Catalogue

Accueil boutique > Choix de nouveautés

Choix de nouveautés

Camp ! Vol. 1 : Horreur et exploitation

Camp ! 20 ans d'outrances dans le cinéma anglo-saxon (1960-1980) volume 1 n'est pas à proprement parler un essai, mais plutôt le récit d'un genre cinématographique, un récit débordant d'humour et d'amour pour le cinéma. Un roman dont les héros s'appellent Joan Crawford, Vincent Price, Norma Desmond, Paul Morrissey, Baby Jane, Andy Milligan, ou encore Doris Wishman, cinéaste à nulle autre pareille, mère d'une oeuvre qui lui valut d'être comparée à Ed Wood ou Jean-Luc Godard. Une curieuse odyssée où l'on croise des hommes en porte-jarretelles, des femmes qui tuent à coups de seins, des poupées ridées, des stars déchues, des espionnes aux corps bioniques. Le filtre Camp agit dès lors comme un révélateur, qui nous permet de relire le cinéma anglo-saxon sous un jour nouveau.
Pascal Françaix, Marest, 511 p., ill.
25.00 €

La volonté de changer : Les hommes, la masculinité et l'amour

Si pour beaucoup d’hommes, le féminisme est une affaire de femmes, bell hooks s’attelle ici à démontrer le contraire. La culture patriarcale, pour fabriquer de « vrais hommes », exige d’eux un sacrifice. Malgré les avantages et le rôle de premier choix dont ils bénéficient, ces derniers doivent se faire violence et violenter leurs proches pour devenir des dominants, mutilant par là-même leur vie affective. En abordant les préoccupations les plus courantes des hommes, de la peur de l’intimité au malheur amoureux, en passant par l’injonction au travail, à la virilité et à la performance sexuelle, bell hooks donne un aperçu de ce que pourrait être une masculinité libérée, donc féministe.
bell hooks, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Alex Taillard, Divergences, 226 p.
16.00 €

Agenda des femmes 2022

Thème de cette année : Pour une nouvelle politique du soin. Le désastre écologique en cours laisse présager la multiplication des crises sanitaires telles que celle que nous traversons. Jusqu’à maintenant, nos dirigeants ont montré leur incapacité à y répondre sans creuser les inégalités socioéconomiques et épuiser les travailleuses. Comment, alors, s’organiser pour bâtir des systèmes de santé résilients, fondés sur le respect et la valorisation des travailleuses ? Qu’elles soient infirmières, sages femmes, herboristes ou médecins ; qu’elles réfléchissent aux conséquences du néolibéralisme sur la santé des populations, les autrices de cet agenda ouvrent des pistes pour changer de cap. Ces voix s’énoncent à partir du Québec, du nord de l’Ontario, d’Haïti, du Sénégal, de la France, de la Belgique et du Chiapas. Solidaires, elles militent pour une reconnaissance des savoirs et de l’expertise de toutes les soignantes.
coll., remue-ménage, 12 x 19 cm broché, couverture souple, une semaine sur deux pages
11.00 €

Agenda 2022 - Causette

Les pages de l'agenda sont ponctuées de portraits de femmes, de citations, d'informations sur l'histoire du féminisme et d'anecdotes décalées dans l'esprit du magazine.
coll., First, ill. couleur par Marie Boiseau, 20 x 15 cm, relié, couverture rigide, une semaine sur deux pages
14.95 €

Notre colère sur vos murs

"Depuis 2019, des messages féministes peints lettre par lettre sur des feuilles de papier habillent les murs des villes de France et du monde. Collages Féminicides Paris, mouvement de désobéissance civile autonome, sans leader et auto-organisé, est à l’origine de ce renouveau des modes d’action féministes. Ce livre illustré de tous nos slogans raconte notre combat, initialement parti de la lutte contre les féminicides puis pragmatiquement élargi à la lutte contre le sexisme la pédocriminalité, les LGBTQIA+phobies, le racisme et le validisme."
Collages féminicides Paris, Denoël, 224 p.
24.90 €

Dans le palais des miroirs

Dans cette bande dessinée, l'autrice livre une réflexion sur l'idéal contemporain de beauté féminine à travers cinq thèmes : le personnage de la belle-mère de Blanche-Neige, le succès de l'influenceuse Kylie Jenner, les mésaventures de l'impératrice Sissi, la dernière séance photo de l'actrice Marilyn Monroe et le mythe biblique de Jacob, Rachel et Léa.
Liv Strömquist, Rackham, 176 p.
22.00 €

L'enfant du silence

Bo Bradley appartient au service de protection de l'enfant. Elle est chargée du dossier d'un garçon de 4 ans de race blanche, retrouvé ligoté à un matelas sur la réserve indienne des Barona, dans une bâtisse inhabitée. L'enfant, sourd, est bientôt la proie de tueurs et Bo fait son possible pour le sauver.
Abigail Padgett, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Danièle et Pierre Bondil, Rivages poche, 269 p.
9.20 €

Women who do stuff Numéro 3 Le corps

"Women who do stuff est un média associatif, indépendant, féministe et engagé qui veut contribuer à l'émancipation des femmes et minorités de genre." Troisième numéro de la revue consacré à une exploration politique et engagée du corps. De nombreuses collaboratrices.
20.00 €

La force de la non-violence

L'autrice présente la non-violence comme une appréhension renouvelée des relations et des conflits sociaux, loin du pacifisme naïf et de la pureté morale qui lui sont souvent associés. La violence entraînerait une reproduction des cadres et des pratiques institués alors que la non-violence permettrait de fonder une éthique politique basée sur l'interdépendance, l'égalité et l'anti-individualisme.
Judith Butler, traduit de l'américain par Christophe Jaquet, Fayard, 244 p.
20.00 €

Le coeur sur la table : pour une révolution romantique

Après Les couilles sur la table, cet ouvrage adapté du podcast du même nom constitue une exploration documentaire de la future révolution romantique. Montrant notamment comment les mythes romantiques justifient la violence amoureuse, l'auteure mène une réflexion sur la façon de mettre en place individuellement et collectivement des relations profondes et égalitaires.
Victoire Tuaillon, Binge, 302 p.
18.00 €

La révolution écoféministe : les idées, les luttes et les pistes pour changer

Il n’y a pas un « écoféminisme » avec une porte-parole et une charte graphique. C’est un mouvement pluriel, radical, riche, dans la forme comme dans le fond. Les militantes et penseuses ont en commun de faire le lien entre patriarcat, crise écologique et capitalisme.Cet ouvrage est une carte d’orientation, un guide d’introduction pour comprendre ce mouvement et s’emparer de sa boîte à outils et réflexions, avec des portraits de penseuses et de militantes, des rétrospectives historiques et théoriques, des focus thématiques...
Sidonie Sigrist, Marabout, 200 p.
19.90 €

Reconnaitrans

“Reconnaitrans”, contraction de “reconnaissance” et de “transidentité”, est une bande dessinée née sur internet qui a pour but de mettre en lumière la vie des personnes transgenres et/ou non binaires en recueillant et mettant en image des témoignages de transphobie, enbyphobie, cissexisme subis.
Laurier The Fox, Lapin, 256 p.
22.00 €

Revue Nouvelles questions féministes vol. 40 n° 1

Dossier "Allaiter" avec des articles de : Sarah Scholl ("La mère en sacrifice"), Caroline Chautems et Irene Maffi ("Mères et pères face à l'allaitement"), S. Gouilhers, I. Radu, R. Hammer, Y. Meyer, J. Pehlke-Milde ("Quand la (non)consommation d'alcool fait le genre"), Christina Young ("Corporéité "déviante" et acte d'allaiter"). Et rubrique Parcours : Nicole Mosconi ; Andrea Maihofer.
coll. Antipodes, 232 p.
25.00 €

Joe le Taxi, la vraie histoire

Ce livre retrace l'histoire de Maria-José Léao Dos Santos (décédée en mars 2019), la vraie "Joe le Taxi" et figure emblématique des nuits parisiennes. Au travers du récit de son parcours, Johanne Gabriel, sa compagne, revient sur l'immigration portugaise, l'homosexualité au Portugal comme en France des années 70/80, Pigalle et ses mystères nocturnes, la véritable histoire de Joe le Taxi donc et d'un autre tube des années 80, le milieu du taxi pour l'une des pionnières à exercer ce métier d'hommes avec plus de 35 ans derrière le volant de son taxi, le milieu lesbien de fin 70 à nos jours. Plusieurs cahiers photos complètent ce récit d'une femme emblématique de son époque.
Johanne Gabriel, Aide Mémoires éditions, 192 p. ill.
18.00 €

Aucune femme au monde

Quand Deirdre, une star de la télévision, décède brutalement lors d'un incendie, son impresario, et Maltzer, un scientifique de génie, décident de transplanter son cerveau dans un corps artificiel. Une fois revenue à la vie dans son corps de métal, Deirdre veut reprendre sa carrière au grand désarroi des deux apprentis sorciers. Ecrit en 1944, ce roman fait écho aux débats sur le transhumanisme.
Catherine Lucille Moore, traduction de l'anglais(Etats-Unis) par Arlette Rosenblum revue par Dominique Bellec pour la présente édition, Le Passager clandestin, coll. Dyschroniques, 139 p.
9.00 €

Les Ourses à plumes n°3 - Nouvelles manières de lutter

"Une grande partie de la revue n°3 est consacrée aux nouvelles manières de lutter. Cette thématique nous a paru essentielle en ces temps de pandémie, mais aussi de renouvellement des luttes et oppressions. Les réseaux sociaux, les collages, la non-mixité choisie, les tiers-lieux, les webzines, les associations, les événements, la littérature, la musique… Ce sont de nouveaux outils, en partie éprouvés par nos prédecesseur-ses mais que les jeunes générations réinventent pour créer de nouvelles communautés de luttes. S’interroger sur ces manières de faire, mais aussi sur tout ce qui nous pèse, nous freine ou nous fait souffrir, nous a semblé essentiel."
Collectif, revue féministe, 88 p.
15.00 €

A la Maison des femmes

La prise de conscience des violences faites aux femmes transforme notre société. Cette évolution, toujours en cours, nous la devons à des volontés individuelles que renforce l'action collective, comme au sein de la Maison des femmes de Saint-Denis, véritable refuge pour les femmes en détresse. Nicolas Wild est allé à leur rencontre et nous raconte son histoire en BD.
Nicolas Wild, Delcourt, 192 p.
23.95 €

Petites Cendres ou la capture

Dans une petite ville du sud des États-Unis, le vieux Grégoire, usé par la misère, l'alcool et les drogues, apostrophe violemment un policier, lui crachant au visage toutes les injustices que ses ancêtres ont subies aux mains des Blancs dans le passé. Le policier n'a qu'une envie, le capturer et l'emmener finir sa nuit en prison. De quel droit ce Noir ose-t-il s'en prendre à lui ? S'interpose Petites Cendres, le travesti. Il couvre le vieil homme de son corps et voit la main du policier serrer la crosse de son revolver. Il se dit que ce dernier n'osera jamais tirer sur un vieillard sans défense. Mais en est-il si certain ? Et d'autres personnages, tous captifs, soit de leurs désirs, soit de leur passé, soit de la violence, ou encore de leur corps, comme Lou et Philli, cette jeune femme et ce jeune homme qui veulent changer de sexe puis se marier ensemble.
Marie-Claire Blais, Seuil, 220 p.
20.00 €