Rendez-vous

© Violette and Co

Tous droits réservés

jeudi 14 mars 2019

Soirée "Femmes poètes du monde arabe", en présence de MARAM AL-MASRI, coordinatrice de l’anthologie, et de deux autres poètes - 19h

Anthologie des femmes poètes du monde arabe, éd. Le Temps des cerises, nouvelle édition.
Maram al-Mastri fera une lecture en arabe et en français et sera accompagnée de deux autres poètes : Nada Menzalji et Nasrin Trabulsi.

Cette édition préparée, présentée et traduite en français par la poétesse syrienne Maram al Masri réunit une cinquantaine de femmes poètes. Le-la lecteur-trice français-e sera certainement séduit-e par la liberté de ton, de forme et de pensée de la plupart d’entre elles. Pour l’essentiel, elles écrivent hors des sentiers rebattus de la grande tradition poétique arabe. Leurs vers sont libres, leur vocabulaire est résolument contemporain, leurs images sont souvent étonnamment modernes – une liberté formelle qui exprime une volonté de libération humaine. L’amour, le désir, les interdits sociaux ou religieux, la revendication de liberté et de dignité des femmes sont souvent le feu intérieur qui anime ces textes.
Maram al Masri est née à Lattaquié, sur la côte méditerranéenne, en Syrie. Elle y a passé son enfance et sa jeunesse. Elle est l’une des poètes les plus importantes du monde arabe. Ses poèmes ont contribué à ouvrir la voie à une poésie plus libre, plus directe, à la fois émouvante, audacieuse et espiègle. Elle a introduit un style nouveau qui a fait école parmi les femmes poètes du monde arabe. Elle vit en France depuis les années quatre-vingt et est citoyenne d’honneur de Vendenheim.
En France, Maram al-Masri est auteure au Temps des Cerises d’un recueil sur les violences faites aux femmes intitulé Les Âmes aux pieds nus. Elle aussi publié, au Temps des Cerises une anthologie de la poésie syrienne contemporaine : L’amour au temps de l’insurrection et de la guerre. Elle a aussi été éditée par les éditions Bruno Doucey, (Cerise rouge sur un carrelage blanc) ou Al Manar (Le Retour de Wallada). Ses poèmes qui lui ont valu de nombreux prix et distinctions sont traduits et publiés dans plus de douze langues.
Nada Menzalji est née à Lattaquié. Après des études d’ingénieur, elle part vivre à Londres où elle travaille comme journaliste. Elle a publié quatre recueils.
Nasrin Trabulsi est née à Damas. Écrivaine et journaliste radio. A obtenu un diplôme d’études théatrales et de critique, à l’Université du Koweït. Elle a travaillé pendant 23 ans comme journaliste et a publié plus de cent articles politiques et de critique littéraire. Parmi ses livres, plusieurs recueils de nouvelles et des poèmes, dont Le discours du muet (en 2007).

Liste des poètes réunies dans l’anthologie :

Violette Abu Jalad (Liban)
Leïla Aïd (Liban)
Suzanne Alaywan (Liban)
Lorca Sebti (Liban)
Sabah Zouein (Liban)
Ghada Fouad Al Samman (Syrie)
Amira Abou Hassan (Syrie)
Nada Menzalji (Syrie)
Rasha Omran (Syrie)
Nasrin Trabulsi (Syrie)
Hanadi Zarka (Syrie)
Manal al-Cheikh (Irak)
Woroud al Musawi (Irak)
Dunia Mihail (Irak)
Dalia Riad (Irak)
Saadiah Mufareh (Koweït)
Samar al-Cheikh (Arabie Saoudite)
Hilda Ismaï Ibrahim Sajini (Arabie Saoudite)
Leïla al-Sayed (Bahreïn)
Nujoom Alghanem (Emirats arabes unis)
Maisoon Sakr (Emirats arabes unis)
Zubayat Khamis al-Muslimani (Abu Dhabi)
Rim Latti (Qatar)
Fatma al-Shidi (Oman)
Houda Ablan (Yemen)
Nabilah al Zubaïr (Yemen)
Raghda Gamal (Yemen)
Colette Ben Hassan (Jordanie)
Nada Damra (Jordanie)
Hyam Moustapha Koublan (Palestine)
Samer Abdel Jaber (Palestine)
Fatima Goura (Palestine)
Nathalie Handal (Palestine)
Rana Zeïd (Palestine)
Hiba Aïssa (Egypte)
Najet Ali (Egypte)
Rana al-Tonsi (Egypte)
Hoda Hussein (Egypte)
Fatima Qandil (Egypte)
Rouadha al-Hadj (Soudan)
Khouloud Alfallah (Lybie)
Aïcha Idriss al-Maghrebi (Lybie)
Fouzia Akermi (Tunisie)
Mounia Boulila (Tunisie)
Lamia Makaddam (Tunisie)
Nassira Belloula (Algérie)
Souad Labiz (Algérie)
Nouara Lahrèche (Algérie)
Zineb Laouedj (Algérie)
Samira Negrouche (Algérie)
Aïcha Bassri (Maroc)
Touria Iqbal (Maroc)
Mona Ouafik (Maroc)
Rajae Talbi (Maroc)
Mariem mint Derwich (Mauritanie)

Retour