Catalogue

Accueil boutique > Choix de nouveautés

Choix de nouveautés

La malédiction d'être fille

Une fille sur 5, dans le monde, subit des violences sexuelles avant 18 ans. En France, 40% des viols et tentatives de viol concerneraient des mineures de moins de 15 ans. Au Royaume-Uni, 21% des filles de moins de 16 ans ont été victimes d'abus sexuel. Des millions subissent des mutilations sexuelles, sont mariées avant 16 ans, sont tuées. Pourquoi ? Sinon en raison d'un ordre de domination, écartant le légitime désir des filles de ne pas être violées, mutilées, maltraitées et d'accéder à leur propre désir ? Prix Livre et Droits de l’homme de la Ville de Nancy 2019.
Dominique Sigaud, Albin Michel, 240 p.
19.00 €

Dieu est amour : Infiltrés parmi ceux qui veulent « guérir » les homosexuels

Au cours de 18 mois d'enquête, les auteurs ont infiltré deux des groupes chrétiens qui, en France, dans la plus grande discrétion, s'efforcent par la prière et des thérapies dites de conversion de débarrasser des jeunes gens, garçons et filles, de leurs attirances homosexuelles.Prières de guérison, chasse aux démons et accompagnement psychospirituel, ces nombreux témoignages inédits décrivent une réalité inquiétante encore inconnue du grand public. Toutes les histoires rapportées dans cet ouvrage démontrent que ces thérapies, qui prolifèrent dans l'ombre, présentent un réel danger pour la santé mentale des victimes.
Jean-Loup Adénor et Timothée de Rauglaudre, Flammarion, 304 p.
19.90 €

La conjuration des ego : féminismes et individualisme

"Au milieu du foisonnement[féministe], il m'est arrivé de m'inquiéter de la destruction de certains acquis du féminisme. Car ceux-ci ne me semblent avoir perdu ni de leur pertinence, ni de leur urgence. L'individualisme, qui nous fait perdre de vue interdépendances et solidarités, et le libéralisme, qui suppose des libertés qui ne sont pas toujours partagées, infusent partout. Nous les avons bien intégrés, jusque dans les milieux les plus attachés à l'émancipation. Leur succès, et une convergence fortuite entre politiques libérales et milieux radicaux sur ce sujet, constitue une conjuration des ego, soit un dévoiement des idéaux d'égalité et de justice sous les coups d'un égoïsme ayant accédé à la dignité d'idéologie politique. »
Aude Vidal, Syllepse, 94 p.
7.00 €

Ce qu'il faut dire

Dans ces trois textes de forme libre, l'auteure aborde les questions d'assignation sociale et raciale, la façon dont la couleur de peau pourrait constituer un problème pour celui qui dit l'autre Noir, et la perception par certains de l'immigration, autrefois économique sur le sol français, comme étant une menace, ce qui, selon elle, alimenterait les discours identitaires et extrémistes.
Léonora Miano, L'Arche, 56 p.
12.00 €

Charlotte Perriand, pionnière de l'art de vivre

Designer, architecte et urbaniste, Charlotte Perriand a marqué le XXème siècle. Pionnière d'une architecture sociale et engagée, elle fait partie de ces créateurs qui ont défendu l’idée de modernité, ont redéfini les formes et les matériaux dans un esprit fonctionnel et d’économie de moyens pour aboutir à un art qui s’adresse à tous. Ce film en forme de carnet de mémoire nous fait entrer dans l’intimité d’une vie de passion et de création.
DVD - Documentaire de Stéphane Ghez, Arte, en français et en anglais
19.50 €

Déni. Mémoire sur la terreur

La spécialiste du terrorisme évoque le viol qu'elle a subi, avec sa soeur, à l'âge de 15 ans. Elle relie ses réflexions sur la violence et les traumatismes à ses rencontres essentielles avec des soldats américains de retour d'Irak, avec son agresseur et avec d'autres victimes de viol. Elle explore également le traumatisme générationnel transmis par son père, rescapé de la Shoah.
Jessica Stern, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Anna Gibson, des femmes, 429 p.
20.00 €

La Querelle des femmes ou "N'en parlons plus"

L'historienne retrace les polémiques sur la place et le rôle des femmes qui ont surgi en Europe depuis la fin du Moyen Age, s'exprimant au travers de traités, de pamphlets ou d'oeuvres d'art. Elle décrit les positions qui, dans tous les domaines, ont visé à empêcher ou à faciliter l'accès des femmes aux activités, aux droits ou à une reconnaissance équivalent à ceux des hommes, jusqu'à nos jours.
Eliane Viennot, iXe, 124 p.
13.00 €

Sisyphe est une femme - La marche du cavalier

A partir d'une phrase de V. Nabokov sur le jeu d'échecs, l'auteur propose une réflexion personnelle sur la création littéraire des femmes. En analysant la composition des textes d'une dizaine d'écrivaines - de Jane Austen à Virginia Woolf, en passant par Natalia Ginzburg, Alice Munro ou Christiane Rochefort -, elle dégage autant de styles narratifs et de manières d'appréhender le processus de l'écriture.
Geneviève Brisac, L'Olivier, 212 p.
17.00 €

Pourquoi le patriarcat ?

Cet essai avance une hypothèse psychologique nouvelle sur la persistance du patriarcat. S’il perdure, c’est non seulement parce que les personnes en position de pouvoir sont réticentes à renoncer à leurs privilèges, mais aussi parce qu’il sert une fonction psychologique. Dans la mesure où il requiert le sacrifice de l’amour au nom de la hiérarchie, le patriarcat s’érige en rempart contre la vulnérabilité associée au fait d’aimer. Par là même, il se dresse en bouclier contre la perte. La simple prise de conscience que c’est notre capacité à communiquer nos sentiments personnels et à capter ceux des autres qui menace les structures hiérarchiques changerait entièrement la donne. C. Gilligan est connu pour avoir développé l'éthique du care.
Carol Gilligan, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Cécile Roche, revu par Vanessa Nurock, Climats, 341 p.
21.00 €

Modernité hermaphrodite. Art, histoire, culture

Un essai sur l'intersexualité entre le XVIIIe et le XXe siècle à travers l'histoire sociale, artistique, médicale et anatomique. L'autrice, docteure en histoire de l'art, aborde également les études de genre dans les champs littéraire, linguistique et mythologique. Elle met en lumière les paradoxes et les conséquences de la confusion entre une population bien réelle et tout l’imaginaire qu’elle véhicule.
Magali Le Mens, illustrations couleur, Le Félin, 726 p.
35.00 €

La véritable histoire de Rosie la Riveteuse. Itinéraire féministe

Créée en 1943, cette affiche est devenue une icône mondiale, étendard des féministes, argument publicitaire ou symbole politique. Son histoire est retracée, mettant en lumière les raisons de sa popularité et sa signification pour les différentes mouvances du militantisme.
Catherine Mallaval et Mathieu Nocent, Librio, 93 p.
5.00 €

L'atlas des femmes

Une présentation nourrie de graphiques de l'évolution des conditions de vie des femmes en comparant leur statut à travers le monde et en dressant un panorama complet et précis de leur situation au début du XXIe siècle. Elle aborde notamment les notions d'égalité des sexes, d'alphabétisation, de violence domestique, de travail ou encore de pouvoir. J. Seager est féministe, géographe, experte en géopolitique et professeure en études mondiales à Boston.
Joni Seager, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Hélène Florea et Anna Postel, Robert-Laffont, 208 p.
22.00 €

Je transporte des explosifs on les appele des mots : poésie & féminismes aux Etat-Unis

Ecrit en 1982, cet essai de la poétesse féministe Jan Clausen propose des pistes sur les raisons de l'implication de nombreuses poétesses dans les mouvements féministes des années 1970 et 1980 aux Etats-Unis. Il est suivi d'une anthologie bilingue de poèmes des années 1970 à 2010, signés par des auteures telles que Audre Lorde, Dorothy Allison, Adrienne Rich, bell hooks, Gloria Anzaldua ou June Jordan.
essai de Jan Clausen et anthologie de poèmes, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par O. Zuretti, M. McNealy, C. Blanchard, G. Dambury et le collectif Cases rebelles, Cambourakis, coll. Sorcières, 223 p.
22.00 €

Olivia

Fin du XIXe siècle, dans une pension de jeunes filles près de Fontainebleau. Mademoiselle Julie (Edwige Feuillère) et Mademoiselle Cara (Simone Simon) sont les directrices de l’établissement. Depuis quelque temps, l’harmonie ne règne plus et la pension est divisée entre deux clans. Une nouvelle venue, Olivia (Marie-Claire Olivia), se rallie à Mademoiselle Julie, objet de tous les désirs, et lui voue amour et admiration. Film culte! Coup de coeur.
Un film français de Jacqueline Audry avec Edwige Feuillère et Simone Simon - en bonus : interview de Brigitte Rollet, autrice de "Jacqueline Audry, une femme à la caméra" - film de 1951- 94mn
21.20 €

Le mystérieux correspondant et autres nouvelles inédites

Recueil de neuf nouvelles de M. Proust, écrites au début de sa carrière, qui laissent entrevoir les personnages, les situations et les réflexions de ses oeuvres futures, en particulier sur l'homosexualité. Elles sont complétées par un ensemble de documents sur les sources d'A la recherche du temps perdu : notes de lectures, ébauches préparatoires et diverses notations.
Marcel Proust, transcription, annotations et présentations de Luc Fraisse, de Fallois, 174 p.
18.50 €

Le sang sur le sol de la salle à manger suivi de Une cascade et un piano

« J'ai essayé d'écrire une histoire de détective. » Tels sont les propos de Gertrude Stein au sujet de son court roman. C'est au moment où elle est retirée à Billignin, dans le Bugey, qu'elle en entreprend la rédaction, inspirée par plusieurs faits divers mystérieux ayant défrayé la chronique locale. Un roman policier sans enquêteur ni assassin, ni débauche d'hémoglobine, qui s'affranchit des codes du genre et diffracte les faits jusqu'au vertige. La singulière méthode d'investigation de Stein, à défaut de rendre patentes d'éventuelles culpabilités, opère une sagace mise au jour des relations sociales et familiales. Suivi d'une nouvelle mettant en scène une jeune orpheline nommée Helen.
Gertrude Stein, Cambourakis, 86 p.
16.00 €

Jouir : en quête de l'orgasme féminin

Cet essai porte sur la sexualité et l'orgasme féminins dans la société actuelle où l'approche androcentrée du plaisir sexuel est dominante. A partir de témoignages, de reportages et de recherches scientifiques, l'auteure s'interroge sur la jouissance chez les femmes et leurs possibilités de redéfinir leur sexualité.
Sarah Barmak, traduit de l'anglais (Canada) par Aude Sécheret, préface de Maïa Mazaurette, Zones, 208 p.
17.00 €

L'incroyable histoire du Pacs

Chaque année, en France, on compte quatre Pacs signés pour cinq mariages célébrés. Qui aurait pu imaginer ce succès lorsque le Pacte civil de solidarité a été voté le 13 octobre 1999 et promulgué le 15 novembre suivant ? Les auteurs font le récit de la quatrième grande réforme de société de la seconde moitié du XXe siècle, après la légalisation de la contraception, celle de l'IVG et le divorce par consentement mutuel : les assemblées chaotiques, les adversaires et alliés inattendus, les larmes versées aux enterrements à une période où l'on mourrait si jeune du sida, les rires échangés après des nuits de travail...
Patrick Bloche, Jean-Pierre Michel, Denis Quinqueton, Kero, 251 p.
17.50 €