Catalogue

Accueil boutique > Choix de nouveautés

Choix de nouveautés

Fondamentales

"Pour participer à la visibilisation des lesbiennes, j'ai conçu un projet photographique qui pose avant tout un regard tendre et bienveillant sur elles. En les photographiant telles qu'elles sont, seules ou avec leur compagne, je veux montrer toute la diversité de leurs personnalités, de leur âges, de leur look, la variété des corps ; leur banalité tout autant que leur singularité. Et combien elles sont loin des stéréotypes qui leur collent à la peau." Laurence Goffic a photographié des lesbiennes entre 2018 et 2019. Ce livre est un prolongement de l'exposition photographique éponyme.
Laurence Le Goffic, autoédition, 48 p.
23.00 €

Les amazones du pop

Tiré de l'exposition au Musée d'art moderne et contemporain de Nice en septembre 2020, cet album est consacré aux figures féminines du pop art. Ce catalogue présente une génération de femmes artistes audacieuses et aventureuses qui, avec Niki de Saint Phalle, ont incarné ce mouvement d'avant-garde, dans un monde où il leur était encore difficile de se faire une place et de sortir d'une assignation au rôle de muse.
Hélène Guenin, Géraldine Gourbe, Sid Didier, Sachs Semin, Flammarion et Mamac Nice, 160 p.
35.00 €

Cindy Sherman : une rétrospective

Depuis trente ans, l'artiste n'a cessé de montrer son corps et son visage comme seul motif de son oeuvre. L'album rend compte de ses métamorphoses qui interrogent les stéréotypes sociaux et culturels en reproduisant leurs modes de représentations. Il revient sur le contexte du New York underground dans lequel elle émerge puis interroge sa relation au cinéma et les enjeux féministes de ses images.
Fondation Louis Vuitton, Beaux-Arts Magazine, 82 p.
12.00 €

Sorcière : de Circé aux sorcières de Salem

Magicienne volant sur un balai ? Hérétique condamnée au bûcher ? Femme fatale détournant les hommes du droit chemin ? Empoisonneuse maîtrisant l'art des poisons ? Oui mais pas que... La sorcière, honnie au Moyen Âge, est devenue une icône féministe incarnant pouvoir et indépendance. Elle peuple les œuvres d’art et les cultures populaires du monde entier depuis des millénaires. Ces 40 notices illustrées sont des œuvres d'art traitant du mythe de la sorcière, commentées, accompagnées d'anecdotes et d'informations sur le contexte de leur création.
Alix Paré, Chêne, 108 p.
14.90 €

Journal de ma solitude

Après avoir relaté sa première expérience sexuelle avec une prostituée lesbienne dans "Solitude d'un autre genre", l'autrice raconte, comme dans un journal, les effets qu'a eu son coming-out auprès de sa famille, ses ami.e.s et de ses lecteurs et lectrices. Elle évoque comment l'affirmation de sa sexualité lui permet d'avancer dans la vie et de développer son indépendance.
Kabi Nagata, traduit du japonais par Manon Debienne et Sayaka Okada, Pika Graphic, 352 p.
25.00 €

Radium girls

New Jersey, 1918. Edna Bolz est engagée comme ouvrière à l'United State Radium Corporation, une usine fabriquant des montres pour l'armée, auprès de Grace, Katherine, Mollie, Albina et Quinta. Elles peignent des cadrans à un rythme soutenu, et, parfois, elles se peignent les ongles, les dents ou le visage avec cette substance luminescente et radioactive qui permet de lire l'heure dans le noir. Bientôt, les problèmes de santé se multiplient et elles courent toutes à leur perte.
Cy, préface de Pénélope Bagieu, Glénat, 136 p.
22.00 €

Trouve-moi

Cinq ans après l’histoire d’amour entre Oliver et Elio, Samuel, son père, embarque dans un train pour Rome. Il y rencontre une jeune femme, Miranda. A l’arrivée dans la capitale italienne, il veut passer du temps avec celle qu’il vient de rencontrer. Ils possèdent chacun de bonnes raisons de ne pas vouloir s’engager, et pourtant. Cinq ans plus tard, Elio, installé à Paris, s'occupe principalement de sa carrière de pianiste. Il y rencontre un homme mais quelque chose le retient : le souvenir d’Oliver lui revient. Un soir de fête à New York, lui aussi ressent le besoin de renouer avec Elio. Voici la suite du roman "Appelle-moi par ton nom".
André Aciman, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Anne Damour, Grasset, 320 p.
22.00 €

Derrière chaque femme se cache un chat

Ce livre présente des portraits de 32 femmes célèbres ayant pour point commun leur amour des chats : Rosa Luxemburg, Taylor Swift, Colette ou encore Agnès Varda. Des artistes, des pionnières, des romancières, des humanitaires qui ont élevé leur compagnon et compagnes moustachu.e.s au rang de muses, de modèles ou de fidèles partenaires. Découvrez le destin fascinant de ces femmes qui ont fait l'Histoire accompagnées de leurs félins.
Lulu Mayo et Justine Solomons-Moat, traduit de l'anglais (Angleterre) par Olivier Philipponnat, éd. Christine Bonneton, 89 p.
14.90 €

L'année de grâce

L'année de leurs 16 ans, toutes les jeunes filles sont envoyées dans un campement en forêt où elles doivent survivre seules pendant un an afin de se purifier de la magie dangereuse dont la croyance les pense porteuses. Tierney, une adolescente rebelle et animée d'une rage sourde, s'aperçoit très vite que le danger réside plus dans la folie collective du groupe que chez leurs gardiens.
Kim Liggett, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Nathalie Peronny, Casterman, 454 p.
19.90 €

Afropea : utopie post-occidentale et post-raciste

Léonora Miano n’est pas une Afropéenne (afro-européenne). Ceux qui se définissent ainsi ont grandi en Europe. Marquée par l’Afrique subsaharienne, la sensibilité de l’autrice se distingue de celle des Afropéens. Ceux-ci se sont construits en situation de minorité. Pourtant, ceux qui se sont donné un nom – Afropéens –, dans lequel Afrique et Europe fusionnent, peuvent incarner un projet de société fraternel, anti-impérialiste et anti-raciste. Dans une France en proie aux crispations identitaires, la perspective afropéenne apparaît encore comme une utopie. De part et d’autre, la tentation du rejet est puissante.
Léonora Miano, Grasset, 224 p.
18.50 €

Rapport sur les LGBTIphobies 2020

SOS homophobie a recueilli 2 396 témoignages, soit une augmentation de 26 % par rapport aux données de 2018. Ce chiffre est le deuxième plus élevé depuis la création de l’association derrière celui de 2013, année des débats et manifestations qui ont accompagné l’ouverture du mariage aux couples de même sexe. En 2020, partout en France, dans les rues, au Parlement, en ligne, sur les lieux de travail ou de vie, les insultes et les violences LGBTIphobes ont perduré.
SOS Homophobie, autoédition, 180 p.
10.00 €

Mauvais traitements : pourquoi les femmes sont mal soignées

"Les médicaments à destination des femmes constituent l'essentiel des scandales pharmaceutiques des soixante dernières années". Delphine Bauer et Ariane Puccini dénoncent les atteintes à la santé des femmes causées par des médicaments, dont témoigne leur surreprésentation en tant que victimes dans la majorité des scandales pharmaceutiques depuis les années 1960. Du Levothyrox à l'Androcur, en passant par le Médiator, l'Isoméride ou les statines, elles pointent un problème de santé publique négligé par les autorités sanitaires en France comme ailleurs.
Delphine Bauer et Ariane Puccini, Seuil, 304 p.
18.00 €

Maid

"La lutte quotidienne des mères pauvres et célibataires" (Roxanne Gay). Stéphanie Land, alors mère d'une fillette de 2 ans, a dû travailler comme femme de ménage afin de survivre et de se loger. Elle raconte cinq années d'une vie passée à nettoyer l'intérieur de domiciles dont les habitants appartiennent généralement à la classe moyenne supérieure. Elle montre ainsi l'envers du décor de l'Amérique triomphante.
Stéphanie Land, préface de Barbara Ehrenreich, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Christel Gaillard-Paris, Globe, 336 p.
22.00 €

Réparer les femmes : un combat contre la barbarie

La région du Kivu, dans l'Est de la République démocratique du Congo, est ravagée par des bandes armées depuis une vingtaine d'années. Pour asservir la population et exploiter les richesses minières, ces hommes utilisent le viol et la mutilation des femmes comme arme. Le Dr Mukwege s'applique depuis des années à reconstruire le corps de ces femmes, accompagné du Dr Cadière. Outrepassant les frontières et les menaces, les deux médecins aident ces femmes brisées à retrouver leur dignité. Pour cela, le Dr Mukwege a reçu le Prix Nobel de la paix en 2018.
Denis Mukwege et Guy-Bernard Cadière, Harper Collins Poche, 160 p.
6.90 €

Le manifeste des 343 : histoire d'un combat

Ce roman graphique raconte l'histoire de ce manifeste publié le 5 avril 1971 dans les colonnes de l'hebdomadaire "Le Nouvel Observateur" par Nicole, jeune documentaliste. Avec l'aide du Mouvement de Libération des Femmes, elle met en place une action d'envergure pour changer la société et les mentalités. 343 femmes célèbres signent le manifeste rédigé par Simone de Beauvoir et s'accusent elles-mêmes du délit d'avortement dans l'espoir de faire avancer le droit des femmes, contribuant ainsi à la future adoption de la loi Veil en 1975.
Adeline Laffitte, Hélène Strag, Hervé Duphot, Marabout, 143 p.
17.95 €

Le printemps suivant vol. 1 : Vent lointain

"Tout seul on va plus vite, ensemble, on va plus loin". Après avoir passé quelques années chaotiques mais libres en tant que mère célibataire, Margaux se lance à nouveau dans la vie de couple. Or, cela ne se passe pas sans heurts et des perturbations se profilent à l’horizon. Et si c’était l’occasion de chercher à comprendre ce qui provoque ces nuages qui viennent de si loin ?
Margaux Motin, Casterman, 146 p.
20.00 €

Journal

"Depuis que tu es parti, je dessine tous les jours". Cette bande dessinée est un témoignage à la première personne racontant une rupture amoureuse et les mois qui suivent. Comment vivre de nouveau ? se défaire de ses habitudes à deux ? Comment ne pas se perdre en perdant une partie de soi-même ? et réussir à faire face à ses angoisses, apprivoiser la solitude, apprendre à recommencer ? Ce journal est le premier livre, autobiographique, de Julie Delporte, publié en 2014 et réédité chez Pow Pow accompagné d'une note de l'autrice.
Julie Delporte, Pow Pow, 192 p.
22.00 €

Autre

"Autre" est un recueil de témoignages courts dans lesquels plusieurs personnes racontent leurs histoires d'amour, leurs problèmes familiaux ou personnels et la façon dont ces évènements leur ont permis de s'autoriser à être "autre" et à sortir des petites cases normées de la société. Parmi eux, Pims, qui éprouve des sentiments pour deux personnes en même temps et qui refuse de choisir ; Lélio, autiste Asperger, qui cesse d'imiter les personnes non autistes pour enfin être lui-même; Anklem, homme trans et homosexuel et Anna, travailleuse du sexe.
Maël Nahon, éd. Lapin, 160 p.
16.00 €