Catalogue

Accueil boutique > Choix de nouveautés

Choix de nouveautés

M'explique pas la vie mec !

Les comportements masculins qui invisibilisent les femmes sont mis en lumière. Beaucoup occupent l'espace dans la société, les réunions professionnelles, la sphère domestique, la place publique. Cet album donne aux femmes des clés pour qu'elles (re)prennent la parole et investissent leur place légitime. Sous la forme de saynètes humoristiques, différents concepts sont abordés, comme le mansplainning, le manterrupting, le manspreading, etc.
Rokhaya Diallo - Blanchette, Marabulles, 168 p.
18.95 €

Le plaisir

Ce livre raconte le cheminement vers l'éveil sexuel, un chemin tortueux parsemé de culpabilité, de honte et d'ignorance, que l'autrice a surmonté grâce à une grande curiosité. A l'image de ces femmes illustres, réelles ou fictives et de toutes les époques : Lilith, Marie Madeleine, Cléopâtre, Sappho, Marilyn Monroe ou les personnages de Daenerys et Cersei, dans "Game of thrones", l'autrice donne un nom à ce qui lui manquait et éclaire le chemin du plaisir pour que d'autres le suivent avec plus de légèreté.
Maria Hesse, traduit de l'espagnol par Vanessa Capieu, Presque lune, 160 p.
22.00 €

Baiser après #MeToo : lettres à nos amants foireux

Ovidie écrit, sous la forme épistolaire, un constat sur l'évolution de la sexualité hétéro en matière de consentement, de respect et de fantasme depuis le mouvement #MeToo. L'autrice revient sur des situations anormales vécues par presque toutes les femmes. Elle appelle à inventer une nouvelle sexualité, libérée du poids de la performance et des diktats, qu'ils soient masculins ou féminins.
Ovidie - Diglee, Marabulles, 120 p.
17.00 €

Le plaisir effacé : clitoris et pensée

Le clitoris, absent des livres d'anatomie, des tableaux, des sculptures, absent des esprits, des corps mêmes, a longtemps été l'organe du plaisir effacé. Cet oubli semble aujourd'hui réparé : il est à l'honneur. Approches queer, intersexuelles, trans ... le clitoris n'est plus la marque exclusive de la femme mais continue de marquer la place énigmatique du féminin. La philosophe se penche sur cette partie du corps, organe du plaisir féminin longtemps ignoré, voire mutilé, qu'est le clitoris.
Catherine Malabou, Rivages, 144 p.
16.00 €

Dagfrid : à Thor et à travers

Dagfrid, la jeune Viking, doit préparer le banquet des chefs mais elle n'en a pas envie. C'est peut-être un honneur mais c'est aussi très injuste. Chez les Vikings, les filles doivent cuisiner le poisson qui pue pendant que les garçons se préparent à leur avenir de guerriers ou de navigateurs. Dagfrid, elle, déteste cuisiner du poisson séché ou faire toutes ces corvées réservées aux femmes. Son frère, lui, a plutôt l'air de se préparer à ne rien faire du tout. Mais ce banquet ne va pas se faire tout seul. A partir de 6-7 ans.
Agnès Mathieu-Daudé et Olivier Tallec, Ecole des loisirs, 48 p.
6.50 €

Une histoire mondiale des femmes photographes

Cet ouvrage collectif, illustré par 450 images en noir et blanc et en couleur, présente les œuvres de 300 femmes photographes du monde entier, de l'invention du médium jusqu'à l'aube du XXIème siècle. On ne connait que peu de noms féminins dans l'histoire de la photographie, l'effacement des femmes artistes résultant d'une longue tradition de discrédit. Elles n'ont pourtant cessé de documenter, interroger et de transfigurer le monde, montrant que l'appareil photo peut être un fantastique outil d'émancipation.
Luce Lebart et Marie Robert, Textuel, 504 p.
69.00 €

De l'importance du poil de nez

Étudiante en arts brillante et survoltée, Noémie a 18 ans quand un cancer lui est diagnostiqué. Un combat s'engage alors entre elle et la maladie, avec pour décor Beyrouth, sa folie et son multiculturalisme. Ni ses relations amoureuses compliquées, ni la société parfois labyrinthique dans laquelle elle vit, ni son cancer n'empêcheront Noémie d'être heureuse et de profiter de sa famille et de ses ami.e.s. Cette bande dessinée est un portrait de la jeunesse libanaise et une comédie des mœurs superposant quatre générations de femmes.
Noémie, Sarbacane, 240 p.
25.00 €

Madame, il fallait partir : comme la justice achève les femmes victimes de violences conjugales

"Trop souvent, la femme qui trouve le courage de se tourner vers la justice signe pour un nouveau calvaire". L'avocate spécialiste dans la défense des droits des femmes battues décrit les faillites du système judiciaire français face à cette situation. Elle dénonce le manque de moyens et de formation du personnel de justice. Des témoignages complètent l'ouvrage et décrivent la violence des procédures et des interrogatoires auxquels sont soumises les femmes lorsqu'elles ont le courage de porter plainte.
Céline Marcovici, JC Lattès, 162 p.
19.00 €

La liberté vous libérera mais d'abord elle vous mettra en rage : réflexions sur l'amour, la vie, la révolte

"J'espère que vous trouverez encouragement et compagnie dans ce recueil de citations tirées de mes discours, de mes articles, de mes livres, de ceux de mes amies. J'ai choisi celles qui me semblaient les plus utiles dans les discussions, les plus réconfortantes dans l'adversité, les plus motivantes en cas de doutes." Ce livre de la militante féministe américaine est un recueil de textes sur l'histoire de l'émancipation des femmes, la parentalité, la sororité ou encore la question de l'égalité entre les hommes et les femmes dans la société.
Gloria Steinem, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Karine Lalechère, Harper Collins, 192 p.
13.50 €

Tata a de la barbe sous les bras

"Les poils, tout le monde en a ! Mon papa, ma copine Célestine, et même ma tata. Mais ... et moi alors ?" Un album féministe pour enfants qui aborde avec humour la question de la pilosité chez les enfants et les adultes pour faire réagir de manière positive.
Anne-Gaëlle Morizur et Florence Dollé, Goater, 32 p.
9.50 €

Un jour, je serai trop célèbre

Jude assume pleinement son homosexualité, n'hésitant pas à arborer fièrement les robes et le maquillage de sa mère. Pour faire face à l'homophobie qu'il endure au lycée comme à la maison, il se réfugie dans un monde fantasmatique en décors de carton-pâte peuplé d'équipes de tournage, de figurants et de stars. Mais ce qui devait être un tapis rouge se transforme en cauchemar. Amoureux de Luke, il a une flamme à déclarer, même si elle doit précipiter son destin. Inspirée de l'histoire vraie de Lawrence King.
Raziel Reid, traduit de l'anglais (Canada) par Patricia Barbe-Girault, La belle colère, 222 p.
19.00 €

Anne de Green Gables

Première parution en anglais : 1908. A Avonlea, au Canada, Marilla, une vieille femme acariâtre, et son frère, Matthew Cuthbert, décident d'adopter un orphelin pour les aider dans les travaux de la ferme familiale. C'est ainsi que le garçon attendu se présente sous les traits d'une fillette de 11 ans à la chevelure rousse flamboyante, Anne Shirley. Jeune fille féministe involontaire et grande romantique, elle va bouleverser la vie de son nouveau foyer. "Anne de Green Gables est le triomphe de l'espoir" Margaret Atwood.
Lucy Maud Montgoméry, traduit de l'anglais (Canada) par Hélène Charrier, Monsieur Toussaint Laventure, 384 p.
16.50 €

Devenir mère, une maternité sans langue de bois

"Devenir mère a été pour moi un véritable cataclysme et j'aurais aimé qu'on me dise toute la vérité à ce sujet. Au-delà de la joie que nous procurent nos enfants, le quotidien d'une mère peut vite devenir difficile. La charge mentale est énorme, la fatigue peut être poussée à son paroxysme, le poids de la pression sociale est écrasant. Finalement, on s'oublie... Si vous partagez ces sentiments, sachez que vous n'êtes pas seule. J'ai donc écrit ce livre comme j'aurais aimé qu'une amie me livre son expérience de la maternité. Je vous raconte concrètement ce qui m'a permis de mieux vivre ma maternité."
Océane Koné, autoédition, 113 p.
8.60 €

Devenir Beauvoir, la force de la volonté

L'autrice retrace la façon dont la jeune bourgeoise catholique est devenue, grâce à ses lectures, une personnalité intellectuelle majeure de la philosophie. Simone de Beauvoir a, en effet, incarné pour elle et pour les générations futures une nouvelle conception de l'amour et une nouvelle approche de l'existence des femmes. Kate Kirkpatrick a pour but d'en finir avec le mythe de Beauvoir comme disciple de Sartre et de montrer que leurs discussions constituent un des vecteurs qui lui permirent de devenir la Simone de Beauvoir que l'on connait.
Kate Kirkpatrick, préface de Manon Garcia, traduit de l'anglais (Royaume-Uni) par Clotilde Meyer, Flammarion, 574 p.
26.00 €

Comme les garçons ? L'économie du football féminin

Bien que le premier match de football féminin date de 1881, la discipline est tombée dans l’indifférence jusqu’au milieu des années 1960. La Coupe du monde en France en 2019 a cependant marqué un tournant historique, de par son succès populaire et économique. L'évènement a suscité bien des polémiques, notamment sur l'inégalité des revenus entre footballeurs et footballeuses. Les auteurs fournissent des outils d'analyses et des données statistiques pour mieux comprendre l'écosystème du football féminin actuel et envisager son développement.
Luc Arrondel et Richard Duhautois, Rued'ulm, 184 p.
12.00 €

Alma Matériau

Ce livre est une généalogie subjective de femmes artistes, du XIXe au XXIe siècles, à travers les affinités et les résonances qui les unissent. Pour l'autrice, il s'agit d'affirmer les pouvoirs d'une lecture féministe et queer des pratiques artistiques par l'analyse des conditions d'énonciation de la parole des femmes dans un monde dominé par celle des hommes. Emilie Notéris met les rapports de classe, de race et de genre au cœur de son interprétation de l'art.
Emilie Notéris, Paraguay Press, 228 p.
15.00 €

Après la pluie : horizons écoféministes

Longtemps méconnu en France, l'écoféminisme s'y enracine doucement suite aux bouleversements sociaux et environnementaux. Les autrices ont voulu recueillir cette nouvelle énergie dans cet ouvrage, reprenant la plume de plus de soixante intervenant.e.s. Ensembles, elles et ils témoignent de la diversité des pratiques écoféministes, moyens d'action pour agir ensemble et changer notre rapport au monde. Ce sont des réflexions sur la convergence entre écologie et féminisme, la place des femmes dans la société, les inégalités de genre ou encore l'héritage des figures féminines.
Solène Ducrétot et Alice Jehan, Tana, 222 p.
22.00 €

Balance ta bulle : 62 dessinatrices témoignent du harcèlement et de la violence sexuelle

Diane Noomin a dirigé cette anthologie dans laquelle on retrouve de courtes histoires dessinées et autobiographiques. Les dessinatrices, de tous âges, et d'horizons différents, racontent les viols et les harcèlements dont elles ont été victimes, leur rapport à la justice et les moyens employés pour se reconstruire. "Le mouvement #MeToo nous place au coeur d'une révolution sexuelle. Les digues ont lâché et la parole des femmes se libèrent."
Sous la direction de Diane Noomin, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Samuel Todd, éditions Massot, 250 p.
28.00 €