Rendez-vous

© Violette and Co

Tous droits réservés

jeudi 8 novembre 2018

Rencontre avec IAN LARUE pour son essai Libère-toi cyborg ! Le pouvoir transformateur de la science-fiction féministe - 19h

« Gynoïdes, sorcières, vampires, chiennes et souris de laboratoire : toutes sont liées à la cyborg de Donna Haraway. Reprenant la liste d’auteurs et autrices de science-fiction féministe citées à la fin du Manifeste cyborg, ïan Larue redéfinit cette figure fondatrice dans la pensée de la philosophe : « La cyborg, c’est l’esclave noire qui apprend à lire dans un roman d’Octavia Butler ; la jeune fille encapsulée qui, loin de se sentir handicapée, connaît des milliers de connexions ; la fille-orque transportée dans les étoiles. La cyborg est l’hybride suprême, hybride entre une femme réelle et un personnage de roman qui se superpose à elle pour la doter de mille nouvelles possibilités dont celle, fondamentale, de faire éclater capitalisme, famille et patriarcat. »

« Le plus important, ce sont les histoires, et c’est pourquoi j’ai accordé une place si importante aux contre-histoires anti-patriarcales sélectionnées par Haraway. C’est la clé : changer les histoires. » ian Larue

Forte de sa connaissance de la science-fiction depuis des années, Larue nous en propose une approche originale et percutante. Anne / ïan Larue est normalienne, professeure de littérature, arts et culture à l’Université Paris-13 et s’intéresse particulièrement à la littérature dite "de genre". Elle a publié de nombreux essais dont Dis Papa, c’était quoi le patriarcat ? (iXe) et Histoire de l’art d’un nouveau genre, et un roman de cyber fantasy La vestale du Calix (L’Atalante). Elle conçoit aussi des bijoux en forme de clitoris ou vulve à partir de ses recherches sur les représentations de déesses dans la préhistoire.

Libère-toi cyborg ! est publié aux éditions Cambourakis, collection Sorcières.

Retour