Catalogue

Accueil boutique > Choix de nouveautés

Choix de nouveautés

Etreins-toi / Hold your hand

Recueil de poèmes de l'auteure, qui revendique la fluidité des genres. Les textes composent une forme de conte dans lequel Tirésias, un jeune garçon, est transformé en femme par Héra après avoir rompu l'union de deux serpents. Dans ce nouveau corps, Tirésias erre de mue en mue dans la non-binarité. Entre influences mythologiques et rythmes hérités du hip-hop, Kae Tempest déploie une traversée de l'être humain
Kae Tempest, traduit de l'anglais par Louise Bartlett, édition bilingue, L'Arche, 222 p.
16.00 €

Je suis le prix de votre liberté

Mila, 16 ans, est harcelée sur les réseaux sociaux, où s'exprime aussi une lesbophobie directe. Elle réplique à ces attaques en exprimant librement ses idées, critique l'islam et se moque du prophète. Dès lors, sa vie bascule : menaces de mort, de viol et de torture. Condamnée à vivre cachée, elle est depuis sous protection policière. Elle relate son parcours et les violences qu'elle a subies.
Mila, Grasset, 136 p.
16.00 €

Grossophobie : sociologie d'une discrimination invisible

Depuis les années 1990, des voix se sont élevées pour dénoncer les discriminations liées au poids et lutter contre les normes esthétiques et pondérales dominantes. Malgré cela, les études montrent que les discriminations envers les personnes très corpulentes se systématisent que ce soit au travail, à l'embauche ou même dans la famille. Cette étude met en évidence l'ampleur de cette stigmatisation.
Solenne Carof, Maison des sciences de l'homme, 272 p.
12.00 €

Revue V.S.T. n° 150 : Education spécialisée et rapports hommes-femmes

Dans une période où les projecteurs ont été braqués sur les rapports hommes-femmes sous l’angle des violences faites aux femmes – du viol au meurtre en passant par la relation d’emprise – et où l’on s’interroge sur les effets de la fréquentation, à un âge de plus en plus précoce, de sites pornographiques, on constate la difficulté des équipes éducatives à aborder ces questions en dehors des moments de passages à l’acte plus ou moins « bruyants ». Il ne suffit pas de les condamner ni de les interdire : quel rôle peuvent alors jouer les éducateurs pour aider les jeunes à vivre dans une société où la mixité est la règle ? Et si l’on considère que ces questions relèvent de l’action éducative, comment s’y prendre ? Quant aux institutions, quelle place et quels rôles accordent-elles aux femmes ? Ont-elles le souci de proposer une image de la coexistence pacifique et égalitaire des genres ?
dir. Monique Besse et David Ryboloviecz, Revue du champ social et de la santé mentale des Ceméa/Erès, 135 p.
16.00 €

Les aventurières du ciel

Portraits de six femmes d'exception qui, entre les deux guerres mondiales, occupèrent une place de premier plan dans l'épopée de l'aviation. Leurs exploits, leurs peines et leurs joies, mais aussi leurs amours et parfois leurs fins tragiques sont racontés dans le détail, faisant revivre la grande aventure des airs et les débuts de l'émancipation féminine.
Katell Faria, Points, 315 p.
11.00 €

Amelia : le fascinant destin de la plus grande aviatrice du monde

Récit de la vie de l'aviatrice Amelia Earhart : ses exploits sportifs et ses records, ses relations avec George Putnam, les circonstances de sa mort en 1937.
Bernard Marck, Points, 873 p.
9.90 €

Femmes d'exception. Les raisons de l'oubli

Illustres en leur temps, nombre de femmes sont tombées dans l’oubli sans raison apparente. Comprendre les causes et les modalités de cette invisibilisation qui n’atteint jamais la notoriété masculine, telle est l’ambition de ce livre. À travers vingt portraits de femmes d’exception qu’il ramène à la vie, il questionne cette stratégie, toujours à l’œuvre, et sa fonction dans la perpétuation des assignations de genre. Ainsi se révèle le détournement de la notion même d’exception, dès lors qu’elle est attribuée à « la femme » postulée des siècles durant faible, fragile, inapte à créer et à agir dans la sphère publique. L’ouvrage décèle trois modes d’évitement : l’exceptionnalité féminine pathologisée ; l’amputation mémorielle ; et enfin l’instrumentalisation pour renforcer la règle du genre.
Yannick Ripa, Le Cavalier bleu, 214 p.
12.00 €

Figures algériennes

Guerrières, imames, résistantes, écrivaines, musiciennes, actrices, artistes, martyres et héroïnes. La Kahina, Isabelle Eberhardt, Baya, Djamila Boupacha, Assia Djebar, Souad Massi... Du IVe siècle à nos jours. Découvrez les parcours et les visages de quarante-trois figures qui ont construit l'Algérie. Parfois renommées, souvent oubliées, elles incarnent pour Halima Guerroumi, la lutte pour les droits des femmes algériennes. Chaque portrait est accompagné d'une illustration à l'aquarelle par l'autrice.
Halima Guerroumi, préface de Wassyla Tamzali, Orients éditions, 95 p.
20.00 €

Et on entendait les grillons

"J'ai grandi dans une petite ville de montagne dans les années 1980, à l'abri de l'Histoire. J'ignorais tout de la cruauté du monde, et je n'ai appris que bien plus tard le destin tragique de la dizaine de milliers de femmes roumaines n'ayant pas survécu à un avortement. Que leur mort a parfois été utilisée comme outil de propagande. Je n'aurais même pas envisagé que cela était possible. Alors j'ai commencé à écrire." Dans ce court roman coup de poing, l'autrice s'attaque frontalement au tabou des avortements clandestins dans la Roumanie des années Ceausescu.
Corina Sabau, traduti du roumain par Florica Courriol, Belleville, 137 p.
16.00 €

Lettre à mon père

L'autrice poursuit l'exploration de son roman familial. S'adressant dans la langue de sa mère, le français, à ce père algérien qui parle peu, elle tente de mieux comprendre cet homme secret à travers ses souvenirs d'enfance, les photographies qu'il a laissées ou encore les lettres écrites à sa femme depuis la prison pendant la guerre. Avec des photographies familiales ou documentaires.
Leïla Sebbar, Bleu autour, 199 p., ill.
16.00 €

Ecume et autres histoires

Des nouvelles dont les protagonistes, prisonnier.es de leurs rituels ou déterminés.es à échapper à leur routine, relatent leurs aventures urbaines, oniriques ou réelles à La Havane.
Karla Suarez, traduit de l'espagnol (Cuba) par Jacques Aubergy, L'Atinoir, 124 p.
12.00 €

Libérer la culotte

Luxure, nom féminin: comportement de quelqu’un qui se livre sans retenue aux plaisirs sexuels. Les codirectrices de Libérer la colère poursuivent leur relecture libre et féministe des péchés capitaux en s’attaquant cette fois à une bête redoutable: le sexe. Qui a dit que la libération sexuelle des années 1970 avait vraiment «libéré» notre sexualité? Est-ce que le devoir conjugal n’appartient qu’à la génération de nos grands-mères? Comment se fait-il que le fossé orgasmique soit encore si profond? De l’asexualité au BDSM, du polyamour au consentement enthousiaste, ces textes culottés réclament haut et fort une nouvelle révolution sexuelle, une réinvention de nos rapports intimes.
dir. Geneviève Morand et Natalie-Ann Roy, remue-ménage, 239 p.
18.00 €

Au bout de trois

Mel, Nina et Avery forment un trio d'amies inséparables depuis l'enfance. L'été de leurs 17 ans, alors que Nina participe à un stage scolaire et découvre l'amour avec le beau Steve, Mel et Avery partent en vacances et commencent une relation secrète. Nina apprend rapidement leur secret et tente de les soutenir mais, quand la rentrée arrive, elles sont confrontées au regard des autres.
Maureen Johnson, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Claire Monceyron, Livre de poche, 395 p.
6.90 €

La Déferlante n° 2

La "revue des révolutions féministes" se donne pour objectif de démocratiser les savoirs universitaires et militants pour déconstruire le patriarcat. Dans ce second numéro, nous retrouvons notamment un dossier consacré au genre et à l'alimentation, une rencontre sous forme de dialogue entre Agnès Jaoui et Clémentine Autain, un portrait de Monique Wittig, un texte de Fatima Daas contre l'islamophobie et le sexisme ou encore un entretien avec Claude Ponti abordant son combat contre l'inceste.
coll., La Déferlante, 160 p.
19.00 €

Gaze n°2

Gaze explore les enjeux intimes, culturels et sociétaux de la condition féminine à travers des récits incarnés, des articles écrits à la première personne et beaucoup d’images. Rencontre entre l’écrivaine canadienne Nancy Huston et l’autrice et travailleuse du sexe française Bebe Melkor-Kadior ; la reporter Laurène Daycard va à la rencontre de couples de lesbiennes âgées, dans une quête intime et politique ; une personnelle lettre d’amour de Morgane Ortin (Amours solitaires) : une lettre à soi-même ; sur les traces de Kathleen Hanna, qui a guidé le mouvement punk des Riot Grrrls dans les années 90 ; les confidences d’un duo mère-fille tout en pudeur, sur la transmission et la transidentité.
Magazine Gaze, 136 p., ill., bilingue anglais-français
20.00 €

Alfonsina reine du vélo

A 10 ans, Alfonsina reçoit son premier vélo. Elle veut être libre, pédaler, filer à toute allure et décide qu'elle deviendra cycliste. Trois ans plus tard, elle remporte sa première course. Le récit vibrant d'une petite fille passionnée, inspiré du fabuleux destin d'Alfonsina Strada, qui fut la première femme à participer au Giro d'Italie en 1924, à une époque où les femmes étaient exclues de la plupart des compétitions sportives.
Joan Negrescolor, Gallimard jeunesse, 48 p.
15.90 €

C'est ça notre liberté : 50 ans de lutte LGBTQ+ de Paris à New York

Ces cinquante dernières années, le mouvement LGBTQ+ à remporté de nombreuses victoires, en France comme aux États-Unis. Derrière ce combat de longue haleine, il y a des individus qui résistent, qui se cherchent et qui tombent amoureux. Mason Funk et son équipe ont sillonnés les États-Unis pour recueillir les témoignages de plus de cinquante militants de la cause homosexuelle et transgenre (avocats, médecins, artistes, militaires, personnalités publiques ou anonymes) qui nous racontent leurs combats pour la reconnaissance de leurs droits et de leur culture, ainsi que de leur lutte pour faire reculer la discrimination et la haine. Ce récit, illustré de photos, à été enrichi de dix témoignages inédits pour l'édition française dont Alice Coffin, Hoàng Phan Bigotte, Sam Bourcier ou encore Elisabeth Lebovici.
Mason Funk, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Nino S. Dufour, Harper Collins, 302 p., ill.
24.00 €

Lakota Woman : Ma vie de femme Sioux

Mary Crow Dog est une Indienne de la nation Sioux Lakota. Elle dévoile dans ce récit la difficulté d'être une femme Indienne dans l'Amérique de la fin du XXe siècle et nous raconte son enfance dans une réserve, à l'écart de la société de consommation, l'anéantissement de sa culture par l'enseignement des écoles missionnaires, l'alcoolisme et le chômage. Cette violence quotidienne l'amène, à l'adolescence, à rejoindre l'American Indian Movement. Elle est alors de ceux qui, encerclés par l'armée et le FBI, occupent Wounded Knee en 1973. Publié pour la première fois en 1990, ce témoignage poignant raconte le parcours d'un peuple à la découverte de lui-même, dans une Amérique qui cherche à l'ignorer.
Mary Crow Dog, traduit de l'américain par Dominique Péju, préface de Joëlle Rostowski, Albin Michel, 402 p.
11.00 €