Catalogue

Accueil boutique > Choix de nouveautés

Choix de nouveautés

Modernité hermaphrodite. Art, histoire, culture

Un essai sur l'intersexualité entre le XVIIIe et le XXe siècle à travers l'histoire sociale, artistique, médicale et anatomique. L'autrice, docteure en histoire de l'art, aborde également les études de genre dans les champs littéraire, linguistique et mythologique. Elle met en lumière les paradoxes et les conséquences de la confusion entre une population bien réelle et tout l’imaginaire qu’elle véhicule.
Magali Le Mens, illustrations couleur, Le Félin, 726 p.
35.00 €

La véritable histoire de Rosie la Riveteuse. Itinéraire féministe

Créée en 1943, cette affiche est devenue une icône mondiale, étendard des féministes, argument publicitaire ou symbole politique. Son histoire est retracée, mettant en lumière les raisons de sa popularité et sa signification pour les différentes mouvances du militantisme.
Catherine Mallaval et Mathieu Nocent, Librio, 93 p.
5.00 €

L'atlas des femmes

Une présentation nourrie de graphiques de l'évolution des conditions de vie des femmes en comparant leur statut à travers le monde et en dressant un panorama complet et précis de leur situation au début du XXIe siècle. Elle aborde notamment les notions d'égalité des sexes, d'alphabétisation, de violence domestique, de travail ou encore de pouvoir. J. Seager est féministe, géographe, experte en géopolitique et professeure en études mondiales à Boston.
Joni Seager, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Hélène Florea et Anna Postel, Robert-Laffont, 208 p.
22.00 €

Je transporte des explosifs on les appele des mots : poésie & féminismes aux Etat-Unis

Ecrit en 1982, cet essai de la poétesse féministe Jan Clausen propose des pistes sur les raisons de l'implication de nombreuses poétesses dans les mouvements féministes des années 1970 et 1980 aux Etats-Unis. Il est suivi d'une anthologie bilingue de poèmes des années 1970 à 2010, signés par des auteures telles que Audre Lorde, Dorothy Allison, Adrienne Rich, bell hooks, Gloria Anzaldua ou June Jordan.
essai de Jan Clausen et anthologie de poèmes, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par O. Zuretti, M. McNealy, C. Blanchard, G. Dambury et le collectif Cases rebelles, Cambourakis, coll. Sorcières, 223 p.
22.00 €

Olivia

Fin du XIXe siècle, dans une pension de jeunes filles près de Fontainebleau. Mademoiselle Julie (Edwige Feuillère) et Mademoiselle Cara (Simone Simon) sont les directrices de l’établissement. Depuis quelque temps, l’harmonie ne règne plus et la pension est divisée entre deux clans. Une nouvelle venue, Olivia (Marie-Claire Olivia), se rallie à Mademoiselle Julie, objet de tous les désirs, et lui voue amour et admiration. Film culte! Coup de coeur.
Un film français de Jacqueline Audry avec Edwige Feuillère et Simone Simon - en bonus : interview de Brigitte Rollet, autrice de "Jacqueline Audry, une femme à la caméra" - film de 1951- 94mn
21.20 €

Le mystérieux correspondant et autres nouvelles inédites

Recueil de neuf nouvelles de M. Proust, écrites au début de sa carrière, qui laissent entrevoir les personnages, les situations et les réflexions de ses oeuvres futures, en particulier sur l'homosexualité. Elles sont complétées par un ensemble de documents sur les sources d'A la recherche du temps perdu : notes de lectures, ébauches préparatoires et diverses notations.
Marcel Proust, transcription, annotations et présentations de Luc Fraisse, de Fallois, 174 p.
18.50 €

Le sang sur le sol de la salle à manger suivi de Une cascade et un piano

« J'ai essayé d'écrire une histoire de détective. » Tels sont les propos de Gertrude Stein au sujet de son court roman. C'est au moment où elle est retirée à Billignin, dans le Bugey, qu'elle en entreprend la rédaction, inspirée par plusieurs faits divers mystérieux ayant défrayé la chronique locale. Un roman policier sans enquêteur ni assassin, ni débauche d'hémoglobine, qui s'affranchit des codes du genre et diffracte les faits jusqu'au vertige. La singulière méthode d'investigation de Stein, à défaut de rendre patentes d'éventuelles culpabilités, opère une sagace mise au jour des relations sociales et familiales. Suivi d'une nouvelle mettant en scène une jeune orpheline nommée Helen.
Gertrude Stein, Cambourakis, 86 p.
16.00 €

Jouir : en quête de l'orgasme féminin

Cet essai porte sur la sexualité et l'orgasme féminins dans la société actuelle où l'approche androcentrée du plaisir sexuel est dominante. A partir de témoignages, de reportages et de recherches scientifiques, l'auteure s'interroge sur la jouissance chez les femmes et leurs possibilités de redéfinir leur sexualité.
Sarah Barmak, traduit de l'anglais (Canada) par Aude Sécheret, préface de Maïa Mazaurette, Zones, 208 p.
17.00 €

L'incroyable histoire du Pacs

Chaque année, en France, on compte quatre Pacs signés pour cinq mariages célébrés. Qui aurait pu imaginer ce succès lorsque le Pacte civil de solidarité a été voté le 13 octobre 1999 et promulgué le 15 novembre suivant ? Les auteurs font le récit de la quatrième grande réforme de société de la seconde moitié du XXe siècle, après la légalisation de la contraception, celle de l'IVG et le divorce par consentement mutuel : les assemblées chaotiques, les adversaires et alliés inattendus, les larmes versées aux enterrements à une période où l'on mourrait si jeune du sida, les rires échangés après des nuits de travail...
Patrick Bloche, Jean-Pierre Michel, Denis Quinqueton, Kero, 251 p.
17.50 €

Qui a tué mon père

"Chez ceux qui ont tout, je n'ai jamais vu de famille aller voir la mer pour fêter une décision politique, parce que pour eux la politique ne change presque rien. [...] Pour les dominants, le plus souvent, la politique est une question esthétique : une manière de se penser, une manière de voir le monde, de construire sa personne. Pour nous, c'était vivre ou mourir. L'auteur déclare un amour apaisé à son père et mène un réquisitoire contre les responsables politiques, déconnectés de la vie réelle.
Edouard Louis, Points, 82 p.
5.00 €

Françoise d'Eaubonne et l'écoféminisme

L'auteure décrit le parcours intellectuel de F. d'Eaubonne, pionnière du féminisme et de la décroissance, cofondatrice du MLF et du FAHR, et créatrice dans les années 1970 du concept d'écoféminisme, toujours d'actualité. Elle s'attache à démontrer son rôle précurseur et l'importance qu'il y a toujours aujourd'hui à relier les luttes féministes et l'écologie planétaire. La seconde moitié du livre est consacrée à des textes choisis de d'Eaubonne.
Caroline Goldblum, Le passager clandestin, 123 p.
10.00 €

Apprendre à transgresser

«Pour les Afro-Américain·es enseigner – éduquer – était fondamentalement politique, parce qu'ancré dans la lutte antiraciste.» C'est par ces mots que s'ouvre ce livre, dont l'écriture à la fois intime et politique de bell hooks court de la première à la dernière page. Recueil de textes incisifs à la croisée de la pensée de Paulo Freire, le racisme, le sexisme et le rôle du système éducatif dans la reproduction de l'ordre dominant, ce livre est une introduction à la pédagogie de l'émancipation défendue par l'une des grandes voix du féminisme afro-américain.
bell hooks, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Margaux Portron, Syllepse, 188 p.
18.00 €

Politique du clitoris

Le clitoris s'affiche comme nouveau moyen d'action et de revendication. Longtemps dénié, méconnu ou réprimé, il s'affirme autant dans le champ scientifique et médical que dans l'espace public et politique. Le montrer tel que les connaissances actuelles le décrivent est le moyen pour les femmes de se réapproprier leur corps, leur sexualité et leur histoire. Clitoris d'hier et d'aujourd'hui, clitoris savant et profane, clitoris d'Occident et d'Orient, clitoris hétéro ou lesbien, Delphine Gardey explore la façon dont les savoirs et les pratiques médicales façonnent et définissent l'expérience intime des femmes : un enjeu de lutte individuelle ou collective.
Delphine Gardey, Textuel, 154 p.
15.90 €

Treize poèmes

Ce livre avec un CD est né d’une lecture-concert à Violette and Co "Au tour de Renée Vivien (1877-1909… Pauline chante Renée". Plus d’un siècle après la mort de la poétesse Renée Vivien, ce livre révèle l’audace de ses poèmes et l’inscrit dans la lignée de celles qui non seulement osent s’aimer, mais surtout osent écrire le désir avec force et sans pudeur. Ainsi mise en musique et en dessins, Vivien apparaît pleinement comme une femme à la voix libre.
Renée Vivien, dessins d'Elisa Frantz, introduction d'Hélène Azera, présentation de Nicole G. Albert avec un CD des poèmes mis en musique et chantés par Pauline Paris, ErosOnyx, 56 p.
25.00 €

Papa graine

Anabelle et Pinky, un couple de femmes, aimeraient avoir un enfant. Elles se mettent en quête du donneur idéal et, à l'occasion d'un apéritif arrosé, confient leur découragement à Jérôme, un ami hétérosexuel et père de famille. Celui-ci propose spontanément son aide. Après la grossesse, la naissance et l'émerveillement des débuts, la situation se complique, le géniteur devenant trop envahissant.
Isabelle Maltese, Audrey Hervé, Guillaume Chérel, éd. Anne Carrière, 249 p.
18.00 €

Violette Leduc : genèse d'une oeuvre censurée

L’œuvre de Violette Leduc (1907-1972) a paru amputée. À la censure éditoriale qui affecta le roman Ravages (1955) s’ajoutèrent l’autocensure qui s’ensuivit ainsi que les interventions de Simone de Beauvoir dans la trilogie autobiographique. L’étude des manuscrits de Violette Leduc éclaire la genèse de cette œuvre expurgée. Composé de documents d’archive, de reproductions de manuscrits et de textes inédits accompagnés d’analyses génétiques et littéraires produites par des spécialistes, ce volume entreprend de « reconstruire Violette Leduc » en proposant de la vie et de l’œuvre de l’écrivaine maudite une approche renouvelée.
Dirigé par Anaïs Frantz, Presses Sorbonne Nouvelle, illustrations en couleur,288 p.
29.90 €

Fire !! L'histoire de Zora Neale Hurston

Née en 1891 en Alabama, romancière et anthropologue, essayiste et dramaturge, cofondatrice de la revue FIRE!!, Zora Neale Hurston est une des figures majeures de la Renaissance de Harlem, mouvement de renouveau artistique de la culture africaine-américaine qui émergea dans le New York des années 1920. Ses écrits vont bousculer les codes de son temps et susciter tant l’enthousiasme que des inimitiés de tous bords.Une biographie en BD, documentée et décapante, de cette femme de lettres à l’esprit libre et à la personnalité flamboyante, suivi d'un texte illustré de références de l'époque.
Peter Bagge, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Marie Brazilier, Nada, 120 p.
18.00 €

Le chemin des femmes

Un ouvrage présentant un aperçu de l'oeuvre de la grande historienne, divisé en trois parties qui correspondent à ses grands champs d'étude : les ouvriers, les marges et les murs, les femmes. Tous ces travaux ont pour point commun de s'intéresser à des figures de dominés, longtemps ignorées des chercheurs. Michelle Perrot a elle-même assuré la sélection, l’agencement et la présentation des textes retenus, portant un regard résolument lucide et personnel sur plus d’un demi-siècle de recherche et d’engagement.
Michelle Perrot, Robert-Laffont, coll. Bouquins, 1184 p.
32.00 €