Rendez-vous

© Violette and Co

Tous droits réservés

jeudi 17 mai 2018

Rencontre avec TANIA DE MONTAIGNE pour son livre "L’assignation. Les Noirs n’existent pas" - 19h

Dans ce récit bref, puissant et personnel, Tania de Montaigne revient sur son parcours pour interroger une société où le racisme et l’antiracisme se répondent désormais avec le même langage, réduisant ainsi la notion d’identité au plus petit dénominateur commun. Avec humour et pertinence elle se demande "Mais qu’est-ce qu’une Noire ?"

Extrait : « Trois jeunes femmes étaient assises, non loin de moi, dans un restaurant. L’une a dit : "Je n’ai jamais couché avec un...enfin tu vois...un Jaune". "Moi, c’est avec un Noir que je n’ai jamais couché" a dit la seconde. "Faut dire qu’ils sont équipés !" a renchéri la troisième, "Les Noires, elles, elles peuvent, elles ont des grands vagins." "Ah bon ?" a dit la seconde. "Bah, oui, c’est comme pour les femmes... enfin... les Asiatiques, elles ont des sexes plus courts, c’est prévu pour." Ce jour-là, j’ai donc appris que, comme toutes les Noires, j’avais un grand sexe.
Oui, mais qu’est-ce qu’une Noire ?
J’essaie de me souvenir du temps où je n’étais pas Noire, mais seulement noire, sans majuscule. Un adjectif, pas un nom. Une simple couleur. Je passe en revue les souvenirs, la cité, l’école, les premiers boulots...Mais dans toutes ces images, je suis déjà Noire.
Alors, qu’est-ce qu’une Noire ? D’ailleurs, est-ce que ça existe ?
Et si les Noirs (et tous ceux dont on peut parler en ayant l’illusion qu’en mettant une majuscule on a tout dit d’eux) n’existaient pas ?
 »

Tania de Montaigne est romancière et journaliste. On lui doit notamment : Patch (Florent Massot Présente, 2001), Tokyo c’est loin (Flammarion, 2006), Les Caractères sexuels secondaires (Flammarion, 2009) et Toutes les familles ont un secret (Flammarion, 2014).
Chez Grasset, elle est l’auteur de Noire. La vie méconnue de Claudette Colvin (coll. Nos héroïnes, 2015), Prix Simone Veil 2015 qui est joué du 14 au 19 mai à la Manufacture des œillets (Théâtre des quartiers d’Ivry)

Retour