Catalogue

Accueil boutique > Choix de nouveautés

Choix de nouveautés

40 LGBT+ qui ont changé le monde

Marsha P. Johnson, Keith Haring, Mary Bonauto, Georges Azzi, Brenda Howard, Zanele Muholi, Didier Lestrade, Marielle Franco... des noms pour certains inconnus du grand public mais qui ont considérablement fait avancer la cause LGBT+ et permis l’acquisition de nouveaux droits au fil de l’histoire et la construction d'un monde plus inclusif et solidaire.
Florent Manelli, éd. Lapin, 224 p.
20.00 €

Un loft à SoHo

Brooklyn, Hunter, Samantha et Mallory, amies depuis la fac, ont associé leurs talents et leur énergie pour créer une agence de publicité dans le quartier de SoHo, à New York. Après une enfance ballottée de familles d’accueil en foyers, la première, Brooklyn, s’épanouit aujourd’hui dans son travail... sauf quand une mauvaise journée lui réserve une ribambelle de contrariétés – ou un rayon de soleil : sa rencontre inattendue avec une fascinante brune prénommée Jess. Premier épisode d'une série chorale.
Melissa Brayden, trad. de l'anglais par Rose-A. Caulfield, Dans L'Engrenage, 337 p.
19.00 €

Version originale

Lorsqu’Andréa sent le regard de Sophie posé sur elle dans les couloirs du lycée, elle y répond par une fin de non-recevoir : elle n’est pas intéressée. L’avenir est cependant malicieux. Au fil des ans, dans un train, devant un cinéma ou sur la plage, un curieux chassé-croisé va s’installer. Et alors que Sophie n’espère plus, il semblerait qu’Andréa puisse enfin se laisser séduire…
Cécile Dumas, éd. KTM, 192 p.
18.00 €

La Confession de Karola

Le destin romancé d’une actrice allemande aujourd’hui presque oubliée. Vedette sur les planches comme à l’écran, Carola Neher a fait partie de ces personnalités allemandes de la république de Weimar qui ont refusé de soutenir le régime nazi et ont préféré le chemin de l’exil. Pour elle, ce sera malheureusement tomber de Charybde en Scylla, comme en témoigne sa fin tragique. Peu de traces restent d'elle ; l'auteur a imaginé, dans un récit à la première personne, ce que C. Neher aurait pu écrire à la fin de sa vie.
Karl-Erick Horlange, auto-édition, 193 p.
14.20 €

Respublica, La fin de la femme rouge ? Fabriques transnationales du genre après la chute du Mur

Cette étude de sociologie politique et critique montre à quel point le genre est un puissant vecteur idéologique et pratique de pénétration des logiques libérales dans l'ancien "bloc de l'Est" au cours de la période post-communiste. Elle met en perspective les parcours de plusieurs dizaines d'intellectuelles qui se sont prévalues de leur capital historique "rouge" pour se construire comme intervenantes légitimes.
Ioana Cîrstocea, Presses universitaires de Rennes, 306 p.
32.00 €

Mon fils en rose

Camilla a 46 ans et vit avec ses trois enfants. Federico, son deuxième enfant, tout en étant biologiquement un garçon, manifeste depuis l’ âge d’ un et demi l’ exigence et le désir d’ être (aussi) une fille. Il veut s’ habiller en rose, mettre des jupes, préfère la compagnie des petites filles à celles des garçons... Camilla choisit de ne pas l’ en empêcher et d’ être à l’ écoute. Elle se documente et découvre l’ existence de la dysphorie de genre, des enfants gender fluid, transgenre, non-binaires... Elle découvre en somme les multiples développements atypiques de l’ identité de genre. Elle explique ses propres doutes, ses peurs, ses questionnements et sa volonté de comprendre. Elle est cependant sûre d’ une chose : ce n’ est pas la personne non-conforme qui doit s’ adapter, ce sont les autres, à commencer par la famille, qui doivent apprendre et comprendre.
Camilla Vivian, trad. de l'italien par Hazel Goram et Nino S. Dufour, éd. La Contre Allée, 269 p.
18.50 €

Cher corps

"Comment définirais-tu ton rapport au corps, aujourd'hui ?" Douze femmes, âgées de quinze à soixante dix-sept ans répondent à cette question. Ces témoignages, illustrées par douze illustratrices (Mirion Malle, Cy, Marie Boiseau, Carole Maurel, Mathou...), abordent divers sujets tels que l'anorexie, la maternité, les questions de genre, le handicap...
Léa Bordier, Delcourt, 128 p.
19.99 €

Nina Simone, Love me or leave me

Caroline du Nord, 1936. À 3 ans, Eunice Waymon, petite fille noire infiniment douée, donne son premier concert dans une église. Elle a su jouer du piano avant même de marcher. À 10 ans, elle lutte déjà contre la ségrégation : lors d’un récital, elle refuse de jouer si ses parents ne sont pas assis au premier rang, comme les Blancs. À 18 ans, elle veut devenir la plus grande concertiste classique noire, mais – à cause de la couleur de sa peau ? – son rêve se brise. De sa voix puissante, chaude et mystique, elle invente un langage unique, entre jazz, classique, soul et gospel. Amie de James Baldwin, elle chante pour défendre les droits des Noirs aux côtés de Martin Luther King. Portrait inédit d’une artiste en quête d’absolu et de liberté.
Mathilde Hirsch et Florence Noivile, éd. Tallandier, 336 p.
20.90 €

Héroïques

Née dans une famille de la classe moyenne ukrainienne, l'autrice est à 28 ans leader du mouvement international Femen. Après dix ans d’activisme féministe, elle décide de rendre hommage à toutes les femmes, figures historiques comme fictionnelles, qui l’ont aidée à se défaire des carcans de la société patriarcale, telles Sailor Moon, Maria Botchkareva, Inès Armand ou la journaliste Nellie Bly.
Inna Shevchenko, trad. Sarah Constantin, éd. Les Échappés, 155 p.
17.50 €

On ne choisit pas qui on aime

À 21 ans, l'autrice, issue d'une famille bourgeoise et catholique, était en couple avec un garçon charmant que ses parents appréciaient. Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Un jour, Aurore, une collègue de travail est entrée dans sa vie, pour ne plus en sortir. En quelques mois, Marie-Clémence se sépare de son fiancé, s’installe avec Aurore et commence à construire une vie heureuse et épanouie. Dès lors, elle décide de l’annoncer à sa famille et à ses proches, chez qui les réactions sont diverses.
Marie-Clémence Bordet-Nicaise, éd. Flammarion, 268 p.
19.00 €

Correspondance amoureuse

172 lettres choisies retraçant la brève et flamboyante relation entre les deux femmes. Lorsque N. Barney se présente en 1899, à 23 ans, au domicile de la célèbre courtisane de la Belle Epoque L. de Pougy, se prétendant la messagère de l'amour envoyée par Sapho, son assurance lui fait obtenir ce qu'elle désire. Commence une liaison d'un an, faite de passions, d'illusions puis de regrets. Ces lettres montrent une hardiesse et une liberté dans l’expression qui, jamais leste ni vulgaire, ne fait guère mystère de la nature de certaines extases. Elles offrent enfin le portrait inédit de deux personnalités qui furent, chacune à son propre titre, des figures de leur temps.
Natalie Clifford Barney et Liane de Pougy, édition établie et annotée par Suzette Robichon et Olivier Wagner, introduction et postface d'Olivier Wagner, Gallimard, 360 p.
24.00 €

Sexe & genre : de la biologie à la sociologie

Beaucoup de biologistes rejettent la mise en cause par une partie des sciences humaines et sociales de ce que la biologie tient pour fondamental, telles la binarité des sexes ou les différences entre les sexes. Les spécialistes en sciences humaines et sociales, quant à eux, voient souvent la biologie comme une source académique et institutionnelle d’arguments naturalistes qui visent à s’opposer au genre. L’objectif de cet ouvrage est de mettre en œuvre un dialogue entre deux domaines, en tentant de passer outre des malentendus et des impensés qui n’ont que trop duré. Avec dix-sept contributrices et contributeurs de diverses disciplines.
dir. Bérengère Abou et Hugues Berry, éd. Matériologiques, 223 p.
18.00 €

Identité T. 1 : Conception

En 2117 une entreprise du nom de Conception propose un service d'échanges de corps. Alice Karma pense y trouver la solution à son mal-être. Quand Conception la contacte enfin, rien ne va se passer comme elle l'avait espéré...
Héloïse Finoux-Nikolic, auto-édition, 50 p.
10.00 €

Te dire merci

Chronique d'une relation mère-fille complexe, à laquelle s'ajoute un cancer incurable. A travers le récit du quotidien de la malade, l'autrice décrit le bouleversement provoqué par la perte annoncée d'un proche. Un manga autobiographique abordant le sujet de la transmission entre générations.
Yukari Takinami, éd. rue de l'échiquier, 180 p.
17.90 €

Sauvage

Tracy Petrikoff, adolescente de 17 ans, est une chasseuse hors pair. Solitaire, elle sillonne les immensités sauvages de l'Alaska avec ses chiens de traîneau. Attaquée en pleine forêt, elle reprend connaissance les mains couvertes de sang, persuadée d'avoir tué son agresseur. Elle n'ose rien avouer à son père mais ce secret hante sa conscience. Peu à peu elle se découvrira des capacités hors du commun.
Jamey Bradbury, éd. Gallmeister, 320 p.
22.60 €

A la croisée des chemins

Quand Alyssa James, barmaid et danseuse, rencontre Vivian Silva, photographe de la haute bourgeoisie, l'attirance est électrique. Cependant, leurs styles de vie et leurs aspirations se heurtent violemment, vient alors le défi de surmonter les différences de l'autre pour s'aimer.
Eija Jimenez, traduit de l'anglais (Canada) par Lou Morin, éd. Reine de coeur, 384 p.
19.90 €

Les chemins de désir

Enfant et momentanément esseulée dans la maison de ses grands-parents, la narratrice tombe sur une revue « pour adultes », dont elle a le temps de regarder quelques images avant que son père ne la découvre et l’interrompe. Elle livre ici sa découverte de l'imagerie pornographique sur divers supports comme internet, mêlant d'un côté la conscience des conditions souvent abominables du tournage des films et de l'autre une fascination irrépressible qui pousse à les consommer.
Claire Richard, Seuil, 95 p.
12.00 €

Emilie du Châtelet philosophe

Emilie du Châtelet (1706-1749) est toujours peu ou mal connue, réduite à son travail de traductrice du savant Newton ou en compagne de Voltaire. La Marquise, femme libre et engagée dans la cause de l'éducation des femmes, mathématicienne, physicienne, philosophe à part entière, mérite mieux que cela. Il est temps de la lire pour elle-même. Véronique Le Ru est elle-même philosophe.
Véronique Le Ru, Classique Garnier, 206 p.
29.00 €