Rendez-vous

© Violette and Co

Tous droits réservés

vendredi 21 septembre 2018

Rencontre avec EMMANUELLE BAYAMACK-TAM pour la parution de son roman "Arcadie" - 19h

La jeune Farah, qui pense être une fille, découvre qu’elle n’a pas tous les attributs attendus, et que son corps tend à se viriliser insensiblement. Syndrome pathologique ? Mutation ou métamorphose fantastique ? Elle se lance dans une grande enquête troublante et hilarante : qu’est-ce qu’être une femme ? Un homme ? Et découvre que personne n’en sait trop rien. Elle et ses parents ont trouvé refuge dans une communauté libertaire qui rassemble des gens fragiles, inadaptés au nouveau monde, celui des nouvelles technologies et des réseaux sociaux. Et Farah grandit dans ce drôle de paradis avec comme terrain de jeu les hectares de prairies et forêts qu’elle partage avec les animaux et les enfants de la communauté qui observent les adultes mettre tant bien que mal en pratique leurs beaux principes : décroissance, anti-spécisme, naturisme, amour libre et pour tous, y compris pour les disgraciés, les vieux, les malades. Emmanuelle Bayamack-Tam livre un grand roman à la fois doux et cruel, comique, et surtout décapant, sur l’innocence et le monde contemporain. Farah, sa jeune héroïne, découvre l’amour avec Arcady, le chef spirituel et enchanteur de ce familistère. Elle apprend non seulement la part trouble de notre identité et de notre sexualité, mais également, à l’occasion d’une rencontre avec un migrant, la lâcheté, la trahison. Ce qui se joue dans son phalanstère, c’est ce qui se joue en France à plus grande échelle.

Emmanuelle Bayamack-Tam a publié plusieurs romans aux éditions POL (comme celui-ci) dont Je viens, Si tout n’a pas péri avec mon innocence, La Princesse de, Une fille du feu. Dans un style d’une belle fluidité, elle écorche de livre en livre les normes et conformités sociales et sexuelles avec un humour féroce.
Elle est membre fondateur de l’association de création pluridisciplinaire "Autres et pareils" et des éditions Contre-pied. Elle publie aussi sous le nom de Rebecca Lighieri

Retour