. Elle explique les causes de leur départ et décrit leur vie quotidienne dans les centres d'accueil. Elle montre combien elles sont confrontées à l'ennui, l'attente d'une certaine reconnaissance de l'Europe, au racisme et à la marginalisation. Ce livre refuse les clichés binaires qui opposent migrante-victime et migrante-héroïne pour ne faire parler que l'expérience des femmes.
Camille Schmoll, La Découverte, 252 p.
20.00 €

Lettres de 1742 à 1780 : le temps retrouvé

Née sous Louis XIV, Madame du Deffand fait son entrée dans le monde à la faveur des fastes et du libertinage de la Régence. Douée pour la conversation et l'art de la répartie, son salon du couvent Saint-Joseph est l'un des plus prestigieux de son temps. Elle entretient une correspondance avec les grands esprits de son temps : Voltaire, Montesquieu, le président Hénault, Jean Le Rond d'Alembert ou Horace Walpole. Elle, qui a d'abord écrit par plaisir et pour affirmer sa liberté, observe le monde avec lucidité.
Madame du Deffand, préfacée par Chantal Thomas, Mercure de France, 992 p.
14.50 €

Royan, la professeure de français : monologue

Professeure de français à Royan, Gabrielle monte l'escalier qui mène à son appartement, s'attendant à croiser comme chaque jour, sur le palier, les parents de Daniella, l'une de ses élèves qui s'est jetée par la fenêtre du lycée. Au fil d'un monologue exalté et vindicatif, Gabrielle s'adresse aux parents de la disparue afin de repousser la culpabilité liée à ce drame dont elle se sait innocente.
Marie NDiaye, Gallimard, 71 p.
9.50 €

Ce genre de petites choses

Dans une petite ville de l'Irlande rurale, Bill Furlong, marchand de bois et de charbon, dépose sa livraison au couvent où les sœurs du Bon Pasteur exploitent, sous couvert de les éduquer, des jeunes filles non mariées en plaçant à l'étranger leurs enfants illégitimes. Un matin de décembre, il retrouve l'une de ces dernières au fond de sa réserve à charbon, transie de froid. Il ne croit pas la mère supérieure qui lui affirme que ce n'est qu'un jeu. Alors que tout le monde s'active autour des activités de Noël, Bill écoute son cœur en prodiguant les bienfaits qu'il a reçu.
Claire Keegan, traduit de l'anglais (Irlande) par Jacqueline Odin, Sabine Wespieser, 118 p.
15.00 €

Chroniques de San Francisco

San Francisco, fin des années 1970. Mary Ann Singleton débarque de son Ohio natal et s'installe au 28 Barbary Lane, dans une pension de famille tenue par la pittoresque Madame Madrigal. Celle-ci est réputée pour son inépuisable bonté et sa culture de marijuana. Mary Ann apprend à découvrir à sa nouvelle vie et à ses colocataires dont Mona qui vient de perdre son emploi et Michaël en quête de l'amant idéal. Entre summer of love et apparition du sida, le début de cette saga dessinée est une parenthèse enchantée dans la ville de la liberté sexuelle.
Isabelle Bauthian et Sandrine Revel, d'après les romans d'Armistead Maupin, Steinkis, 129 p.
19.00 €

Déluges

A Stockholm, Fredrika Bergman et Alex Recht sont dépassés par des affaires qui se multiplient : un homme est retrouvé mort près de sa cheminée avec l'alliance de sa fille défunte, un directeur de pompes funèbres recherche son frère qui a soudainement disparu avec toute sa famille et une femme cherche à protéger ses enfants de celui qui les séquestre. Tous ces mystères pourraient être liés.
Kristina Ohlsson, traduit du suédois par Françoise Heide, J'ai Lu, 478 p.
15.90 €