Catalogue

Accueil boutique > Choix de nouveautés

Choix de nouveautés

Mary Ventura & le neuvième royaume

Les lèvres couleur sang, le soleil d’un orange inédit, les roues d’un train qui semblent dire « ta faute, ta faute, ta faute » : voilà quelques exemples des choses que Mary Ventura commence à remarquer, lors de son voyage en train vers le neuvième royaume. Les parents de la jeune fille l'emmènent à la gare pour qu'elle prenne le train. Son billet indique comme destination le neuvième royaume, lequel symbolise l'indépendance. « Mais qu’est-ce que le neuvième royaume? » demande-t-elle à sa voisine, qui semble plus au courant. « C’est le royaume de la volonté pétrifiée. Il n’y a pas de voyage de retour.» Nouvelle de jeunesse inédite en français.
Sylvia Plath, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Anouk Neuhoff, La table ronde, 45 p.
5.00 €

La marque de naissance

Dans cette exploration classique et révolutionnaire de la littérature américaine à ses débuts, Susan Howe définit son héritage intellectuel comme une série de guerres civiles : chaque texte est un lieu sauvage dans lequel un auteur étrange et hors-la-loi affronte des interprètes et des éditeurs avides de règlements de comptes. C’est en tant qu’écrivain elle-même que Susan Howe aborde Hawthorne, Emerson, Melville, Anne Hutchinson, Mary Rowlandson, Cotton Mather et Emily Dickinson.
Susan Howe, trad. Antoine Cazé, Ypsilon, 327 p.
26.00 €

Les découvreuses : 20 destins de femmes pour la science

Cet album présente l'aventure exceptionnelle de vingt femmes qui ont permis à l’humanité de réaliser des bonds en avant dans les disciplines scientifiques les plus variées : la physique et la chimie grâce à Marie Curie, l'informatique par le biais d'Ada Lovelace, la biologie avec Rosalind Franklin, l'exploration de l’espace avec Mae Jamison…
Marie Moinard & Christelle Pécout, éd. 21g, 85 p.
17.00 €

A l'intérieur de la menace

En écho aux derniers tomes de la série Soifs et dans le prolongement des Carnets américains, cet essai – chronique de l'actualité états-unienne et méditation sur les dangers de notre temps – enregistre, à la manière d'un sismographe affolé, les soubresauts de l'ère Trump, du scandale des enfants migrants séparés de leurs parents à la frontière du Mexique à la nomination du juge Kavanaugh à la Cour suprême. La grande écrivaine canadienne vivant aux Etats-Unis pose un regard généreux et inquiet sur un monde ébranlé et dangereux, avec le même souci des opprimés, la même langue au service d'une urgence devant laquelle elle ne peut se taire. Exprimant d'un même souffle l'indignation, la colère, la consternation et l'angoisse de l'avenir, elle fait surgir des images qui saisissent et perturbent le lecteur, et qui font la force de son écriture.
Marie-Claire Blais, Presses de l'Université de Montréal, 130 p.
18.00 €

#MeFoot

L’événement est historique. Vingt-huit ans après sa création, la France accueille – enfin – pour la première fois, la Coupe du monde de football féminin. L’occasion de prendre la parole sur la place des femmes au sein du sport le plus populaire de la planète. Moins diffusées, (beaucoup) moins rémunérées, moins soutenues dès l’enfance, toutes les femmes « ont trop souvent l’impression de s’incruster dans un monde qui ne veut pas d’elles » (Mélissa Plaza, ex internationale).

Lucie Brasseur, préface Marinette Pichon, éd. du Rêve, 190 p.
14.95 €

Sous le lit

Valentin est étudiant et vit avec sa mère. Lors d’une soirée, il rencontre un homme avec qui il va passer la nuit. Le lendemain, il est incapable de se souvenir si son partenaire a bien utilisé un préservatif. Il repousse sans arrêt son dépistage et ment à son entourage en affirmant qu’il a fait les tests, mais il tombe amoureux de Sam et son indécision devient une menace. Partagé entre angoisse et sens de la responsabilité, il craint le pire lors de chaque rapport. Mais le soutien et l’amour de son entourage pourraient l’aider à sauter le pas. Par l'auteur de "Chromatopsie" et dessinateur de "Appelez-moi Nathan".
Quentin Zuttion, éd. Lapin, 128 p.
14.00 €

40 LGBT+ qui ont changé le monde

Marsha P. Johnson, Keith Haring, Mary Bonauto, Georges Azzi, Brenda Howard, Zanele Muholi, Didier Lestrade, Marielle Franco... des noms pour certains inconnus du grand public mais qui ont considérablement fait avancer la cause LGBT+ et permis l’acquisition de nouveaux droits au fil de l’histoire et la construction d'un monde plus inclusif et solidaire.
Florent Manelli, éd. Lapin, 224 p.
20.00 €

Un loft à SoHo

Brooklyn, Hunter, Samantha et Mallory, amies depuis la fac, ont associé leurs talents et leur énergie pour créer une agence de publicité dans le quartier de SoHo, à New York. Après une enfance ballottée de familles d’accueil en foyers, la première, Brooklyn, s’épanouit aujourd’hui dans son travail... sauf quand une mauvaise journée lui réserve une ribambelle de contrariétés – ou un rayon de soleil : sa rencontre inattendue avec une fascinante brune prénommée Jess. Premier épisode d'une série chorale.
Melissa Brayden, trad. de l'anglais par Rose-A. Caulfield, Dans L'Engrenage, 337 p.
19.00 €

Version originale

Lorsqu’Andréa sent le regard de Sophie posé sur elle dans les couloirs du lycée, elle y répond par une fin de non-recevoir : elle n’est pas intéressée. L’avenir est cependant malicieux. Au fil des ans, dans un train, devant un cinéma ou sur la plage, un curieux chassé-croisé va s’installer. Et alors que Sophie n’espère plus, il semblerait qu’Andréa puisse enfin se laisser séduire…
Cécile Dumas, éd. KTM, 192 p.
18.00 €

La Confession de Karola

Le destin romancé d’une actrice allemande aujourd’hui presque oubliée. Vedette sur les planches comme à l’écran, Carola Neher a fait partie de ces personnalités allemandes de la république de Weimar qui ont refusé de soutenir le régime nazi et ont préféré le chemin de l’exil. Pour elle, ce sera malheureusement tomber de Charybde en Scylla, comme en témoigne sa fin tragique. Peu de traces restent d'elle ; l'auteur a imaginé, dans un récit à la première personne, ce que C. Neher aurait pu écrire à la fin de sa vie.
Karl-Erick Horlange, auto-édition, 193 p.
14.20 €

Respublica, La fin de la femme rouge ? Fabriques transnationales du genre après la chute du Mur

Cette étude de sociologie politique et critique montre à quel point le genre est un puissant vecteur idéologique et pratique de pénétration des logiques libérales dans l'ancien "bloc de l'Est" au cours de la période post-communiste. Elle met en perspective les parcours de plusieurs dizaines d'intellectuelles qui se sont prévalues de leur capital historique "rouge" pour se construire comme intervenantes légitimes.
Ioana Cîrstocea, Presses universitaires de Rennes, 306 p.
32.00 €

Mon fils en rose

Camilla a 46 ans et vit avec ses trois enfants. Federico, son deuxième enfant, tout en étant biologiquement un garçon, manifeste depuis l’ âge d’ un et demi l’ exigence et le désir d’ être (aussi) une fille. Il veut s’ habiller en rose, mettre des jupes, préfère la compagnie des petites filles à celles des garçons... Camilla choisit de ne pas l’ en empêcher et d’ être à l’ écoute. Elle se documente et découvre l’ existence de la dysphorie de genre, des enfants gender fluid, transgenre, non-binaires... Elle découvre en somme les multiples développements atypiques de l’ identité de genre. Elle explique ses propres doutes, ses peurs, ses questionnements et sa volonté de comprendre. Elle est cependant sûre d’ une chose : ce n’ est pas la personne non-conforme qui doit s’ adapter, ce sont les autres, à commencer par la famille, qui doivent apprendre et comprendre.
Camilla Vivian, trad. de l'italien par Hazel Goram et Nino S. Dufour, éd. La Contre Allée, 269 p.
18.50 €

Cher corps

"Comment définirais-tu ton rapport au corps, aujourd'hui ?" Douze femmes, âgées de quinze à soixante dix-sept ans répondent à cette question. Ces témoignages, illustrées par douze illustratrices (Mirion Malle, Cy, Marie Boiseau, Carole Maurel, Mathou...), abordent divers sujets tels que l'anorexie, la maternité, les questions de genre, le handicap...
Léa Bordier, Delcourt, 128 p.
19.99 €

Nina Simone, Love me or leave me

Caroline du Nord, 1936. À 3 ans, Eunice Waymon, petite fille noire infiniment douée, donne son premier concert dans une église. Elle a su jouer du piano avant même de marcher. À 10 ans, elle lutte déjà contre la ségrégation : lors d’un récital, elle refuse de jouer si ses parents ne sont pas assis au premier rang, comme les Blancs. À 18 ans, elle veut devenir la plus grande concertiste classique noire, mais – à cause de la couleur de sa peau ? – son rêve se brise. De sa voix puissante, chaude et mystique, elle invente un langage unique, entre jazz, classique, soul et gospel. Amie de James Baldwin, elle chante pour défendre les droits des Noirs aux côtés de Martin Luther King. Portrait inédit d’une artiste en quête d’absolu et de liberté.
Mathilde Hirsch et Florence Noivile, éd. Tallandier, 336 p.
20.90 €

Héroïques

Née dans une famille de la classe moyenne ukrainienne, l'autrice est à 28 ans leader du mouvement international Femen. Après dix ans d’activisme féministe, elle décide de rendre hommage à toutes les femmes, figures historiques comme fictionnelles, qui l’ont aidée à se défaire des carcans de la société patriarcale, telles Sailor Moon, Maria Botchkareva, Inès Armand ou la journaliste Nellie Bly.
Inna Shevchenko, trad. Sarah Constantin, éd. Les Échappés, 155 p.
17.50 €

On ne choisit pas qui on aime

À 21 ans, l'autrice, issue d'une famille bourgeoise et catholique, était en couple avec un garçon charmant que ses parents appréciaient. Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Un jour, Aurore, une collègue de travail est entrée dans sa vie, pour ne plus en sortir. En quelques mois, Marie-Clémence se sépare de son fiancé, s’installe avec Aurore et commence à construire une vie heureuse et épanouie. Dès lors, elle décide de l’annoncer à sa famille et à ses proches, chez qui les réactions sont diverses.
Marie-Clémence Bordet-Nicaise, éd. Flammarion, 268 p.
19.00 €

Correspondance amoureuse

172 lettres choisies retraçant la brève et flamboyante relation entre les deux femmes. Lorsque N. Barney se présente en 1899, à 23 ans, au domicile de la célèbre courtisane de la Belle Epoque L. de Pougy, se prétendant la messagère de l'amour envoyée par Sapho, son assurance lui fait obtenir ce qu'elle désire. Commence une liaison d'un an, faite de passions, d'illusions puis de regrets. Ces lettres montrent une hardiesse et une liberté dans l’expression qui, jamais leste ni vulgaire, ne fait guère mystère de la nature de certaines extases. Elles offrent enfin le portrait inédit de deux personnalités qui furent, chacune à son propre titre, des figures de leur temps.
Natalie Clifford Barney et Liane de Pougy, édition établie et annotée par Suzette Robichon et Olivier Wagner, introduction et postface d'Olivier Wagner, Gallimard, 360 p.
24.00 €

Sexe & genre : de la biologie à la sociologie

Beaucoup de biologistes rejettent la mise en cause par une partie des sciences humaines et sociales de ce que la biologie tient pour fondamental, telles la binarité des sexes ou les différences entre les sexes. Les spécialistes en sciences humaines et sociales, quant à eux, voient souvent la biologie comme une source académique et institutionnelle d’arguments naturalistes qui visent à s’opposer au genre. L’objectif de cet ouvrage est de mettre en œuvre un dialogue entre deux domaines, en tentant de passer outre des malentendus et des impensés qui n’ont que trop duré. Avec dix-sept contributrices et contributeurs de diverses disciplines.
dir. Bérengère Abou et Hugues Berry, éd. Matériologiques, 223 p.
18.00 €