Expositions

© Violette and Co

Tous droits réservés

Exposition de photos de CATHY PEYLAN "SériEs" du 2 mars au 1er avril

"La photographie de danse m’a amenée au langage du corps, puis à celui du corps nu[e]…Des années à montrer ce que dit de nous notre corps révélé, transformé, tatoué, exposé…et dont personne ne doit disposer sans notre accord. Et il faudrait maintenant revenir en arrière ? cacher ? censurer ? interdire ?...se rhabiller ?
Ces interrogations, un workshop à Arles avec Antoine d’Agata (et sa façon d’être acteur de ses propres images dans un récit intime), Miky Suzanne Leclerc (modèle créative croisée sur les réseaux sociaux), l’envie de photographier vite (sans la contrainte du boitier devenu une somme de technologie), m’ont fait commencer ce nouveau travail : prise de vues à l’I-Phone, au polaroid, ou mélange des deux, impressions numériques, transferts…peu importe…juste RESISTER." C. P.
Cathy Peylan a été la première photographe qui a exposé à Violette and Co pour l’ouverture de la librairie-galerie en février 2004 avec une série sur la danse.
Autodidacte tombée jeune dans la photographie noir et blanc, Cathy Peylan rencontre au fil des années Pierre Jean Amar, Jean Yves Brégand, Guy Delahaye, Claude Raimond Dityvon, Guy Le Querrec, Loïs Greenfield. Lauréate du prix du jury noir et blanc Ilford 1993 avec un travail sur le Nu. Elle mêle ensuite techniques argentiques et numériques dans son approche de la couleur mais aime aussi travailler les procédés anciens et les transferts Polaroïd avec Luc De Bast.
Photographe de danse depuis 1988 (nombreuses expositions, parutions presse, ouvrages collectifs, affiches). Ce contact permanent avec la danse oriente son travail personnel : le corps devient son principal sujet... le langage du corps et ce qu’il révèle/raconte de nous même, toutes les transformations qu’il peut subir... le corps des femmes vers lequel la pousse sa sensibilité.
En parallèle elle rencontre en 1996 les Belladonna 9ch (duo de musiciennes marseillaises) dont elle suit les concerts. Participe à la réalisation des pochettes des CD « Marseilles » et « Morsures ».
Elle "déserte" la photographie quelques années, mais revient en 2014 avec deux expositions à Marseille (« Liqueurs de chair -Preljocaj » et « Danses et autres images ») et surtout l’envie d’une autre façon de photographier.
Exposition du 2 mars au 1er avril

Retour