Catalogue

Accueil boutique > Choix de nouveautés

Choix de nouveautés

Ça ne coûte rien de demander

L'autoproclamé « détective » Kouplan, immigré iranien à Stockholm, peine à joindre les deux bouts. Il en est réduit à collecter des canettes vides pour les revendre contre quelques pièces. En fouillant dans les poubelles du quartier huppé de Lidingö, il croise le chemin de Jenny Svärd, conseillère municipale aux dents longues, dont il surprend la conversation : Jenny vient de se faire escroquer par son amante, qui a disparu dans la nature avec deux cent mille couronnes. Puisque ça ne coûte rien de demander, Kouplan saute sur l'occasion pour lui proposer ses services d'enquêteur...
Sara Lövestam, traduit du suédois par Esther Sermage, Pocket, 406 p.
7.50 €

Rivière tremblante

Août 1979, Michael, douze ans, disparaît sous les yeux de son amie Marnie Duchamp. Trente ans plus tard, dans une ville voisine, la petite Billie Richard, qui s'apprête à fêter son neuvième anniversaire, ne rentre pas chez elle. De ces deux disparitions ne subsiste aucune trace. Plus tard un autre drame frappera le village de Rivière-aux-Trembles au Québec... Bill Richard et Marnie, tous deux traumatisés feront face à l’impossibilité du deuil, aux accusations et à leur culpabilité. Superbement écrit.
Andréa A. Michaud, Rivages, 363 p.
21.00 €

Les mots pour combattre le sexisme

Le sexisme est plus que jamais d’actualité. L’affaire Weinstein l’a montré : si notre société a évolué, l’égalité entre les hommes et les femmes est loin d’être atteinte. Nous sommes encore prisonniers de nos clichés, de nos stéréotypes sexistes. Ils peuvent avoir de lourdes conséquences et nous empêchent de nous réaliser pleinement. Abécédaire en soixante mots décryptant tous les aspects du sexisme : de "Amazones" à "Zizi/Zézette", en passant par "Beauté", "Violences"…
Jessie Magana et Alexandre Messager, Syros, 161 p.
12.00 €

Manuel de résistance féministe

Le féminisme crée la polémique et on demande sans cesse aux femmes de le justifier. L’égalité serait déjà atteinte. Les luttes des femmes seraient dépassées, il faudrait maintenant s’inquiéter des hommes… Tous ces blocages prennent forme dans un imaginaire collectif patriarcal, ignorant de l’histoire des femmes et contaminé par de tenaces préjugés. Ce manuel vulgarise les principales notions théoriques, historiques et politiques du féminisme tout en démystifiant la diatribe masculiniste.
Marie-Eve Surprenant, Remue-ménage, 186 p.
13.00 €

Habiter le trouble avec Donna Haraway

Habiter le trouble est une invitation à penser, à ouvrir de nouvelles possibilités de cohabitation et de continuation, dans des temps de bouleversements écologiques et de violences natureculturelles sans précédent. Accompagnés de deux entretiens avec Donna Haraway(«Le rire de Méduse» et «La tentation de l’innocence»), les essais ici réunis se présentent comme autant d’enquêtes avec et à partir de Haraway – dans les domaines de l’anthropologie, de la philosophie, des sciences sociales et de la création artistique. Ces textes portent, chacun à leur façon, le témoignage d’une rencontre située avec l’oeuvre de Donna Haraway.
textes réunis et présentés par Florence Caeymaex, Vinciane Despret et Julien Pieron, éd. Dehors, 384 p.
22.00 €

MEC, un vécu transgenre sans tabou

Mec vient au monde une seconde fois... Le fait de se réaliser enfin dans une identité masculine, qui n'était pas celle de l'auteur à la naissance, a conditionné toute sa vie. Par des correspondances diverses, entre autres celle avec Aline qui vit la situation opposée, il livre le témoignage de ses blessures, de ses joies, de son approche juridique et des expertises médicales, de son traitement hormonal, de ses chirurgies, de ses rencontres, de sa lutte envers la fonction publique, et de sa détermination inébranlable pour atteindre son but.
Christophe Aiguier, L'Harmattan, 220 p.
23.00 €

Après le silence. Réagir aux agressions sexuelles envers les personnes LGBT

Pourquoi les personnes LGBT sont-elles plus à risque de subir des violences sexuelles ? Comment réagissent-elles à ces agressions ? Quels sont leurs besoins ? Et quelle aide leur est alors offerte ? À partir d’une recherche menée au Québec d’une part auprès de victimes relatant leurs expériences,, et d’autre part auprès d’organismes d’aide aux victimes, les auteurs font le constant suivant : le sexe, le genre et l’orientation sexuelle des gens font parfois en sorte qu’ils ne reçoivent pas l’attention ou les services requis. Sont par conséquent proposées des solutions imaginatives, tablant sur une collaboration accrue entre organismes LGBT et organismes d’aide aux victimes.
dir. Michel Dorais et Mathieu-Joël Gervaix, Presses de l'Université de Laval, 169 p.
19.95 €

L'Amant(e)

L'Amant(e), c'est l'histoire poétique d'une femme tout à fait sage, mais à l'esprit et à la plume romanesque, que ses réflexions sur la "différence" ont conduite secrètement à une grande liberté de penser. Elle découvre avec bonheur qu'une femme "comme elle" peut en aimer une autre sans se sentir anéantie par la culpabilité ou la honte. Arriveront-elles au-delà de la séparation définitive, à trancher le fil de ce que l'une et l'autre considèrent comme un amour sans fin?
Jocelyne de Pass, Fauves, 150 p.
16.00 €

Anatole qui ne séchait jamais

Anatole est inconsolable. Rien ni personne ne peut soulager sa peine. Régine, sa grande sœur, se donne pour mission de comprendre ce qui le rend si malheureux. Elle décide alors de chercher avec lui ce qu'il aime : les camions de pompier ? les jupes ? Une histoire illustrée sur la quête identitaire et l'acceptation de soi. Album à partir de 4 ans.
Stéphanie Boulay & Agathe Bray-Bourret, Fonfon, 82 p.
20.00 €

5.000 Km entre nous

Ava Helmer à Jenny : "Chère Meilleure Amie, tu vas me manquer chaque seconde de chaque jour. Je sais déjà que je vais détester tout le monde sauf toi." Jenny Goldman à Ava : "On est encore dans la même pièce, espèce de cinglée. Arrête de pleurer." Amies depuis des années, elles entrent en première année à l'université sur des côtes opposées des Etats-Unis. Elles s'échangent textos et mails pour se raconter leurs expériences, leurs doutes et leurs déceptions. Roman adolescent lesbien.


Allison Raskin et Gaby Dunn, traduit de l'anglais (États-Unis) par Alice Marchand, Flammarion , 362 p.
16.00 €

On va gagner !

Album jeunesse sur l'égalité des genres dans le sport. Tout le monde est impatient, le jour du grand match arrive. Il faut être prêt ! Max prépare toutes les affaires nécessaires : maillot, short, crampons. Cependant, ce n'est pas lui qui joue ce soir, c'est sa maman !...
Adèle Rox & Sandrine Lhomme, Cache-cailloux, 32 p.
13.90 €

Les variations sentimentales

Paul est encore adolescent quand il s’éprend de Giovanni, le menuisier de ses parents, sur une petite île italienne. Plus tard, à New York, c’est avec la belle Maud qu’il pense construire une vie de couple. Il l’aime et la jalouse fiévreusement. Manfred, lui, est d’abord une silhouette aperçue sur un court de tennis à Central Park, avant d’obséder Paul, corps et âme. Il finira par vivre avec lui. Puis Chloé revient dans sa vie et tous deux retournent sur le campus en Nouvelle-Angleterre où ils se sont rencontrés étudiants, pour faire le bilan de leurs vies. Trop tard ? Et lorsque Heidi, une jeune musicologue, lui envoie un article pour sa revue, Paul tombe sous le charme. Ce jeu de séduction intellectuelle permettra-t-il à Paul d’être à nouveau amoureux ?
André Aciman, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Anne Damour, Grasset, 366 p.
20.90 €

Call me by your name

« Je ferme les yeux et je suis de nouveau en Italie, il y a tant d’années ; je marche vers l’allée bordée de pins, je le regarde descendre du taxi : ample chemise bleue, col ouvert sur la poitrine, chapeau de paille, toute cette peau nue... » Elio Perlman se souvient de l’été de ses dix-sept ans, à la fin des années quatre-vingt. Comme tous les ans, ses parents accueillent dans leur maison sur la côte italienne un jeune universitaire censé assister le père d’Elio, éminent professeur de littérature. Cette année l’invité sera Oliver, dont le charme et l’intelligence sautent aux yeux de tous...
André Aciman, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Jean-Pierre Aoustin, LGF, 319 p.
7.90 €

Vox : quand parler tue

Un nouveau gouvernement, constitué d'un groupe fondamentaliste, le Mouvement pur, met un terme à toute idée de féminisme, excluant les femmes de la société et limitant leur droit de s'exprimer à un quota de cent mots par jour. Un jour, Jean McClellan, docteure en neurosciences et spécialiste de l'aphasie, est autorisée à reprendre ses recherches pour soigner le frère du président. Cependant, ce qu'elle va découvrir alors qu'elle recouvre la parole pourrait bien la laisser définitivement sans voix...
Christina Dalcher, Nil, 427 p.
22.00 €

Les parisiens

Jeune provincial avide de réussite et de plaisirs, Aurélien se lance à l’assaut de Paris, et de la grande aventure du Théâtre. Beau, désinvolte, insolent, dans les salons, les fêtes mondaines et les backrooms, il est le nouveau talent qu’on rêve d’étreindre comme une jeune proie. Mais ses vraies amours sont ailleurs : Iris, Serena, Kamel…, reines transgenres et faune de la nuit. Et surtout Lucas, poète magnifique mais inaccompli qui cherche une raison d’être au monde.
Olivier Py, Babel, 637 p.
11.70 €

Maléfiques

Nom d’une coupe menstruelle ! Par la Sainte Chlamydia ! Depuis quand une autrice de bande dessinée peut montrer des meufs poils des jambes à l’air et seins apparents qui parlent de sodomie, comparent leurs godes et se moquent du yoga ? Nine Antico nous brosse le portrait en huis-clos d’une bande de gonzesses sérieusement décomplexées, et nous agite sous le nez la vraie nature des filles, qui pour de vrai pètent, se droguent, parlent librement de leur corps et en rigolent. Le trait vintage de Nine Antico se modernise dans Maléfiques, les couleurs sont trash à l’image de ses héroïnes, résolument anti-girly.
Nine Antico, l'Association, 64 p.
16.00 €

Sur l'honneur

Série Honneur, épisode huit. Capitaine de vaisseau et médecin dans la Navy, Wes Master se trouve soudain affectée à la tête de l’Unité Médicale de la Maison-Blanche, où elle n’aura plus qu’un unique patient : le président des États-Unis d’Amérique.Pour cela, Wes doit prouver qu’elle est à la hauteur à Evyn Daniels, membre du Secret Service, une femme qui la mettra face à des défis aussi bien professionnels que personnels. Tout se complique dangereusement lorsque la directrice adjointe de la Sécurité intérieure sollicite l’aide de Wes dans l’enquête discrète visant à repérer une taupe sur le point d’attenter à la vie du président.
Radclyffe, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Fanny Legrand, Dans l'engrenage, 323 p.
19.50 €

Créatrices, l'émancipation par l'art

Cet ouvrage donne à voir et à penser la question de l'émancipation des femmes par l'art, à travers 80 œuvres majeures qui ont marqué l'histoire de l'art, notamment celles de Camille Claudel, Charlotte Calmis, Louyse Moillon ou encore Niki de Saint Phalle. Dans le sillage des visionnaires du Moyen Age, plusieurs courants se sont déployés dans l'histoire en bravant un certain interdit : l'autoportrait et le portrait, la renaissance possible en "devenant artiste" suite à la violence subie... Ils témoignent de l'apport novateur des femmes et de leur radicale liberté créatrice. Catalogue d'exposition.
Marie-Jo Bonnet, éd. Ouest-France, 168 p.
29.00 €