Expositions

© Violette and Co

Tous droits réservés

Dans le cadre du Festival des cultures LGBT : exposition d’oeuvres de Enzed Enix "Graines de bonheur" du 13 au 30 janvier

Mettre à l’honneur des femmes qui affichent leur besoin de liberté, leur joie de vivre. Elles sont androgynes : seuls leur poitrine et leur sexe les rattachent au monde féminin. Elles ne trichent pas, sont facétieuses, sensibles et pleines de vie. Proche de la bande dessinée et de l’art urbain, l’univers que je crée permet enfin à ces nanas de vivre pleinement leur vie d’humain.
Dans notre société où les femmes sont le plus souvent représentées comme des potiches ou des méchantes, je souhaite que mes créations puissent contribuer à rétablir un certain équilibre. Je laisse mes nanas agir librement, comme bon leur semble. Elles sont femmes mais souhaitent être perçues comme êtres humains, sans être stigmatisées par leur appartenance au genre féminin.
J’aime qu’on puisse se promener dans mes dessins, mes sculptures, qu’on y circule, qu’on y déambule, qu’on s’y perde comme dans un labyrinthe. Prendre plaisir à rentrer dans le dessin et découvrir, décrypter les différents éléments qui le composent.
Mais avant toute chose, il est primordial pour moi de générer des sourires. Je sème ces quelques graines parce qu’il me semble que la bonne humeur est contagieuse. Les scènes que je propose sont pleines de gaîté et d’espièglerie : c’est un plaidoyer pour un monde rempli d’humour, de joie et de liberté.

Je m’appelle Nathalie, mon nom d’artiste est Enzed Enix (NZNX), je suis née en 1965. J’ai travaillé quelque temps en architecture, et depuis plus de 15 ans je me consacre entièrement au dessin et à la sculpture. Je suis née iconovore, encore et toujours curieuse de voir le travail des artistes d’aujourd’hui et de demain. J’ai ce besoin de croiser sans cesse de nouveaux styles d’images, de dessins.
Dans mon travail proche de l’art urbain, je mets en avant des nanas, mes frangines. Elles sont femmes mais souhaitent avant tout être perçues comme des humains, sans être stigmatisées par leur appartenance au genre féminin. Grâce à mes dessins et mes sculptures, elles agissent comme bon leur semble, sans être stoppées par la ’’bonne’’ tenue que leur demande la société. L’espace que je mets à leur disposition est sans contrainte. Et elles en profitent. Faire enfin des grimaces, être loin des canons de beauté, puis pouvoir se frôler, se toucher, s’embrasser, se mouvoir en toute liberté.

Enzed Enix sera présente à la librairie pendant les heures d’ouverture pour réaliser sur place des sculptures du mardi 26 au samedi 30 janvier. Elle vous accueillera aussi mercredi 27 autour d’un verre de 18h30 à 20h30
Le Festival des cultures LGBT est organisé par le centre LGBT de Paris et a lieu dans plusieurs lieux du 25 janvier au 15 février. Infos : http://www.centrelgbtparis.org/festival-des-cultures-lgbt

Retour