Rendez-vous

© Violette and Co

Tous droits réservés

dimanche 22 avril 2018

Les Amis-es de Violette and Co vous invite à une discussion sur un féminicide de femmes autochtones au Canada avec une conférence de MARIE-EVE LACASSE - 16h

Canada : enquête sur un féminicide

On estime à 1200 le nombre de meurtres et de disparitions de femmes et de filles autochtones au Canada depuis quarante ans. Ce nombre serait largement sous-représenté. Les statistiques sont accablantes : 10% des victimes d’homicide sont des femmes autochtones alors qu’elles ne composent que 3% de la population. Plusieurs de ces cas demeurent non résolus.

Depuis bientôt deux ans, l’Enquête sur les femmes autochtones disparues et assassinées (ENFFADA), menée par une équipe de commissaires, de spécialistes de la santé et du droit, parcourt le Canada à l’écoute des familles des victimes. Les témoignages pointent l’indifférence généralisée des institutions et de la population à leur égard, et relèvent des dysfonctionnements profonds dans le traitement judiciaire des cas de disparitions. Cette Enquête a donc pour but de faire la lumière sur ce que les associations de défense des droits autochtones considèrent comme un féminicide, suite inévitable du génocide culturel amérindien en cours depuis des siècles sur tout le continent. Elle vise aussi à mobiliser les médias et la population, pour sensibiliser l’opinion publique et contribuer à transformer le regard des non-autochtones sur ces communautés.

De nombreuses difficultés administratives, cependant, ont fragilisé l’Enquête depuis ses débuts. 14 démissions et 5 licenciement ont bouleversé la composition des équipes. Malgré ces changements, les commissaires devront donner leurs conclusions le 1er novembre 2018. Un rapport provisoire a déjà été rendu et est consultable ici : http://www.mmiwg-ffada.ca/files/ni-mmiwg-interim-report-revised-french.pdf

Cette discussion a été proposée par Marie-Eve Lacasse qui l’animera.
Marie-Eve Lacasse (auteure, notamment, de Peggy dans les phares, éd. Flammarion) est née au Canada. Ses romans mettent en scène des personnages aux prises avec des vérités cachées. Elle s’intéresse au secret comme socle identitaire, au transnationalisme et, plus largement, au fait de se vivre comme « étranger » au monde. Son prochain roman abordera, entre autres, les questions liées au racisme et au néocolonialisme.
Après un séjour à Ottawa à l’hiver 2018, réalisé grâce à la Bourse Stendhal de l’Institut Français, elle fera état de ses recherches sur l’Enquête sur les femmes autochtones disparues et assassinées au cours d’une conférence ouverte à tous-tes chez Violette and Co le dimanche 22 avril 2018 à 16 heures.

L’association « Les Ami-es de Violette and Co » est née en 2015 dans le but de soutenir la librairie Violette and Co et de participer à son rayonnement. Elle propose un événement chaque mois, les Dimanches des Ami-es de Violette, avec des débats d’idées, des visionnages de films, des brocantes de livres…
lesami.esdeviolette@gmail.com
et sur Facebook : Les Ami.e.s de Violette and Co

Retour