Catalogue

Accueil boutique > Choix de nouveautés

Choix de nouveautés

Lecture facile

Marga, Nati, Patricia et Àngels vivent ensemble dans un appartement d'un quartier populaire de Barcelone. Pour ces cousines « en déficience intellectuelle », comme l'administration les qualifie, chaque jour apporte son lot de condescendance et d'infantilisation. Féministe, désinhibée et férue de danse, Nati s'attire souvent des ennuis. Patri n'a qu'une crainte, se faire virer de l'appartement et perdre son indépendance, tandis que Marga cherche à squatter un autre habitat pour être libre d'aimer qui elle veut. Àngels observe le tout et se lance dans le récit de leur vie à quatre en lecture facile. Ce livre, aussi audacieux dans sa structure que dans son propos, est une charge féroce et drolatique contre le machisme, contre l'oppression, contre l'injustice. C'est aussi un roman qui célèbre le corps et la sexualité, le désir, la dignité de celles et ceux qui sont marqués par les stigmates de la « différence » et le pouvoir révolutionnaire du langage.
Cristina Morales, traduit de l'espagnol (Espagne) par Margot Nguyen Béraud, Denoël, 474 p.
23.50 €

Revue Panthère première n° 7

On prendra des chemins de traverse avec Emmanuel Beaubatie en liant changements de sexe et mobilités sociales ; on se glissera dans la peau d’une traductrice habitée par une artiste aux identités multiples ; on enfilera une paire d'ailes pour questionner le concept de hiérarchie (en faisant un petit feu au passage) ; on traînera la savate, 8-6 à la main, pour trouver enfin LA VÉRITÉ sur le mot schlag ; on furètera dans les recoins d'une revue indépendante avec un collectif de photographes qui refuse toute récupération ; on interrogera les images manquantes d'une cinéaste des indépendances ; on ouvrira une boîte à outils des graphies non-binaires pour décoincer nos langages puis on chantera à tue-tête Papaoutai dans la cour de récré. Tissant des liens entre générations, on s’enivrera alors de l'ESPRIT VIEILLE, avec un dossier sur le potentiel subversif du grand âge, parce que du courage et de l’audace, en cet automne 2021, il en faut — toutes générations dehors et solidaires contre la start-up nation :-)
collectif, 93 p.
10.00 €

Revue La Déferlante n° 3

Ce numéro a pour thème principal "Se battre" avec une immersion avec les manifestantes dans les cortèges de tête, un récit d’Alice Coffin sur son combat d’élue ou encore un entretien avec Lydia Zijdel, pionnière de l’auto-défense féministe. Aussi au sommaire : dialogue entre Pomme et Nadège Beausson-Diagne, les violences de genre devant la justice, un entretien avec Pénélope Bagieu, une carte blanche à Lydie Salvayre, un texte de Colette Guillaumin et bien d'autres textes, BD, photos...
collectif, 160 p.
19.00 €

Réinventer l'amour. Comment le patriarcat sabote les relations hétérosexuelles

Au cœur de nos comédies romantiques, de nos représentations du couple idéal, est souvent encodée une forme d’infériorité féminine, suggérant que les femmes devraient choisir entre la pleine expression d’elles-mêmes et le bonheur amoureux. Le conditionnement social subi par chacun, qui persuade les hommes que tout leur est dû, tout en valorisant chez les femmes l’abnégation et le dévouement, et en minant leur confiance en elles, produit des déséquilibres de pouvoir qui peuvent culminer en violences physiques et psychologiques. Même l’attitude que chacun est poussé à adopter à l’égard de l’amour, les femmes apprenant à le (sur ?) valoriser et les hommes à lui refuser une place centrale dans leur vie, prépare des relations qui ne peuvent qu’être malheureuses. Sur le plan sexuel, enfin, les fantasmes masculins continuent de saturer l’espace du désir : comment les femmes peuvent-elles retrouver un regard et une voix ?
Mona Chollet, Zones, 256 p.
19.00 €

Le petit guide de la foufoune sexuelle

Ce livre introduit la notion de consentement en parlant du corps, de pipi, de caca, ou encore de la nudité, de la découverte de l'anatomie, de l'image de soi, de nos émotions, des câlins, de l'amour, des bébés, des grossesses, de la naissance, mais aussi de la sororité, des frères et des soeurs, à l'importance du respect mutuel ou encore des interdits. Le livre se termine sur les âges de la vie... Grandir, c'est quoi ? Et dévoile un peu le monde de la puberté. Enfants de 4 à 12 ans selon leur maturité.
Julia Pietri, ill. Victoire Doux, éd. Better Call Julia, 80 p.
15.00 €

Les grands discours de femmes qui ont changé l'histoire

À toutes les époques, partout dans le monde, elles ont pris la parole pour faire avancer de grandes causes, dénoncer les injustices ou les pires erreurs de l'humanité. Leurs mots ont permis de déplacer des montagnes et continuent de résonner aujourd'hui, certains demeurant d'actualité, plus que jamais. Louise Michel, Joséphine Baker, Eleanor Roosevelt, Simone Veil, Gisèle Halimi, Angela Davis, Eva Perón, Indira Gandhi et bien d'autres, parfois injustement oubliées... Cet ouvrage leur rend hommage, en rappelant la puissance du langage et de l'espoir.
Céline Delavaux, préface Christiane Taubira, 281 p.
7.50 €

Maquillée. Essai sur le monde et ses fards

Ceci n'est pas un livre sur le maquillage. C'est un voyage inédit, une plongée dans un univers peu connu, fait de paillettes et de gloss, mais dont les règles et les acteurs, les produits et les valeurs, en disent long sur notre société consumériste et numérique. Une enquête sur une industrie qui vaut des milliards de dollars. Une méditation féministe sur l'un des symboles de ce qu'on dit être « la femme ». Une réflexion philosophique sur la beauté, le paraître, l'identité. Des couloirs de l'entreprise de Kylie Jenner aux mines de mica, en Inde, où des enfants extraient la poudre de nos fards à paupières, de Platon à Anne Carson en passant par Ovide, Foucault ou bell hooks, l'autrice explore l'univers de la beauté et mêle les références pour nous parler de nous, nos fards, nos failles, et nos manières de briller.
Daphné B., Grasset, 223 p.
19.00 €

Saint Phalle. Monter en enfance

Niki de Saint Phalle décrivait le Jardin des Tarots comme son grand oeuvre, son « destin » : la redécouvrir, c'est partir explorer cet ailleurs. Au fil d'une promenade initiatique, Gwenaëlle Aubry joue avec Saint Phalle, tire et rebat ses cartes, rencontre les artisans des Tarots qui, jour après jour, lui en livrent les clefs. Avec eux, elle piste à la fois la puissance de métamorphose d'une « fille inarrêtable », et l'enfance fugitive : « Je suis venue te chercher, tu vois, un peu en retard mais je suis là, allez viens, n'aie pas peur, on va au Jardin. » Une évocation littéraire menée avec une précision qui le dispute à l'émotion.
Gwenaëlle Aubry, Stock, 285 p.
20.00 €

Georgia O'Keeffe, une icône américaine

Le parcours de cette figure légendaire de la peinture américaine, qui fait ses premiers pas dans le New York des années 1920 et défraie la chronique par sa relation amoureuse avec A. Stieglitz. Alors que sa peinture de fleurs bouleverse le monde de l'art, elle part vivre au Nouveau-Mexique pour y peindre ce qui fait son essence : ciels ardents, paysages de plateaux et canyons.
Marie Garraut, Hazan, 191 p., ill.
25.00 €

AfroTrans. Perspectives, entretiens, poésie, fiction

« Au croisement étoilé de la négritude et de la transidentité, l’accidentelle et lumineuse poésie de nos vies lancée au monde. » Dans cet ouvrage collectif, la parole est donnée exclusivement à des personnes trans noires, vivant en France pour la grande majorité. Ce recueil coordonné par Michaëla Danjé, femme trans membre et co-fondatrice de Cases Rebelles, est constitué d’une multiplicité de voix, de perspectives et d’expériences diverses. Différentes générations sont également représentées.
collectif, sous la direction de et préface Michaëla Danjé, Cases Rebelles, 282 p.
12.00 €

Lady Sapiens : enquête sur la femme au temps de la préhistoire

A partir des travaux de 33 scientifiques internationaux, une enquête sur la place et le rôle des femmes dans la société préhistorique qui reconstitue leur quotidien de chasseresses, d'artisanes et d'artistes.
Thomas Cirotteau, Jennifer Kerner, Eric Pincas, Les Arènes, ill., 251 p.
19.90 €

La mort de la nature. Les femmes, l'écologie et la révolution scientifique

Initialement publié en 1980, un livre fondateur de l'écoféminisme dans lequel l'autrice examine les liens entre la conception humaine du cosmos et l'organisation sociale au fil de l'histoire. Elle décrit le tournant symbolisé par les XVIe et XVIIe siècles, au cours desquels l'image d'une Terre féminine et organique cède sa place à une nature assimilée à un espace à spolier sans limite.
Carolyn Merchant, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Margot Lauwers, postface de Catherine Larrère, Wildproject, 448 p.
25.00 €

Quotidien politique. Féminisme, écologie, subsistance

Une présentation de plusieurs initiatives d'utopie concrète, mêlant bricoleurs.ses, militant.e.s libertaires, écoféministes marxistes ou philosophes. Tous.tes partagent un même effroi devant la déterritorialisation sans précédent des échanges humains. La sociologue s'intéresse à ces initiatives qui, en reliant la pensée critique et le quotidien, s'efforcent de promouvoir des modèles alternatifs.
Geneviève Pruvost, La Découverte, 394 p.
22.00 €

Et en suis-je pas une femme ?

Recueil d'interventions orales de l'abolitionniste afro-américaine et militante du droit de vote des femmes aux Etats-Unis, née de parents esclaves et inscrite au National Women's Hall of Fame. Il comprend notamment son célèbre discours prononcé le 29 mai 1851 dans l'Ohio, qui fait date en ce qui concerne les questions du féminisme et du racisme.
Sojourner Truth, traduit de l'anglais (Etat-Unis) par Françoise Bouillot, préface de Pap Ndiaye, Payot, édition bilingue, 142 p.
8.00 €

La princesse Ortie

Ortie n'est pas une princesse comme les autres. Elle n'aime pas les pommes, filer la laine, jouer au croquet avec ses suivantes et par-dessus tout, enfiler des robes de bal pour danser avec des imbéciles de princes. Justement, un prince, Ortie allait en rencontrer un... mais rien ne se passa comme attendu ! Album à partir de 4 ans.
Frédéric Maupomé et Marianne Barcilon, Kaléidoscope, 36 p.
13.00 €

Queenie, la marraine de Harlem

Harlem, 1933. Une femme noire, tirée à quatre épingles, est relâchée de prison. Signes particuliers : un accent français prononcé et un don pour les chiffres. Née dans la misère à la Martinique sous le nom de Stéphanie St Clair, la célèbre Queenie est à la tête de la loterie clandestine de Harlem. Avec l'aide d'une poignée de complices loyaux, elle a patiemment bâti un véritable empire criminel qui règne sur le quartier, tout en oeuvrant pour les droits civiques de ses habitants. À présent que la prohibition touche à sa fin, Queenie est menacée par la Mafia italienne déterminée à prendre le contrôle de ses affaires. Pour sauver son territoire, ses compagnons et sa propre vie, elle n'a d'autre choix que de se lancer dans une guerre sans merci.
Elizabeth Colomba et Aurélie Lévy, éd. Anne Carrière, 168 p.
24.90 €

Le bal des folles

En 1885, J.-M. Charcot ajoute aux techniques expérimentales visant à soigner ses malades un rendez-vous festif, costumé et dansant destiné à éveiller leur esprit. S'y croisent Thérèse, une vieille prostituée, la petite Louise, une enfant violée, Geneviève, l'intendante, et Eugénie Cléry qui entre en contact avec l'âme des disparus. Adaptation en bande dessinée du Prix Renaudot des lycéens 2019.
Arianna Melone et Véro Cazot, d'après Victoria Maas, Albin Michel, 135 p.
21.90 €

Simone et moi

En 2015, à dix-huit ans, Simone F. Baumann débute un fanzine autobiographique qui paraît tous les deux mois. Ce journal intime est toujours aujourd'hui, année après année, son travail quotidien qu'elle réalise simplement avec une plume métallique et de l'encre de Chine. Simone et moi est une sélection de ce travail autobiographique en bande dessinée. Avec son hypersensibilité, ses angoisses et son humour décalé, Simone F. Baumann nous offre un regard atypique sur sa vie quotidienne et notre société, à la fois clairvoyant, piquant, implacable et empreint d'une sensibilité artistique hors du commun.
Simone F. Baumann, traduit de l'allemand (Suisse) par Martin de Halleux (et Thomas Ott), éd. Martin de Halleux, 348 p.
29.00 €