Rendez-vous

© Violette and Co

Tous droits réservés

jeudi 31 janvier 2019

Rencontre avec la bédéiste coréenne SONG ARAM pour son roman graphique "Deux femmes" - 19h

Dans ce récit intimiste, en grande partie autobiographique, l’autrice sud-coréenne Song Aram retrace l’amitié de deux femmes vivant entre Daegu (grande ville du sud du pays) et Séoul et qu’a priori tout sépare : leur caractère, leur rapport aux hommes, leur milieu familial…
Gongju, une jeune femme plutôt réservée et originaire de la ville de Daegu, a abandonné ses études puis a travaillé comme serveuse en attendant de pouvoir trouver du travail dans la presse à Seoul. Elle et la très enjouée Hing-yeon se sont rencontrées sur Internet grâce à un blog et sont liées d’amitié une fois Gongju installée à Séoul. Après quelques années de galères à travailler comme rédactrice pour des tabloïds ou des sites de commerce, Gongiu apprend à Hong-yeon qu’elle a décidé de quitter Séoul pour retourner vivre dans sa ville natale et s’occuper de sa mère malade. Au même moment, Hong-yeon annonce à son amie qu’elle est enceinte et qu’elle va se marier alors qu’elle a toujours été contre l’idée du mariage. La vie de famille va être particulièrement éprouvante pour la jeune femme confrontée à sa belle-famille et à un mari peu bienveillant. Les deux femmes vont se suivre à travers une correspondance régulière. Les histoires délicatement intriquées de Hong-yeon et Gongju donnent un aperçu de la réalité de la société coréenne, conservatrice et patriarcale.
Sélection Officielle Angoulême 2019

Song Aram est née à Séoul en 1981. Elle a toujours rêvé d’être dessinatrice mais la vie ne lui a pas facilité la tâche ; après des errances liées à son incapacité à s’adapter au système scolaire, elle finit par faire des études de droit, jusqu’au jour où elle assiste par hasard à un cours de manhwa et se découvre plus de passion pour cet art que pour ses études. Elle parvient à changer de voie et devient dessinatrice. Elle décide alors de partager un atelier avec des camarades qu’elle a connus pendant les cours de manhwa. À partir de 2007, elle publie régulièrement des œuvres en partie autobiographiques dans le magazine Sal.

Retour