Expositions

© Violette and Co

Tous droits réservés

Exposition d’oeuvres de EROLF TOTORT et FRANCOISE LACROIX "Femmes qui courent avec les mammouths" Prolongation jusqu’au 22 janvier

En avril 2016, deux artistes, Erolf Totort et Françoise Lacroix se retrouvent en résidence Ateliers Mommen à Bruxelles autours d’un même sujet « Femmes qui courent avec les mammouth’s ». Un titre clin d’œil au célèbre Femmes qui courent avec les loups de Clarissa Pinkola Estés. Un livre de chevet, un livre initiatique, universel, qui accompagne Erolf Totort et qui va séduire Françoise Lacroix.

Erolf Totort imagine une mythologie préhistorique, de la femme sauvage. « Les petites Vénus préhistoriques de l’époque Gravettienne, retrouvées de la Sibérie au Pyrénées sont souvent sculptées dans de l’ivoire de mammouth. (Lespugue, Brassempouy, Avdeevo en Russie). Une gravure pariétale représentant vraisemblablement un ou une chamane mammouth, m’a permis de faire le lien. Jouant des transformations de la matière et des métamorphoses des esprits, les défenses sculptées deviennent effigies, les femmes en transe, appellent les esprits du mammouth pour la protection de la fertilité ». Erolf Totort décortique les mythes pour nous les présenter sous un nouveau jour, celui de la femme ancestrale que nous avons en nous. “Je travaille sur l’histoire culturelle des humains, je m’imprègne d’une image, d’un objet, d’un personnage, d’une représentation, d’une théorie, d’une découverte... et je me l’approprie. Je l’ingère et la digère. Puis je la retranscris à ma manière pour l’offrir au spectateur“.
La visite au Musée d’Histoire Naturelle de Bruxelles leur permettra de voir le célèbre squelette du deuxième mammouth reconstitué. Erolf Totort dessine et avec l’aide bienveillante de Françoise Lacroix trouve le sens qu’elle voulait mettre en avant. Leur réflexion abouti à la conception et à la réalisation d’une installation qui fut présentée à Paris durant le mois de mai.
De son coté Françoise Lacroix qui développe un travail sur les « installations papillon » œuvre en parallèle à un objet « bande dessinée ». Inspirée par cette histoire de mammouths qui traverse le temps, elle continue à explorer les histoires imagées cherchant en continu, l’accident, le possible de la matière et du sujet comme source d’inspiration.

Photo "Ava et les papillons" : Nadia Rabhi

(exposition du 16 novembre au 13 décembre)

Retour