Catalogue

Accueil boutique > Choix de nouveautés

Choix de nouveautés

La révolution du féminin

Une synthèse des interprétations du féminin en anthropologie et en psychanalyse. L'auteure envisage le corps féminin hors de la domination masculine, comme vecteur d'une expérience de revendication des droits individuels et d'incarnation d'une existence universelle. Le sujet féminin contemporain devient ainsi le modèle d'une nouvelle condition humaine qui articule vie sociale et vie intime.
Camille Froidevaux-Metterie, Folio, 513 p.
9.70 €

Etre écoféministe. Théories et pratiques

Mêlant reportages et analyses, l'auteure s'intéresse à l'écoféminisme en restituant la diversité de ses théories : critique du capitalisme, redécouverte des sagesses et des savoir-faire traditionnels, réappropriation par les femmes de leur corps, entre autres. Elle aborde également ses ambiguïtés et fait le portrait de femmes qui se revendiquent écoféministes, telles que l'Indienne Vandana Shiva.
Jeanne Burgart Goutal, L'échappée, 319 p.
20.00 €

Femmes et littérature : une histoire culturelle, vol. 2 XIX-XXIè siècle

Ce livre (en 2 volumes) offre un ample panorama de la présence des femmes en littérature, du Moyen Âge au XXIe siècle, en France et dans les pays francophones. Leur participation active à la vie littéraire, leur présence dans les cours et couvents, salons, cercles et académies, dans la presse et les médias, leur rapport au manuscrit, au livre et à l’édition, leurs réflexions sur l’éducation ainsi que sur leur «condition» spécifique sont analysés et mis en perspective. Fruit du travail collectif d’une dizaine de spécialistes, une telle synthèse contribue à enrichir considérablement les connaissances existantes. Elle rend ainsi toute sa place à une production littéraire souvent ignorée, rarement reconnue à sa juste valeur.
dir. Martine Reid avec les contributions de Florence de Chalonge, Delphine Naudier, Christelle Reggiani, Martine Reid et Alison Rice, Folio, 589 p.
10.30 €

Femmes et littérature : une histoire culturelle Vol. 1, Moyen Age-XVIIIè siècle

Ce livre (en 2 volumes) offre un ample panorama de la présence des femmes en littérature, du Moyen Âge au XXIe siècle, en France et dans les pays francophones. Leur participation active à la vie littéraire, leur présence dans les cours et couvents, salons, cercles et académies, dans la presse et les médias, leur rapport au manuscrit, au livre et à l’édition, leurs réflexions sur l’éducation ainsi que sur leur «condition» spécifique sont analysés et mis en perspective. Fruit du travail collectif d’une dizaine de spécialistes, une telle synthèse contribue à enrichir considérablement les connaissances existantes. Elle rend ainsi toute sa place à une production littéraire souvent ignorée, rarement reconnue à sa juste valeur.
dir. Martine Reid, avec les contributions de Jacqueline Cerquiglini-Toulet, Joan DeJean, Edwige Keller-Rahbé, Christie McDonald et Éliane Viennot, Folio, 1036 p.
13.50 €

De synthèse

Obsédée par l'idée de parfaire son image, une jeune femme se coupe du monde réel et de sa famille pour s'évader dans une réalité virtuelle, en quête d'absolu. Lorsque sa mère entre en phase terminale d'un cancer, elle se retrouve de nouveau confrontée au monde réel et à la dégénérescence des corps qu'elle voulait fuir à tout prix. Récit sur les relations filiales et le rapport au corps, d'une lumineuse lucidité propre à ouvrir les consciences et à faire vibrer les âmes, De synthèse est l'histoire d'une image à parfaire, par-delà le désastre de la chair. Il a reçu le prix littéraire du Gouverneur général et le prix Jacques Brassard de la science-fiction et du fantastique québécois.
Karoline Georges, Folio, 237 p.
7.50 €

Le chant des cavalières

Un royaume divisé, instable, des forces luttant pour le pouvoir. Un Ordre de femmes chevauchant des dragons. Des matriarches, des cavalières, des écuyères et, parmi elles, Sophie, qui attend. Le premier sang, le premier vol ; son amante, son moment ; des réponses à ses questions. Pour trouver sa place, elle devra louvoyer entre les intrigues de la cour et de son Ordre, affronter ses peurs et ses doutes, choisir son propre destin, devenir qui elle est vraiment.
Jeanne Mariem Corrèze, Les Moutons électriques, 319 p.
21.00 €

Akata Witch

"Mon nom est Sunny Nwazue et je perturbe les gens. Je suis nigériane de sang, américaine de naissance et albinos de peau.(...) Être albinos fait du soleil mon ennemi. Ma peau brûle tellement vite que j'ai parfois l'impression d'être inflammable. C'est pour ça que je n'ai jamais pu jouer au foot, alors que je suis douée. Je ne pouvais le faire que la nuit. Bien sûr, tout ça, c'était avant cette fameuse après-midi avec Chichi et Orlu, quand tout a changé. (...) Rien n'aurait pourtant pu me préparer à ma véritable nature de Léopard. Être un Léopard, c'est posséder d'immenses pouvoirs. Si j'avais su en les acceptant qu'il me faudrait sauver le monde, j'y aurais peut-être réfléchi à deux fois." Roman ado.
Nnedi Okorafo, traduit de l'anglais (Nigéria) par Anne Cohen Beucher, Ecole des loisirs, 367 p.
18.00 €

Toxoplasma

A Montréal, l'affrontement entre les partisans du libéralisme et les anarchistes a plongé la ville dans le chaos. Réfugiée dans un vidéo club, Nikki Chanson loue tant bien que mal des cassettes VHS, aime suivre les faits divers sanglants et regarder des films d'horreur avec sa copine Kim, une coureuse des bois virtuelle. Elles s'associent à Mei pour résoudre une conspiration politique. De la cyberfiction poétique et queer, Grand prix de l’imaginaire 2018 (roman francophone).
Sabrina Calvo, Folio, 379 p.
8.50 €

Tant pis pour l'amour

L'autrice raconte son coup de foudre pour Marcus. Si leur histoire se déroule bien dans un premier temps, elle s'aperçoit rapidement qu'il s'agit d'un manipulateur narcissique et doit affronter ses mensonges, ses incohérences et ses réactions violentes.
Sophie Lambda, Une case en moins, 303 p.
23.95 €

Woman World

Alors que toute présence masculine a disparu de la surface de la Terre et que les désastres environnementaux se succèdent, un groupe de femmes résiste. Fortes et résilientes, celles-ci cherchent des vestiges de la culture du XXIe siècle, remettent le monde en ordre de marche et vont jusqu'à le réinventer, dans le respect de principes féministes.
Aminder Dhaliwal, traduit de l'anglais (Canada) par Clémentine Beauvais, La Ville brûle, 255 p.
22.00 €

Gaïa changera le monde

Gaïa, 10 ans, est une génie des mathématiques qui aime protéger la planète. Elle trie ses déchets, baisse le chauffage et déteste le gaspillage. En grandissant, ses convictions sont restées les mêmes. Elle décide de mettre son talent au service de la planète, notamment en créant un projet de vivre-ensemble. Avec un manuel comprenant des conseils concrets pour protéger l'environnement. Pour les 7-11 ans
Paula Anacaona & Claudia Amaral, Anacaona, 48 p.
13.00 €

Sacrées sorcières

Les sorcières n'ont qu'un but, éliminer les enfants qu'elles détestent, grâce à leur apparence tout à fait ordinaire. Un jeune garçon qui vit avec sa grand-mère, chasseuse de sorcières, apprend à les reconnaître à ses dépens, tout en déjouant un complot mené par la Grandissime sorcière.
Roald Dahl & Pénélope Bagieu, Gallimard, 299 p.
23.90 €

Drôles de femmes

Les mains en l'air ! Le premier qui pète, je lâche ! Elles nous font rire, mais comment ont-elles osé se lancer dans cette carrière ? Maria Pacôme, Anémone, Yolande Moreau, Dominique Lavanant, Claire Bretécher, Amélie Nothomb, Tsilla Chelton, Florence Cestac, Michèle Bernier, Sylvie Joly... Julie Birmant et Catherine Meurisse les ont rencontrées. Qu'elles aient commencé dans l'après-guerre, dans les années 70 ou sous Mitterrand, il leur a fallu braver les préjugés, nager à contre-courant. Où l'on en apprend de belles, tordantes parfois, surprenantes toujours.
Julie Birmant, Catherine Meurisse, Dargaud, 92 p.
19.99 €

C'est comme ça que je disparais

Clara, une jeune femme, souffre de dépression. Elle raconte son quotidien, les difficultés auxquelles elle doit faire face ainsi que l'importance du soutien et de l'écoute.
Mirion Malle, La ville brûle
19.00 €

Le chemin de Jada

Jumelles, Iris et Jada ont pourtant une couleur de peau différente. Lors d'une partie de cache-cache qui se prolonge jusqu'à la nuit tombée, Jada s'aventure dans la forêt et découvre que sa beauté est réelle même si elle n'est pas semblable à sa soeur. Un album sur la réconciliation, la sororité et l'acceptation de soi qui reprend les codes du conte africain.
Laura Nsafou et Barbara Brun, Cambourakis, 30 p.
14.00 €

La fin de l'amour. Enquête sur un désarroi contemporain

L'autrice explore les différentes façons qu'ont les relations amoureuses de prendre fin, d'avorter avant même de commencer ou de se dissoudre faute d'engagement durable ou réciproque. Elle montre que si l'enjeu de l'amour moderne a été celui du libre choix du partenaire, il s'agit désormais d'avoir la liberté de ne pas choisir ou de se dégager, l'incertitude marquant les relations affectives.
Eva Illouz, Seuil, 415 p.
22.90 €

Trouble dans la matière

"Pour une épistémologie matérialiste du sexe". Dans Trouble dans le genre, pour déconstruire les catégories naturalisantes (« homme » et « femme »), J. Butler inscrit sa critique du sexisme dans une critique plus globale de l'hétérosexisme. Trouble dans la matière s'ouvre sur le contexte polémique de la réception de Judith Butler en France, dans les cercles où l'on reproche aux études de genre de semer le trouble dans la lutte des classes. En mettant au jour la dimension matérialiste de la thèse butlerienne de la construction discursive du sexe, l'ouvrage interroge en retour la fécondité de son analyse du pouvoir des mots pour la critique sociale d'inspiration marxiste.
En explorant la postérité singulière de Marx, d'Althusser à Foucault, au prisme de l'épistémologie de Canguilhem, Audrey Benoit fait de la construction discursive du « sexe » le point de départ d'une réflexion générale sur la production de la réalité sociale par les discours qui prétendent la décrire.
Audrey Benoit, éd. de la Sorbonne, 359 p.
24.00 €

Les deux vies d'Abel Barbin, née Adélaïde Herculine (1838-1868)

Seul manuscrit connu d'un.e "hermaphrodite" au XIXe siècle, les Souvenirs d'Adélaïde Herculine, dite Alexina Barbin, ont été publiés en 1978 par Michel Foucault sans que l'anonymat des personnes et des lieux jalonnant son parcours n'ait pu être levé. Ce texte est devenu iconique dans l'histoire de la transidentité. Une recherche approfondie dans les archives a permis de reconstituer avec précision la jeunesse de la pieuse Barbin en Charente-Maritime. De l'hospice au couvent, du cours normal d'institutrices à son premier poste, de son départ pour Paris à son suicide, Adélaïde Herculine devenue Abel livre une part de ses mystères. Accompagné d'un essai sur les « erreurs de sexe », qui la.le replace dans l'histoire des intersexes au XIXe siècle, l'ouvrage interroge la pertinence de l'ordre sexuel binaire, à l'heure où se développe le militantisme en faveur d'une fluidité transidentitaire et où de nombreux pays légalisent un « troisième » ou « autre » sexe.
Gabrielle Houbre, PUF, 309 p.
21.00 €